The Holy See
back up
Search
riga
VOYAGE APOSTOLIQUE EN POLOGNE (31 MAI - 10 JUIN 1997)

PRIÈRE DU PAPE JEAN-PAUL II
AU SANCTUAIRE DE LA VIERGE DE JASNA GÓRA

Chapelle Jasna Góra (Częstochowa)
Mercredi 4 juin 1997

«O Mère de Dieu,
Ô Vierge,
glorifiée par Dieu!»

Mère de Jasna Góra et Reine, je viens aujourd'hui à Toi en un pèlerinage de foi, pour te rendre grâce pour la protection que tu étends sans cesse sur toute l'Eglise et sur moi, en particulier au cours des cinquante années de mon sacerdoce et de mon service sur le Siège de Pierre. C'est avec une grande confiance que je me présente en ce lieu saint — sur la Colline de Jasna Góra, si chère à mon cœur, pour m'exclamer encore une fois: Mère de Dieu et notre Mère, nous te rendons grâce d'être l'Etoile Polaire de la construction d'un avenir meilleur pour le monde, d'être la Patronne de l'édification de la civilisation de l'amour dans tout le genre humain. Mère, je T'en prie humblement, enveloppe de ta protection maternelle les jours et les années qui nous séparent encore de l'An 2000. Je confie à ton intercession la préparation au grand Jubilé du Christianisme. Aide toutes les nations du monde à commencer le nouveau millénaire en union avec le Christ — Roi des siècles.

Mère de l'Eglise, Vierge auxiliatrice, dans l'humilité de la foi de Pierre, je dépose à tes pieds toute l'Eglise, tous les continents, les pays et les nations, qui ont cru en Jésus-Christ et ont reconnu en lui le signe et le guide sur le chemin de l'histoire. J'apporte ici, ô Mère, l'humanité tout entière et également ceux qui sont encore à la recherche de la route qui conduit au Christ. Sois leur guide et aide-les à s'ouvrir au Dieu qui vient. Je t'apporte dans la prière les peuples d'Orient et d'Occident, du Nord et du Sud, et je confie à ta sollicitude maternelle toutes les familles des nations. Mère de la foi de l'Eglise, de même que tu demeurais, au Cénacle de Jérusalem, en prière avec les disciples du Christ, reste aujourd'hui avec nous au Cénacle de l'Eglise qui s'achemine vers le deuxième millénaire de la foi, et obtiens pour nous la grâce de nous ouvrir au don de l'Esprit de Dieu.

Temple de l'Esprit Saint, aujourd'hui, au Sanctuaire de Jasna Góra, je te rends grâce pour chaque bien dont a bénéficié ma nation au cours de profondes années de transformation. Au cours de mon premier pèlerinage dans ma patrie, j'implorais que l'Esprit Saint descende sur elle, par l'invocation: «Que descende ton Esprit! Et renouvelle la face de la terre, de cette terre» (Varsovie, Place de la Victoire, 2 juin 1979). Plus tard, j'ai visité la terre polonaise avec les Tables du Décalogue. J'ai également amené ici les jeunes du monde entier. Je suis toujours revenu dans ma patrie parce que mon cœur me le demandait, en apportant un message de foi, d'espérance et de charité.

L'histoire de notre patrie, située sur la Vistule, est marquée par le témoignage de foi de saint Adalbert, ainsi que de tant de saints polonais et de candidats à l'honneur des autels, mais aussi par le labeur de nombreuses générations, qui consolidèrent la Pologne en fidélité au Christ. Pendant dix siècles, nous sommes restés une Nation baptisée, fidèle à Toi, à ton Fils, à sa Croix et à l'Evangile, à la Sainte Eglise et à ses pasteurs.

Je viens aujourd'hui à Toi, ô Mère, pour exhorter mes frères et mes sœurs à persévérer aux côtés du Christ et de son Eglise, pour encourager un usage sage de la liberté recouvrée, dans l'esprit de ce qu'il y a de plus beau dans notre tradition chrétienne.

Reine de la Pologne, en rappelant avec gratitude ta protection maternelle, je Te confie ma Patrie, les transformations sociales, économiques et politiques, qui y ont lieu. Que l'aspiration au bien commun surmonte l'égoïsme et les divisions. Que tous ceux qui exercent un service public voient en Toi l'humble Servante du Seigneur, apprennent à servir et à reconnaître les besoins de leurs compatriotes, comme tu l'as fait à Cana de Galilée, afin que la Pologne puisse devenir une Nation dans laquelle règnent l'amour, la vérité, la justice et la paix. Que dans celle-ci le nom de ton Fils soit glorifié.

Fille fidèle du Père éternel, Temple de l'amour qui embrasse le ciel et la terre, je Te confie le service de l'Eglise dans le monde, qui a tant besoin d'amour. Mère de Dieu, Mère du Fils unique, qui nous donna comme principe de vie le commandement nouveau de l'amour, obtiens pour nous de devenir les constructeurs d'un monde solidaire, dans lequel la paix vainc la guerre et la civilisation de la mort est remplacée par l'amour pour la vie.

Que le Congrès eucharistique international en terre polonaise devienne pour toutes les nations le début d'un miracle de transformation dans l'esprit de la liberté, apportée par l'Evangile du Christ. Que l'humanité prenne place avec fermeté aux côtés de Dieu, à qui le monde entier appartient.

Mère de l'Unité et de la Paix, renforce le lien de communion dans l'Eglise de ton Fils, ravive les efforts œcuméniques, afin que tous les chrétiens, en vertu de l'Esprit Saint, deviennent une famille de sœurs et de frères de Jésus-Christ, unique Sauveur du monde hier, aujourd'hui et à jamais (cf. He 13, 8).

Sainte Vierge, Mère de Dieu, aide-nous à entrer dans le troisième millénaire chrétien à travers la porte sainte de la foi, de l'espérance et de la charité.

O clémente, ô pieuse, ô douce Vierge Marie, accepte notre confiance, fortifie-la dans nos cœurs et présente-la devant la face du Dieu unique dans la Très Sainte Trinité. Amen

 

© Copyright 1997 - Libreria Editrice Vaticana

top