The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX MEMBRES DE L
ASSOCIATION
DES JOURNALISTES CATHOLIQUES DE BELGI
QUE

Jeudi, 24 juin 1993

 

Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

Je suis heureux d’accueillir dans la maison du Successeur de Pierre la délégation de l’Association des journalistes catholiques et de l’Union des journaux catholiques de Belgique.

Ik begroet uw komst, die blijk geeft van uw verbondenheid met de zending van de Kerk en die getuigt van de zorg van de belgische katholieken om de Heilige Stoel te helpen bij al de taken waaraan deze het hoofd moet bieden; dit traditionele gebaar strekt tot eer van de associaties die het bevorderen en van al uw landgenoten die er edelmoedig in parteciperen; zo wordt in de schoot van de christelijke gemeenschap het met elkaar delen voortgezet, in navolging van de Apostel Paulus, die het als een dienst aan en een uitdrukking van de caritas beschouwde om de opbrengst van zijn inzameling naar Jerusalem te brengen[1]. En «de caritas is de band van de liefde» waardoor wij als leerlingen van de Heer worden herkend, zegt ons de zalige Ruysbroeck de Bewonderenswaardige[2].

Votre profession de journalistes vous rend particulièrement attentifs aux situations douloureuses qui existent dans tous les continents. Vous êtes souvent en première ligne pour découvrir les joies et les difficultés des hommes et des pays qui luttent pour une vie toujours plus digne et respectueuse des personnes. Comme vient de l’exprimer votre Président, Monsieur Gleissner, vous vous réjouissez avec l’Eglise tout entière que des pays, telle l’Albanie, longtemps sous le joug de l’oppression, puissent à nouveau exprimer librement leur foi et que les communautés chrétiennes puissent vivre au grand jour.

Au-delà de l’information qui aurait d’abord pour but de refléter l’événement, vous avez la charge insigne de rendre compte en vérité des situations, pour que chaque homme soit entendu et soutenu dans ses aspirations légitimes. C’est à ce prix que l’on peut construire des liens de fraternité entre les peuples. En effet, lorsque des hommes se découvrent et se connaissent, les barrières ethniques, culturelles et religieuses sont dépassées; les personnes apprennent à s’apprécier et à se faire proches les unes des autres. En cela, les médias constituent un moyen d’éducation à une plus grande solidarité et un moyen d’éveil des consciences à la découverte des valeurs essentielles pour la vie personnelle et communautaire.

Je souhaite que, pour tous les membres de votre délégation, cette semaine à Rome soit l’occasion de raffermir votre foi et votre mission de chrétiens, particulièrement dans votre vie professionnelle. En vous confiant à l’intercession des saints Apôtres Pierre et Paul, témoins du Verbe de vie, et de saint François de Sales, patron des journalistes, de grand cœur, je vous accorde ma Bénédiction Apostolique.


[1] Cfr. Rom. 15, 25-26.

[2] Ruysbroeck, De l'ornement des Noces Spirituelles.

 

 

© Copyright 1993 - Libreria Editrice Vaticana

 

top