The Holy See
back up
Search
riga

PÈLERINAGE APOSTOLIQUE EN FRANCE

DISCOURS DU SAINT-PÈRE
AUX RELIGIEUX DANS L'ÉGLISE DE LA VISITATION

Lyon (France)
Mardi, 7
octobre 1986

 

1. Saint François de Sales, Sainte Jeanne de Chantal,

Voici que l'évêque de Rome, entouré de vos fils et de vos filles, vient rendre grâce auprès de vos tombeaux pour le sillage de sainteté que vous avez ouvert, pour votre “acquiescement” sans réserve à la personne de Jésus, “doux et humble de cœur” (Mt 11, 29).

Selon les paroles du Psaume, “l’amour du Seigneur, sur ceux qui le craignent, est de toujours à toujours, et sa justice pour les enfants de leurs enfants, pour ceux qui gardent son alliance et se souviennent d’accomplir ses volontés” (Ps 102, 17-18).

Par toute votre vie, par votre intimité priante avec le Seigneur, par votre audace de fondateurs, par votre charité respectueuse du prochain, vous avez été des témoins incomparables de 1’“amour fort comme la mort” qui rend libre de toute autre attache et qui fait suivre le Christ; de l’amour “magnifique comme la résurrection” qui est le don parfait du Sauveur à l’humanité qu’il transfigure (cf. Ct 8, 6; Traité de l’Amour de Dieu, IX, XVI).

2. Chers Frères et Sœurs, je suis heureux d’être accompagné par vous tous à cette étape bénie de mon pèlerinage. Car vous manifestez la vitalité d’une tradition spirituelle dont la lumière ne cesse de se répandre.

Les deux saints que nous vénérons en ce lieu ont fait jaillir une source féconde. A leur suite, soyez aujourd’hui des apôtres et des témoins dans ce monde qui a soif. Il a soif d’espérance. Il a soif d’un amour désintéressé, librement partagé par des hommes et des femmes qui en sont des signes vivants dans l’humble don d’eux-mêmes. Il a soif de la foi en la vérité qu’attestent ceux qui se sont totalement engagés sur le chemin de Jésus-Christ, lui qui est la Vérité et la Vie.

3. En ce premier Monastère de l’Ordre de la Visitation, je voudrais saluer particulièrement la communauté qui a su conserver avec tant de soin les enseignements des fondateurs et qui vit aujourd’hui cette “simple remise à Dieu” qui fut leur grâce et le motif profond de leur influence.

Avec vous, je salue les contemplatifs de Savoie qui gardent vivantes d’autres traditions que, pour la plupart, François de Sales avait connues et aimées.

Je voudrais vous redire combien toute l’Eglise compte sur votre fidélité à la louange de Dieu et à l’oflfrande de vous-mêmes, sur votre constante intercession. Vos vertus d’accueil, la paix et la joie manifestées dans vos maisons sont des signes essentiels pour ceux qui cherchent Dieu au long des mille routes du monde.

4. Il est heureux que soient rassemblés ici les responsables et les délégués de toute la grande fiamille salésienne. Vos institutions on été présentées dans leur ample diversité: à chacune j’adresse mes vœux très cordiaux. Et je rends grâce pour la remarquable croissance à travers le monde des branches de ce grand arbre qui a produit tant de fleurs de sainteté et tant de fruits d’œuvres evangellques.

Fondés dans cette région ou en diverses villes de France, de Belgique, d’Italie avec Don Bosco, vos Instituts et vos Sociétés portent sur tous les continents l’esprit commun qu’ils ont reçu de saint François de Sales.

Vous êtes prêtres, religieux et religieuses, latcs consacrés, coopérateurs et associés très nombreux. Avec la variété de vos charismes, vous êtes envoyés pour accomplir toutes les tâches où se réalise la mission de l’Eglise. Vous allez au loin, là où l’évangélisation est encore récente, ou bien vous œuvrez dans les pays d’ancienne chrétienté où l’évangélisation doit être renouvelée. Vous travaillez auprès des jeunes, des pauvres, des malades; vous collaborez avec des institutions pastorales; ou bien vous portez votre témoignage dans des milieux où le message chrétien est ignoré.

Partout, allez avec confiance, forts de la charité prévenante et compréhensive inspirée par votre père commun. Proches de tous, sachez entendre particulièrement les appels de ceux qui sont démunis ou désorientés, de ceux pour qui l’espérance paraît impossible, de ceux pour qui la paix parait inaccessible. Sachez donner l’appui fraternel qui aide à avancer dans la vie. Sachez prononcer la parole qui éclaire car elle vient de Dieu avec la force de l’Esprit de Jésus.

Ne vous découragez pas devant les difficultés. Prenez humblement votre part du fardeau de l’Eglise. Entraînez de nouveaux ouvriers dans le champ de l’Evangile.

En suivant vos maltres spirituels, revenez sans cesse à “l’oraison qui met l’intelligence dans la lumière divine et expose la volonté à la chaleur de l’amour divin” (“Introduction à la vie dévote”, II, 1).

5. Confions les intentions de toutes vos communautés à l’intercession de saint François de Sales, de sainte Jeanne de Chantal, et des saints qui vous ont ouvert la route.

Suivant les mots mêmes de votre fondateur: “Bénissons le Seigneur de tout notre cœur, et prions-le qu’il soit notre guide, notre barque, notre port” (lettre CCLXXIII à Jeanne de Chantal).

Chantons dans la joie et l’espérance la prière de la Vierge Marie au jour de la Visitation!

Et que Dieu vous comble de ses dons et de ses Bénédictions!

 

© Copyright 1986 - Libreria Editrice Vaticana

 

top