The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX PARTICIPANTS À UN PÈLERINAGE ORGANISÉ
PAR L
«ASSOCIATION CALIXTE II» DE BESANÇON

Jeudi, 7 mai 1992

 

Chers amis,

Votre pèlerinage romain me donne le plaisir de vous accueillir dans la maison de l’évêque de Rome, vous qui êtes fidèles à la mémoire de son lointain prédécesseur Calixte II, né dans votre diocèse de Besançon. Il avait été élu Pape à Cluny; vous faites en quelque sorte le même voyage que lui-même avait fait, avec d’autres étapes il est vrai, pour rejoindre le Siège de Pierre.

L’ancien archevêque de Vienne sur le Rhône fut un négociateur avisé et patient. Dans un temps où se prolongeaient des querelles vives entre les pasteurs et les souverains, Calixte II n’épargna pas sa peine pour obtenir des garanties d’indépendance en faveur de l’Église. Le concordat de Worms fut un résultat important. Dans bien d’autres domaines, il sut aussi rétablir la paix.

Pour donner plus de poids encore aux dispositions déjà prises, Calixte convoqua le premier Concile du Latran. Il eut donc le souci d’associer ses frères dans l’épiscopat à la défense des droits de l’Église et, d’autre part, à des réformes disciplinaires qui étaient alors nécessaires.

Ces souvenirs, que je ne fais qu’évoquer, votre «Association Calixte II» vous aidera à en approfondir le sens et la portée historiques. Nous ne vivons pas dans les mêmes circonstances, mais peut-être trouverez-vous aussi, chez votre compatriote devenu Pape, de quoi réfléchir à certains débats d’aujourd’hui.

Pèlerins à Rome, vous vous rappelez que le nom de Calixte II reste attaché à l’histoire même du culte rendu au Prince des Apôtres à son tombeau. Que votre démarche vous conduise à fortifier votre communion avec l’Église universelle. Portez ses intentions dans la prière. Sachez entendre son enseignement. Soyez résolus à prendre votre part de responsabilité dans sa mission, par une active collaboration entre les pasteurs et les laïcs, pour que la communauté ecclésiale tout entière témoigne, dans le monde, de l’espérance et de l’amour inséparables de la foi que nous avons reçue.
Il m’est agréable, en cette brève rencontre, d’adresser un salut cordial aux représentants de l’Archevêque de Besançon, aux personnalités civiles qui vous accompagnent, et aux responsables de votre Association.

A tous, j’accorde de grand cœur ma Bénédiction Apostolique.

 

© Copyright 1992 - Libreria Editrice Vaticana

 

top