The Holy See
back up
Search
riga

PRIÈRE DU PAPE JEAN PAUL II 
 PLACE D'ESPAGNE À ROME
POUR LA SOLENNITÉ DE L'IMMACULÉE CONCEPTION 
DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE 

8 décembre 1999


1. Comme chaque année, en cette date si chère au peuple chrétien, nous nous retrouvons ici, au coeur de la Ville, pour renouveler le traditionnel hommage floral à la Vierge, au pied de la colonne que les Romains ont érigée en l'honneur de l'Immaculée Conception.

Désormais à la veille du grand Jubilé,la célébration d'aujourd'hui constitue une préparation particulière à la rencontre avec le Christ, qui a "détruit la mortet fait resplendir la vie et l'immortalité
par le moyen de l'Evangile" (2 Tm 1, 10). C'est ainsi que l'Ecriture présente la mission salvifique du Fils de Dieu.


2. La Vierge, que nous contemplons aujourd'hui dans le mystère de l'Immaculée Conception, nous invite à tourner notre regard vers le Rédempteur, né dans la pauvreté de Bethléem pour notre salut.

Avec Elle, contemplons le don de l'incarnation du Fils de Dieu; venu parmi nous pour donner
un sens à l'histoire des hommes. Dans notre esprit résonnent les paroles du prophète Isaïe:  "Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière" (9, 1). Marie est l'aube radieuse de ce jour d'espérance certaine, Marie est la Mère du Christ, fait homme pour inaugurer les temps nouveaux annoncés par les prophètes.


3. Nous vivons avec Marie, "aurore de la Rédemption", l'Avent, temps d'attente joyeuse, de contemplation et d'espérance. De même que, dans le firmament, le soleil qui se lève est annoncé par l'étoile du matin, ainsi, l'incarnation du Fils de Dieu, "l'Astre d'en haut" (Lc 1, 78), est précédée par la conception immaculée de la Vierge Marie. Sublime mystère de grâce, que nous ressentons
encore plus profondément cette année, au terme d'un millénaire et au début maintenant imminent
de l'Année jubilaire. Aujourd'hui, nous sommes accourus avec une plus grande confiance aux pieds de la Vierge, pour Lui demander de nous aider à franchir, avec un engagement renouvelé, le seuil de la Porte Sainte, qui nous introduira dans le grand Jubilé de l'An 2000.


4. Nous franchirons consciemment ce seuil,
soutenus et encouragés par ton aide,
Vierge Immaculée.
Il y a deux mille ans, à Bethléem de Judée,
naquit de Toi le Triomphateur de la mort
et l'Auteur de la vie,
qui au moyen de l'Evangile
a fait resplendir toute la vie humaine.
Le Christ vint parmi nous pour redonner
la pleine dignité
à l'homme créé à l'image de Dieu.
Oui, l'être humain ne peut rester
dans les ténèbres;
il aspire à la Lumière véritable,
qui illumine les pas
de son pèlerinage sur terre.


5. L'homme n'aime pas la mort: 
doté d'une nature spirituelle,
il désire l'immortalité
de tout son être.
Jésus, ayant annulé par son sang
le pouvoir de la mort,
a rendu possible cet intime désir
du coeur de l'homme.
En te regardant, Toi, Vierge choisie
et pleine de Grâce,
nous, pèlerins sur la terre,
voyons se réaliser la promesse
de l'immortalité
dans la pleine communion
avec Dieu.
En Toi, Mère des vivants,
s'est réalisée, comme prémices
de la gloire, la parole de l'Apôtre: 
le Seigneur Jésus "a vaincu la mort
et fait resplendir la vie
et l'immortalité".
cette annonce joyeuse,
l'Eglise la répète
cette année également,
au seuil d'un nouveau millénaire.


6. Voilà pourquoi, aujourd'hui,
nous sommes à nouveau à tes pieds,
Immaculée pleine de Grâce,
pour T'invoquer, devenus la voix
de tout le peuple chrétien,
afin que tu accueilles notre hommage,
expression de notre foi et de notre dévotion;
tandis que, avec une immense gratitude,
nous transmettons au prochain millénaire
la belle tradition
de ce pieux rendez-vous avec Toi,
au pied de la colonne de la place d'Espagne.
Et Toi, Vierge Marie Immaculée, prie pour nous!

top