The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU SAINT-PÈRE JEAN-PAUL II
AUX PÈLERINS D'AUTUN, CHALON ET MÂCON
PARTICIPANTS AU RITE SOLENNEL DE CANONISATION
DU BIENHEUREUX CLAUDE LA COLOMBIÈRE

Dimanche, 31 mai 1992

 

Chers amis,

Après la canonisation de Claude La Colombière, je suis heureux de vous retrouver un instant, pèlerins des diocèses d’Autun, Chalon et Mâcon, conduits par Monseigneur Raymond Séguy. Vous êtes venus partager la joie de l’Église entière de compter au nombre des saints ce fils de votre terre, ce grand témoin de l’histoire spirituelle de votre pays.

En vous accueillant, les précieux souvenirs de mon pèlerinage à Paray-le-Monial sont ravivés. Je suis heureux de saluer en vous les représentants de cette cité de longue tradition monastique et religieuse, toujours vivante, sans cesse renouvelée, et particulièrement illustrée par la sainte Visitandine Marguerite-Marie et le saint Jésuite Claude.

Au XVIIème siècle, le choix du Seigneur a, en quelque sorte, fait surgir une nouvelle source dans votre ville, une source d’amour miséricordieux et infiniment généreux, à laquelle des générations de pèlerins ont puisé. La fécondité de grâce qui s’attache au culte du Sacré Cœur se manifeste particulièrement par les développements que connaît le pèlerinage de Paray depuis quelques années. Avec le diocèse, les différentes communautés présentes ont contribué à faire partager à beaucoup la richesse du message confié aux saints de votre cité.

Je me réjouis de savoir que Paray nourrit la spiritualité de beaucoup de prêtres et de religieux, et inspire la première formation d’un certain nombre de candidats au sacerdoce. Les sessions qui rassemblent notamment des jeunes et des familles sont un vrai motif d’espérance pour la vitalité de l’Église dans votre pays, sans oublier la participation de pèlerins d’autres nations. Vous avez aussi le souci de donner une large part à l’art sacré qu’il est bon de favoriser, pour que nos contemporains puissent mieux exprimer la louange de Dieu et célébrer les trésors de son amour.

À tous ceux qui travaillent à la vie pastorale quotidienne et à l’animation des pèlerinages et des sessions, j’adresse mes encouragements: je pense, en particulier, aux communautés monastiques, aux prêtres du diocèse, aux Pères Jésuites, à la Communauté de l’Emmanuel, aux fidèles de la ville et de Saône-et-Loire, ainsi qu’à tous ceux qui s’unissent à eux dans la même ferveur. Que saint Claude La Colombière et sainte Marguerite-Marie vous soutiennent de leur intercession, et obtiennent du Seigneur de rendre toujours plus rayonnant le foyer spirituel qu’il a voulu faire de Paray-le-Monial!

Dans la joie de ce jour de fête, j’appelle bien volontiers sur vous la Bénédiction de Dieu.

 

© Copyright 1992 - Libreria Editrice Vaticana

 

top