The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX REPRÉSENTANTS DE L’UNION MONDIALE
DES ENSEIGNANTS CATHOLIQUES

Lundi 7 avril 1986

 

 

Mesdames, Messieurs,

Je suis heureux de saluer en vous les nouveaux responsables et membres du Conseil général de l’Union Mondiale des Enseignants Catholiques, élus au Congrès de Toronto et rassemblés pour leur première réunion à Rome, auprès du centre de l’Eglise universelle.

Vous représentez des pays, des continents et surtout des univers culturels très variés, où les problèmes d’instruction et d’éducation se posent de façon diverse, soit dans les écoles confessionnelles et privées, soit dans les écoles d’Etat. Mais les principes de doctrine catholique que doivent promouvoir l’Union mondiale et les multiples associations nationales d’enseignements catholiques sont les mêmes. L’initiation des jeunes à l’instruction, à la culture, la préparation à leur avenir professionnel, la prise en charge de ceux qui connaissent des difficultés d’adaptation, surtout la formation morale et spirituelle de l’ensemble des jeunes, constituent un chantier immense, dont l’enjeu est capital pour la société de demain et pour l’Eglise.

Partout, les enseignants catholiques doivent y prendre leur part active, dans le respect des autres professeurs et des jeunes, pour apporter personnellement à leurs élèves leur compétence et leur savoir-faire éducatif; avec le témoignage de leur foi, tout en contribuant à créer dans leurs maisons d’éducation un climat qui donne aux jeunes le sens et le goût d’une vie droite, pure, généreuse, enracinée dans la foi et la prière.

Les enseignants catholiques doivent aussi promouvoir la liberté de l’enseignement pour que les parents aient la possibilité de choisir l’école et le type d’éducation correspondant à leurs convictions; de leur coté, les établissements catholiques doivent être à la hauteur de leur projet éducatif, y compris dans la proposition d’une catéchèse valable, comme je le disais le 5 novembre dernier à l’Office international de l’enseignement catholique (OIEC). Ainsi, vous apporterez un service appréciable aux familles et aux Eglises locales.

Il revient à votre Conseil d’encourager les taches que nous venons d’évoquer, dans les diverses associations locales, de stimuler les échanges, et d’harmoniser les engagements communs pour assurer une présence efficace auprès des Organisations internationales vouées à l’instruction et à la culture, ainsi qu’une collaboration avec les Organisations internationales catholiques et les organismes du Saint-Siège qui promeuvent l’éducation chrétienne.

Je me suis limité aujourd’hui à évoquer la mission des enseignants catholiques – au sujet de laquelle le Saint-Siège a souvent l’occasion de s’exprimer – pour vous apporter mes vifs encouragements. J’implore sur vos travaux l’aide de l’Esprit Saint, l’intercession de Notre Dame de la Sagesse. Je vous souhaite, à vous et à vos familles, la paix et la joie du Christ Ressuscité. De tout cœur je vous bénis et je bénis ceux qui œuvrent avec vous au sein de 1’UMEC pour le service éducatif de la jeunesse.

 

© Copyright 1986 - Libreria Editrice Vaticana

 
top