The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À S.E. M. JEAN DELACROIX CAMARA,
NOUVEL AMBASSADEUR DE LA RÉPUBLIQUE DE GUINÉE
 PRÈS LE SAINT-SIÈGE*

Jeudi, 18 janvier 1990

 

Monsieur l’Ambassadeur,

C’est avec joie que je vous souhaite la bienvenue au Vatican à l’occasion de la présentation des Lettres qui vous accréditent comme premier Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Guinée auprès du Saint-Siège. Je suis sensible au message d’amitié que vous me transmettez de la part de Son Excellence le Général Lansana Conte, Président de la République de Guinée. En retour, je vous demanderai de bien vouloir lui exprimer mes vœux déférents et l’assurer de mes prières pour sa personne, ainsi que pour le bien-être de tout le peuple guinéen.

Votre qualité de diplomate accrédité auprès du Siège Apostolique témoigne du souci qu’a votre pays de respecter dans les relations internationales l’importance des valeurs spirituelles et religieuses: de cela, j’éprouve une vive satisfaction et je ne doute pas que votre mission, officiellement inaugurée en ce jour, contribue à promouvoir encore davantage la bonne entente entre la Guinée et le Saint-Siège.

Je vous remercie des paroles très aimables que vous avez eues à l’égard de l’Eglise catholique et de ses institutions, pour la part qu’elle prend dans le développement de votre pays. Je puis vous assurer, Monsieur l’Ambassadeur, que pasteurs et fidèles restent désireux d’apporter leur concours à cette œuvre de longue haleine qu’est l’édification d’une nation prospère où chaque citoyen puisse mener une vie conforme à sa dignité d’être humain. Mus par le dynamisme de leur foi chrétienne et l’amour de leur patrie, ils continueront, dans la mesure de leurs moyens, à se prodiguer, entre autres, dans les domaines de l’éducation, de la santé et de l’entraide sociale, en collaborant avec leurs compatriotes d’autres traditions religieuses. Vous me permettrez, Monsieur l’Ambassadeur, de saluer cordialement par votre entremise tous les catholiques de Guinée.

Votre pays a entrepris des efforts courageux, et prometteurs, en vue d’atteindre une meilleure qualité de vie. Je souhaite vivement qu’ils soient couronnés de succès. Puisse la République de Guinée, dans une coopération avec les nations de la région, devenir sur le continent africain un pays de progrès économique harmonieux et novateur, grâce à la mise en valeur de ses ressources et à la créativité de ses citoyens! Puisse-t-elle, avec l’ensemble de l’Afrique, encourager au sein de la communauté internationale une vision plus spirituelle encore de la vie, dans laquelle soient mieux reconnus les liens des êtres et de la nature elle-même avec le Créateur!

Au moment où commence votre mission, permettez-moi, Monsieur l’Ambassadeur, de vous offrir mes meilleurs vœux pour l’heureux accomplissement de votre tâche. Soyez assuré que vous trouverez ici l’accueil compréhensif dont vous pourrez avoir besoin.

Pour Votre Excellence, pour Monsieur le Président de la République, le Gouvernement et le Peuple de Guinée, j’invoque volontiers l’abondance des bénédictions divines.


*AAS 82 (1990), p.871-872.

Insegnamenti di Giovanni Paolo II, vol. XIII, 1 pp. 107-108.

L'Attività della Santa Sede 1990 pp. 43-44.

L’Osservatore Romano 19.1.1990 p.4.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.5 p.2.

 

© Copyright 1990 - Libreria Editrice Vaticana

top