The Holy See
back up
Search
riga

VOYAGE APOSTOLIQUE AU SÉNÉGAL, EN GAMBIE ET EN GUINÉE

CÉRÉMONIE DE BIENVENUE

DISCOURS DE JEAN-PAUL II

Aéroport «Gbessia» de Conakry (Guinée)
Lundi, 24 février 1992

 

Monsieur le Président,

1. Dieu soit béni qui me donne la joie d’être en Guinée, au cours de ce huitième voyage pastoral sur la terre d’Afrique! Je salue respectueusement Votre Excellence et je La remercie de ses paroles de bienvenue auxquelles j’ai été très sensible.

J’adresse également un salut déférent aux personnalités gouvernementales qui vous entourent et, à travers votre personne, c’est tout le cher peuple de Guinée que je suis heureux de saluer à mon arrivée dans le pays.

2. De grand cœur, je salue maintenant Monseigneur Robert Sarah, Archevêque de Conakry et Président de la Conférence épiscopale de Guinée, ainsi que mes Frères dans l’épiscopat. L’Évêque de Rome, dans la mesure du possible, se fait un devoir de répondre aux invitations qui lui sont adressées de venir exercer son ministère de successeur de Pierre auprès des Églises locales: aussi, j’éprouve une grande satisfaction à rencontrer les pasteurs et les fidèles de l’Église catholique qui est en Guinée.

3. On dit que, pendant longtemps, le mot de «Guinée» a été synonyme de «paradis» et qu’autrefois, en Europe, on qualifiait de «guinéen» tout produit exotique de qualité exceptionnelle. C’est vous dire combien je me réjouis de faire la connaissance d’un pays dont on parle en termes si élogieux.

Hélas, la récente histoire de la Guinée témoigne qu’une terre heureuse peut temporairement se transformer en vallée de larmes. Cependant, Monsieur le Président, vous avez su entreprendre avec sagesse et énergie une œuvre courageuse de redressement national malgré bien des difficultés. Des espaces de liberté ont été établis. Les initiatives privées et collectives ont repris. Un cadre juridique a été élaboré qui consacre l’égalité et la fraternité de tous les fils du pays sans distinction de race, d’origine ou de religion. En décembre dernier, la constitution a été promulguée et le pluripartisme a vu le jour. De plus, une amélioration se fait sentir dans les conditions économiques générales du pays, notamment dans la vie quotidienne du paysan.

Dieu veuille qu’avec la collaboration sincère de tous les Guinéens se poursuivent, dans la cohésion, les efforts pour promouvoir les droits de l’homme, la justice et la démocratie!

Dans la communauté internationale, la Guinée rencontre sympathie et soutien. Je souhaite qu’elle entretienne des relations de plus en plus fructueuses avec ses partenaires en Afrique et dans le monde.

4. Et maintenant, je salue tout particulièrement les catholiques de Guinée. Je me réjouis de venir célébrer avec eux et au milieu d’eux la foi qui nous est commune et qui est toute notre raison de vivre. Je viens les voir afin de les affermir dans leur religion, de les encourager dans l’annonce de l’Évangile, dans l’édification de l’Église, ainsi que dans le patient labeur de pardon et de réconciliation. Je souhaite que ma visite permette à l’Église de Guinée de se renouveler et de se sanctifier afin de donner un témoignage toujours plus fidèle de Jésus Christ.

5. Je salue enfin cordialement les Guinéens musulmans, qui constituent la grande majorité de la population guinéenne. Je viens les visiter en ami des hommes et en messager de paix. Je rends grâce au Tout-Puissant du climat de convivialité pacifique qui existe, dans ce pays, entre les Musulmans, les Chrétiens et ceux qui appartiennent à d’autres traditions religieuses.

Nous savons l’importance de la dimension spirituelle dans l’épanouissement de la personne et dans la construction de la société. L’avenir de la Guinée est fonction de la qualité spirituelle de ses habitants. Puissent-ils, dans le respect d’autrui, promouvoir ardemment un climat de paix, d’unité et d’amour fraternel!

6. Merci, Monsieur le Président, de votre accueil qui me touche. D’avance, je vous sais gré de faciliter ma visite et mes rencontres avec les populations. J’invoque de grand cœur les bénédictions de Dieu sur toute la Guinée et sur son avenir. Que le Très-Haut donne à tous la joie et l’espérance!

 

© Copyright 1992 - Libreria Editrice Vaticana

 

top