The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURSO DU SAINT-PÈRE JEAN-PAUL II
À S.Exc. MONSIEUR GHEORGHE PANCRATIU IULIU GHEORGHIU, NOUVEL AMBASSADEUR DE ROUMANIE
PRÈS LE SAINT-
SIÈGE*

Mardi, 8 juin 1993

 

Monsieur l’Ambassadeur,

1. La venue de votre Excellence dans la demeure du Successeur de Pierre, pour la présentation des Lettres qui l’accréditent comme premier Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la nouvelle République de Roumanie depuis 45 ans, est un événement significatif: il fait partie des conséquences heureuses des bouleversements récents qui ont modifié la situation de l’Europe et qui ont notamment permis la reprise des relations diplomatiques entre le Saint-Siège et la noble nation roumaine.

2. Je suis particulièrement sensible aux sentiments et aux convictions contenus dans votre adresse, ainsi qu’à vos paroles d’estime à l’égard de l’action du Siège Apostolique et du Successeur de Pierre dans la vie internationale. Je vous remercie vivement du message chaleureux que vous m’avez transmis de la part de Son Excellence Monsieur Ion Iliescu, Président de la République de Roumanie. Je vous saurais gré de lui exprimer en retour mes salutations déférentes et les vœux que je forme pour ceux qui ont la haute charge de servir leur patrie.

3. Votre Excellence a évoqué le passé chrétien et la longue tradition spirituelle auxquels les Roumains sont restés profondément attachés comme à un trésor qui a forgé l’âme de ce peuple, même pendant les heures les plus sombres de son histoire récente, sous le joug du communisme.
Le nom même de votre pays rappelle les liens solides et anciens qui vous unissent à la Rome antique; sous l’Empire, en effet, les relations cordiales ont provoqué la diffusion de la culture latine au bord de la Mer Noire, avec des caractéristiques originales. Les générations successives, en partant de cette culture commune, ont constitué des cultures particulières à l’Europe Centrale, et les populations ont pris conscience d’avoir à construire leur identité nationale tout en apportant leur contribution à l’unité de l’ensemble du continent.

4. Depuis le mois de décembre 1989, les dirigeants de votre pays s’efforcent de consolider les structures démocratiques de l’Etat. La communauté internationale a conscience que ce nouveau départ ne pourra bien se réaliser qu’avec l’appui d’autres pays et leur aide économique. Votre Gouvernement, en ayant à cœur de fortifier l’entité nationale, souhaite que la Roumanie, loin de se replier sur elle-même, participe activement à l’Europe. C’est désormais au niveau du continent, voire de l’ensemble de la planète, qu’il faut envisager les relations politiques, économiques et sociales. Les nations les plus favorisées se doivent d’être solidaires avec celles qui se relèvent progressivement de structures de gouvernement oppressives. C’est en effet dans les relations réciproques que chaque pays pourra trouver sa juste place dans le concert des nations.

5. Soutenus dans leurs légitimes aspirations par les valeurs fondamentales de la paix, du respect de la dignité de l’être humain et de la dignité des peuples, personnes et groupes humains concourent à l’édification de la patrie. Le dialogue entre les groupes aux sensibilités et aux coutumes différentes présents en Roumanie devrait permettre à chaque citoyen de participer à la vie nationale, de porter sa part de responsabilité de l’édifice commun, dans l’ère nouvelle désormais ouverte.

Cette voie du dialogue, à laquelle le Saint-Siège attache une importance particulière, est la seule voie respectueuse de l’homme, des peuples et des minorités ethniques.

6. Vous avez bien voulu faire allusion, Monsieur l’Ambassadeur, aux nouvelles dispositions prises dans votre pays quant à la liberté religieuse et à la réparation des injustices commises depuis 1949; le Saint-Siège apprécie les gestes qui ont été faits par votre Gouvernement. Il espère que d’autres problèmes non résolus trouveront une solution satisfaisante, fruit d’un dialogue persévérant et constructif entre les parties concernées.

La majorité des chrétiens en Roumanie appartiennent à l’Eglise orthodoxe roumaine. Les catholiques, qu’ils soient de rite roumain-byzantin ou de rite latin, bien que de différentes nationalités, notamment hongroise, souhaitent, comme par le passé, participer activement à la vie sociale, au développement sanitaire, à l’enseignement de la jeunesse qui est l’avenir de la nation, grâce à la reconnaissance bienveillante que leur réservent les autorités.

Car la vocation de l’Eglise catholique, qui est d’annoncer l’Evangile, s’exprime notamment à travers des œuvres caritatives. Les catholiques ont à cœur de promouvoir les relations fraternelles avec leurs compatriotes, quelles que soient leur origine ou leur confession religieuse, en vue de l’entente cordiale entre tous qui est si nécessaire dans la vie démocratique. Je saisis cette occasion pour adresser, par votre entremise, mes chaleureuses salutations à tous les fidèles de l’Eglise catholique présents dans votre pays.

7. Au moment où commence votre mission d’Ambassadeur de la République de Roumanie auprès du Saint-Siège, je vous offre mes vœux les meilleurs. Depuis que vous êtes à Rome, vous avez pu découvrir les richesses de la Ville éternelle qui ont de frappantes similitudes en particulier avec les fresques récemment mises au jour dans les faubourgs de Constanta. Pour leur part, nos relations diplomatiques, maintenant pleinement rétablies, sont le signe de liens profonds et confiants au-delà des vicissitudes de l’histoire.

Soyez assuré, Monsieur l’Ambassadeur, que vous trouverez toujours auprès de mes collaborateurs la bienveillance attentive et la compréhension cordiale dont vous pourrez avoir besoin pour que votre activité soit fructueuse.

Sur Votre Excellence, sur ses compatriotes et leurs dirigeants, j’invoque de grand cœur l’abondance des Bénédictions divines.


*Insegnamenti di Giovanni Paolo II, vol. XVI, 1 p. 1444-1447.

L'Attività della Santa Sede 1993 p.491-493.

L'Osservatore Romano 9.6.1993 p.5.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.24 p.4.

 

© Copyright 1993 - Libreria Editrice Vaticana

 

top