The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À UNE DÉLÉGATION
DU DIOCÈSE D'EVRY-CORBEIL-ESSONNES

Jeudi, 3 mai 1990

 

Cher Frère dans l’épiscopat, Mesdames, Messieurs,

Alors que le diocèse d’Evry-Corbeil-Essonnes va atteindre bientôt vingt-cinq années d’existence, je suis heureux de vous accueillir et je vous remercie de me présenter le projet de votre cathédrale.
Vous avez mené une ample réflexion non seulement en vue de décider cette audacieuse construction, mais aussi pour bien en situer toute la signification dans une ville moderne. Pour ma part, au cours de cette brève rencontre, je m’en tiendrai à quelques observations.

Dans une ville nouvelle, au cœur d’une société jeune caractérisée par son haut niveau scientifique et technologique, la cathédrale sera l’expression de l’ouverture de l’homme à la transcendance, de sa vocation à connaître et rencontrer Dieu particulièrement dans la communauté des croyants. La présence de l’édifice religieux au milieu de la ville n’évoque pas un domaine étranger à la vie quotidienne; il ne propose pas une sorte de parenthèse par rapport au reste de l’activité. Bien au contraire, il évoque une dimension fondamentale de la vie, qui prend tout son sens dans la relation avec Dieu, créateur et source de vie, sauveur dans le Christ et, par l’Esprit présence d’amour et lien de communion.

La cathédrale doit être, par sa visibilité même, un signe expressif. Il est naturel que ce soit une œuvre d’art contemporain, où il ne s’agit pas de recherche esthétique pour elle-même, mais d’un monument porteur de sens pour les générations qui vont ouvrir le troisième millénaire. Vous n’oublierez pas pour autant l’ancienne tradition chrétienne qui a modelé votre pays et dont vous conserverez les précieux témoins, mais vous aurez à répondre, dans une expression symbolique visible aujourd’hui, à la quête spirituelle commune à toutes les générations.

En troisième lieu, la construction d’une cathédrale me paraît, pour un diocèse encore jeune, une œuvre qui montre sa maturité, qui exprime l’espérance, au moment où l’Eglise diocésaine prend conscience d’elle-même et de sa mission dans une démarche synodale. Lieu liturgique, siège de l’Evêque successeur des Apôtres, mère des églises du diocèse, la cathédrale témoigne de l’unité du peuple de Dieu autour du ministère épiscopal, dans le mystère du Christ, pierre angulaire, dans la fidélité à constituer ensemble, grâce à l’amour de Dieu et à l’amour du prochain, une communauté ouverte et accueillante.

Chers amis, je salue cordialement tous les membres de votre délégation. La diversité de vos compétences permet d’augurer une heureuse collaboration entre les autorités civiles, les artistes, les constructeurs, le mécénat, les animateurs de la vie diocésaine. Je souhaite vivement que vous puissiez mener à bien votre projet et j’exprime ma gratitude à tous ceux qui contribuent à la réalisation de cette œuvre majeure. Je confie au Seigneur vos personnes et c’est toute la communauté d’Evry-Corbeil-Essonnes que je Lui demande de combler de ses bénédictions.

 

© Copyright 1990 -  Libreria Editrice Vaticana

 

top