The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU SAINT-PÈRE JEAN-PAUL II
À UN GROUPE DE PÈLERINS DU DIOCÈSE FRANÇAIS DE VANNES

Mardi 15 avril 1997

 

Chers amis,

votre présence ici me remplit de joie, car vous évoquez une belle journée du dernier pèlerinage que j'ai fait auprès du peuple de Dieu qui est en France. Je remercie Monseigneur François Mathurin Gourvès, Évêque de Vannes, de vous avoir accompagnés jusqu'ici pour me présenter les fidèles dévoués qui se sont dépensés sans compter, dans la discrétion, pour la parfaite organisation de ma visite sur la terre de Bretagne.

En vous saluant très cordialement, je rends grâce avec vous au Seigneur pour la foi et le courage apostolique de tous ceux qui ont porté l'Évangile chez vous il y a tant de siècles, qui l'ont inculturé et fortifié. Et, comme je l'ai dit le 20 septembre, «nous nous tournons vers sainte Anne, apparue à Yves Nicolazic », lui disant: « Ne craignez pas. ... Dieu veut que je sois honorée en ce lieu » [1]. Oui, sainte Anne a veillé pour que les Bretons et les fidèles de l'Ouest de la France puissent se rassembler dans la joie, sous la lumière de Dieu, sous le soleil!

Grâce à votre patient travail, les paroisses et les mouvements du diocèse ont pu manifester leur belle vitalité. Je vous salue aujourd'hui comme les témoins des « laïcs de plus en plus nombreux [qui] s'engagent dans l'animation de la communauté chrétienne et dans les structures de la vie publique et sociale » [2]. Dans la ligne de vos devanciers, « soyez des bâtisseurs de l'Église dans les générations nouvelles! » [3].

Et comment ne pas évoquer un instant le magnifique rassemblement des familles que vous avez réalisé dans le cadre impressionnant du Parc du Mémorial tout près de la Basilique de Sainte-Anne? Ma pensée se reporte vers ces parents, ces enfants si nombreux et joyeux, et aussi vers ceux qui font face avec courage à des handicaps. Je fais confiance aux familles chrétiennes, elle sauront annoncer l'Évangile de la vie aux générations actuelles.

Un groupe de jeunes s'est joint à votre pèlerinage à Rome, je les salue avec plaisir. J'espère, chers amis, vous retrouver à Paris au mois d'août. Et je sais qu'auparavant, vous aurez accueilli de nombreux camarades venus d'autres pays. Que ces rencontres, ces réflexions, cette grande prière commune vous affermissent dans la foi et vous aide a préparer votre avenir! Pour vous aussi, je reprends ce que j'ai dit à Sainte-Anne-d'Auray: « L'Église est envoyée à tous les hommes ... pour leur annoncer le salut qui leur est offert par Dieu. Les chrétiens sont tous responsables de cette mission » [4].

Merci encore de tout ce que vous avez réalisé avec talent pour ma visite en Bretagne. Que Dieu vous bénisse, ainsi que tous les vôtres!


[1] Ioannis Pauli PP. II Homilia intra Sacrum in civitate « Sainte-Anne-d'Auray », 3, die 20 sept. 1996: Insegnamenti di Giovanni Paolo II, XIX, 2 (1996) 402.

[2] Ibid. 4, p. 403.

[3] Ibid.

[4] Ibid. 6, p. 404.

 

© Copyright 1997 - Libreria Editrice Vaticana

 

top