The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU SAINT-PÈRE JEAN-PAUL II
AUX SŒURS DE LA CONGRÉGATION
ARMÉNIENNE DE L'IMMACULÉE CONCEPTION

Vendredi 27 juin 1997

 

Révérende Mère Supérieure,
Chères Sœurs de la Congrégation des Sœurs arméniennes
de l'Immaculée Conception
,

1. A l'occasion du 150e anniversaire de l'érection de votre Congrégation fondée par le Catholicos Antoine Pierre IX Hassoun et par Mère Srpuhì Hagiantonian, je suis heureux de vous accueillir dans la maison du Successeur de Pierre, où se trouvaient, il y a quelques jours, les évêques du patriarcat arménien catholique, alors réunis en synode à Rome. Au moment où je vous reçois, ma pensée rejoint le peuple arménien durement éprouvé au cours de ce siècle; je me souviens aussi de la récente visite du Patriarche Karekine et du Patriarche Aram auxquels je renouvelle de tout cœur en cette circonstance mes sentiments fraternels.

Je tiens à rendre grâce au Seigneur pour la fidélité de vos fondateurs au Saint-Siège et pour leur attachement à la cause de l'unité de l'Église; dans la perspective chère à Nersès IV Šnorhali et à Grégoire l'Illuminateur, la communauté chrétienne arménienne s'efforce de faire de la communion ecclésiale le devoir premier des pasteurs et des fidèles. Des religieuses qui vous ont précédées ont donné leur vie pour demeurer fidèles au Christ et à son Église, ainsi qu'à leur consécration; puisse le sang des martyrs arméniens être une semence évangélique, afin que se réalise pleinement l'unité des chrétiens pour laquelle Jésus a prié le Père!

2. Depuis l'origine, héritières d'Hripsimè et de ses compagnes, les religieuses de votre Institut s'attachent à rendre témoignage au Christ par la prière, par la vie ascétique, par la diffusion de la parole de Dieu et par l'aide charitable aux familles pauvres; pendant les périodes de l'histoire récente où les Arméniens ont le plus souffert, elles se sont dévouées inlassablement pour soulager leurs frères, avec une intense charité.

Fortes de votre héritage spirituel au sein de la communauté chrétienne arménienne qui s'apprête à fêter son XVIIe centenaire, gardez votre vocation spécifique. Par la contemplation, vous contribuez à élever le monde à Dieu et vous participez mystérieusement à la sanctification de tout le peuple.

En méditant l'Évangile et en priant le Seigneur à l'aide des psaumes, vous recevez les grâces nécessaires à vos missions.

D'autre part, je vous exhorte à poursuivre vos tâches de formatrices de la jeunesse, en Arménie et dans les pays où vous êtes présentes, afin d'ouvrir les jeunes aux valeurs humaines, civiques et chrétiennes, de favoriser la promotion de la femme, ainsi que les relations entre les chrétiens des différentes confessions et avec les non-chrétiens.

3. Continuez aujourd'hui encore l'œuvre initiale « en l'honneur de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie ». Pour ce faire, je vous invite à mettre toujours votre confiance dans la Mère du Sauveur et à la prendre chaque jour comme modèle de l'amour de Dieu et du prochain; en effet, elle a su accueillir la parole de l'ange, se rendre disponible à l'appel divin et se mettre au service de sa cousine Elisabeth. Au terme de notre entretien, je vous confie à la Vierge Immaculée, lui demandant de vous assister dans votre vie religieuse et dans l'apostolat que vous accomplissez. De grand cœur, je vous donne la Bénédiction Apostolique, ainsi qu'à toutes vos Sœurs et aux personnes qui bénéficient de votre zèle pastoral.

 

© Copyright 1997 - Libreria Editrice Vaticana

  

top