The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU SAINT-PÈRE JEAN-PAUL II
AUX RECTEURS DE LA FÉDÉRATION DES
UNIVERSITÉS CATHOLIQUES D'EUROPE

Samedi 11 mai 1996

 

Monsieur le Cardinal,
Messieurs les Recteurs des Universités catholiques,
Chers amis
,

1. Je salue tout d'abord cordialement le Cardinal Pio Laghi, Préfet de la Congrégation pour l'Éducation catholique, qui suit avec attention la vie et le développement des Universités catholiques et qui, avec le Père Giuseppe Pittau, Recteur magnifique de l'Université pontificale grégorienne, a organisé votre rencontre.

Je suis très heureux d'avoir l'occasion d'accueillir les Recteurs des Universités catholiques d'Europe et les membres du Conseil de la Fédération internationale des Universités catholiques. Je me souviens d'une rencontre similaire au début de mon pontificat, en février 1979. J'avais alors dit que les Universités catholiques tenaient dans mon cœur une place toute particulière. De fait, comme je l'ai écrit dans la Constitution apostolique « Ex Corde Ecclesiae », «pendant de longues années, j'ai fait moi même l'expérience bénéfique, qui m'a intérieurement enrichi, de ce qui fait le propre de la vie universitaire: l'ardente recherche de la vérité et sa transmission désintéressée aux jeunes et à tous ceux qui apprennent à raisonner avec rigueur, pour agir avec rectitude et mieux servir la société humaine » [1]. Je puis vous assurer que je garde toujours pour les Universités le même intérêt et le même attachement.

Depuis 1991, les Universités catholiques d'Europe ont constitué une Fédération, une structure qui aide à mieux travailler ensemble et à faire face aux défis et aux exigences qui résultent des transformations survenues ces dernières années. En effet, les changements profonds provoqués par les événements de 1989, la violence fratricide terrible qui a blessé l'Europe depuis cinq ans, les efforts poursuivis par la Communauté européenne pour resserrer les liens politiques et économiques entre ses membres, tandis que de nouveaux pays la rejoignaient: tout cela entraîne, pour l'éducation et la culture en Europe, des conséquences considérables.

2. Une Université catholique, « née du cœur de l'Église », a le grave devoir qui est en même temps un privilège d'élaborer des réponses sérieusement réfléchies à ces défis. « L'Université catholique se distingue par sa libre recherche de toute la vérité relative au monde, à l'homme et à Dieu. Notre  époque, en effet, a un urgent besoin de cette forme de service désintéressé qui consiste à proclamer le sens dé la vérité, valeur fondamentale sans laquelle la liberté, la justice et la dignité de l'homme sont étouffées » [2].

Je ne puis que louer et encourager votre engagement dans une réflexion approfondie sur les problèmes que doivent affronter les hommes et les femmes de notre temps, spécialement en ce qui concerne les questions d'ordre éthique qui surgissent dans une société toujours plus complexe

3. In today's world, the tasks of a Catholic University are truly urgent and relevant. Scientific and material progress increasingly raises the question of meaning and purpose, a question which needs to be addressed in order to ensure that development serves the authentic good of individuals and of society as a whole. The Catholic University's Christian inspiration "enables it to include the moral, spiritual and religious dimensions into its research, and to evaluate the attainments of science and technology in the perspective of the totality of the human person" [3].

In spite of all its problems, Europe is an economically advanced area of the world, and its Catholic Universities have a share in this privileged status. It is a cause of satisfaction therefore to see how your Universities try to offer concrete help to other Catholic Universities in less developed regions. In this way too they show their "catholicity".

The intellectual and administrative efforts required of you are considerable and demanding. But we know that we are guided by the Holy Spirit and accompanied by the prayer of Mary, Sedes Sapientiae.

May God bless you and reward you for your work.


[1] Ioannis Pauli PP. II Ex Corde Ecclesiae, 2.

[2] Ibid. 4.

[3] Ioannis Pauli PP. II Ex Corde Ecclesiae, 7.

 

© Copyright 1996 - Libreria Editrice Vaticana

 

top