The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU SAINT-PÈRE JEAN-PAUL II
AUX NOUVEAUX AMBASSADEURS LORS DE LA
PRÉSENTATION DES LETTRES DE CRÉAN
CE*

Salle du Consistoire
Vendredi 4 octobre 1996

 

Excellences,

Je suis heureux de vous accueillir aujourd'hui et de recevoir les Lettres de Créance qui vous accréditent comme Ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires de vos pays respectifs: le Japon, l'Égypte, la Chine et les Pays-Bas. Je tiens à renouveler l'expression de mon estime et de mon amitié à l'égard des autorités de vos nations et à l'égard de vos concitoyens. Je vous remercie vivement des messages cordiaux que vous m'avez transmis de la part de vos chefs d'État respectifs. Je vous saurai gré de leur exprimer en retour mes salutations déférentes et mes vœux chaleureux pour leur personne et pour leur haute mission au service de leurs compatriotes.

Dans le monde actuel plus que jamais, vos peuples sont porteurs d'espoirs et d'aspirations profondes, en particulier à la paix et au respect des droits de l'homme. De manière légitime, chacun souhaite être reconnu comme une personne, avec sa culture et sa démarche spirituelle spécifiques, et en même temps comme faisant partie d'un corps social, dans lequel il peut occuper la place qui lui revient. Vous savez l'attachement et l'engagement permanent du Saint-Siège en faveur d'une entente toujours plus forte entre les peuples. La paix est le désir de vivre ensemble, pour le bien de tous et spécialement des jeunes générations, en vue desquelles il nous faut préparer un avenir meilleur. Ceux qui aujourd'hui travaillent à éduquer la jeunesse dans la conviction que tout homme est notre frère et que, de ce fait, il mérite attention et respect, construisent la paix. Dans cet esprit, l'apprentissage de la fraternité et des valeurs humaines, civiques, morales et spirituelles est une contribution à l'édification d'une civilisation de l'amour, dont nous avons tous besoin au seuil du troisième millénaire. En tant que diplomates, j'en suis sûr, vous êtes particulièrement sensibles à cet aspect de la vie sociale. Alors que vous commencez votre mission, je vous offre mes vœux les meilleurs et j'invoque sur vous l'abondance des Bénédictions divines, ainsi que sur vos familles, sur vos collaborateurs et sur les nations que vous représentez.


*Insegnamenti di Giovanni Paolo II, vol. XIX, 2 p.517-518.

L'Osservatore Romano 5.10. 1996 p.4.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.42 p.4.

 

© Copyright 1996 - Libreria Editrice Vaticana

   

top