The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX PÈLERINS DU SÉNÉGAL

Jeudi, 5 septembre 1985

Chers amis pèlerins du Sénégal,

Je suis heureux de pouvoir vous accueillir dans cette maison aujourd’hui, alors que votre pèlerinage vous amène à Rome à la suite de votre visite en Terre Sainte. Il est vrai que, pour ma part, je n’ai pas encore pu aller vous voir dans votre pays; mais vous me permettrez de dire que votre venue ici me rappelle mon tout récent voyage pastoral en terre d’Afrique. C’est une joie pour moi de rencontrer en vous ceux qui représentent tant de communautés chrétiennes vivantes et dynamiques, dont j’ai bien des fois apprécié l’accueil chaleureux et aussi le sérieux de la foi, le sens de la prière, le dynamisme communautaire, la générosité fraternelle.

Voici que vous revenez de Terre Sainte. Vous avez retrouvé les traces de Jésus dans son pays, les lieux où il a vécu à la suite des Patriarches et des Prophètes, la ville où il a offert sa vie pour l’Alliance nouvelle et éternelle de Dieu avec la multitude des hommes de tous les pays, de toutes les civilisations. Vous êtes allés prier au tombeau d’où il s’est relevé au matin de Pâques pour entrer dans la vie du Royaume avec la puissance de la Résurrection. Vous êtes allés prier dans les lieux où les disciples, avec Marie la Mère de Jésus, ont reçu l’Esprit, où ils ont célébré les premiers la présence glorieuse du Sauveur qui a promis d’être au milieu de tous ceux qui se rassemblent en son nom.

Et vous venez faire étape à Rome, en suivant le chemin des Apôtres, partis de Jérusalem pour porter la Bonne Nouvelle de l’Evangile. Pierre, Paul et leurs compagnons ont commencé ainsi l’œuvre missionnaire d’annonce du salut qui se poursuit dans le monde à leur exemple. Vous-mêmes, il y a quelque temps déjà, vous avez accueilli dans votre pays les missionnaires de l’Evangile. Vous avez entendu leur parole qui vous transmettait en vérité la Parole de Dieu. Et vous prenez leur suite en vivant en disciples du Christ, en construisant sur votre terre du Sénégal l’édifice de l’Eglise, bâti avec les pierres vivantes que sont les baptisés.

J’espère que votre pèlerinage sera pour vous une occasion d’approfondir votre foi et vos liens avec toute l’Eglise, à partir de ces fondements surs que sont l’incarnation du Fils de Dieu dans le monde des hommes, le témoignage fidèle des Apôtres, et le ministère d’unité de leurs successeurs à toutes les époques de l’histoire et dans tous les pays. Je suis heureux de saluer particulièrement Monseigneur Théodore Adrien Sarr, évêque de Kaolack, dont la présence parmi vous est un signe de communion entre le successeur de Pierre et les évêques qui assurent le ministère apostolique dans les diverses régions du monde.

Je vous remercie d’être venus jusqu’ici. Et, en attendant qu’il me soit donné un jour de vous rendre votre visite, je vous demande de dire à tous vos frères du Sénégal que le Pape prie pour eux, qu’il les encourage pour qu’ils rendent la vie de leur Eglise toujours plus féconde par le témoignage de la foi au milieu des autres croyants, par l’amour fraternel auquel on reconnaît les disciples du Christ. Du fond du cœur, j’invoque la Mère du Seigneur et les Apôtres Pierre et Paul. Je prie Dieu de vous combler de ses Bénédictions ainsi que tous ceux dont vous êtes proches et solidaires.

 

© Copyright 1985 - Libreria Editrice Vaticana

 

top