The Holy See
back up
Search
riga

SALUT DE JEAN-PAUL II
À MGR. EMERY KABONGO KANUNDOWI ET À SA FAMILLE

Jeudi, 7 janvier 1988

 

Chers amis,

Au lendemain de l’ordination épiscopale de Monseigneur Emery Kabongo, je suis heureux de vous accueillir, vous ses proches, ses amis, les représentants de la communauté diocésaine de Luebo. En prenant part à l’émouvante cérémonie de l’Epiphanie, vous avez manifesté la foi vive des Zaïrois qui, avec tous les chrétiens du monde, rendent hommage au Sauveur, vous avez manifesté votre confiance dans le Pasteur qui vous est envoyé par le successeur de Pierre pour conduire le Peuple de Dieu, pour annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, pour répandre les dons de la grâce par les sacrements de l’Eglise.

Ai-je besoin de vous dire que ce fut pour moi une joie de célébrer cette ordination, de conférer à Monseigneur Kabongo la plénitude du sacerdoce! Je me souvenais de sa longue préparation intellectuelle et spirituelle au service pastoral, de son expérience dans les représentations du Saint-Siège en Asie et en Amérique du Sud, et, bien sur, des six années où j’ai apprécié à tous les instants son attentive collaboration.

Chère Excellence, vous allez maintenant rejoindre la patrie que vous aimez et où vous êtes attendu par la communauté chrétienne du vaste diocèse de Luebo. Après tout ce que vous avez donné avec dévouement à l’Eglise universelle, et particulièrement auprès de l’Evêque de Rome, vous allez vous consacrer maintenant à l’animation pastorale d’une Eglise particulière, au Zaïre dont deux visites apostoliques ont gravé l’image vivante dans ma mémoire. Vous pourrez compter sur ma prière fidèle pour que l’Esprit du Seigneur vous comble de ses dons de sagesse, de lumière et de force dans votre ministère. Comme tout évêque, vous serez un témoin du Christ, mais vous recevrez aussi beaucoup d’encouragements dans votre mission grâce au témoignage évangélique des prêtres, des religieux, des religieuses et des laïcs, des candidats au sacerdoce déjà relativement nombreux à Luebo. Vous pourrez ainsi, dans la sérénité, apporter votre contribution à la vitalité de l’Eglise dans votre grand pays, avec vos frères dans l’épiscopat.

Vous tous qui êtes venus entourer Monseigneur Kabongo, ses proches, ses amis, ses diocésains, soyez vous-mêmes remerciés pour l’aide que vous lui avez apportée au cours des années, pour le soutien que vous lui donnerez dans son ministère. Et comment ne pas saluer, au milieu de vous, la mémoire bien-aimée des parents qui n’ont pu accompagner leur fils jusqu’à cette étape! Les uns et les autres, vous manifestez les profondes fidélités qui caractérisent, plus que d’autres peut-être, les peuples d’Afrique; vous témoignez aussi du dynamisme d’Eglises jeunes sur qui compte toute l’Eglise du Christ.

Que cette brève rencontre familière vous soit un signe de l’affectueuse confiance que je porte au collaborateur qui s’éloigne maintenant de cette maison, et à tous ceux qui sont proches de lui. Mes voeux pour sa mission personnelle sur les chemins de Dieu, pour vous tous sur vos routes diverses, c’est au Seigneur que je les confie en appelant sur le diocèse de Luebo tout entier, sur vous ici reunis et sur ceux que vous aimez l’abondance de la grâce et la bénédiction divine.

 

© Copyright 1988 - Libreria Editrice Vaticana

 

top