The Holy See
back up
Search
riga

 
DISCOURS DU SAINT PÈRE AUX REPRÉSENTANTS 
DE LA MISSION PONTIFICALE POUR LA PALESTINE 
À L'OCCASION DU 50èmeANNIVERSAIRE DE LA FONDATION

Le 9 décembre 1999


Eminence,
Chers frères dans l'épiscopat et le sacerdoce,
Mesdames et Messieurs,

1. Avec la Liturgie eucharistique qui a eu lieu ce matin dans la basilique Saint-Pierre et votre audience à présent avec le Successeur de Pierre, les célébrations solennelles marquant le cinquantième anniversaire de la Mission pontificale pour la Palestine touchent à leur fin. Ces célébrations, qui ont commencé à New York, - où la mission possède ses quartiers généraux, - et qui s'est ensuite déplacée en Terre Sainte, en Jordanie et en Libye, trouvent ainsi une conclusion adaptée dans la Ville où les Apôtres Pierre et Paul ont rendu leur témoignage héroïque de Jésus-Christ et du salut qu'il a voulu pour toute l'humanité.

Je remercie le Cardinal Achille Silvestrini pour ses aimables paroles de salut au nom de la Congrégation pour les Eglises orientales et de la Mission pontificale pour la Palestine. J'adresse une parole spéciale d'appréciation au Cardinal John O'Connor, Archevêque de New York, à Mgr Robert Stern, actuel Président de la Mission pontificale, ainsi qu'à la communauté catholique des Etats-Unis d'Amérique en général, qui soutient si généreusement le travail de la Mission pontificale. Je ne peux manquer non plus d'exprimer ma gratitude à tous ceux qui sont engagés dans la Mission, que ce soit au niveau central ou régional, et dont l'engagement et les efforts lui permettent de répondre aux besoins des nombreuses personnes qu'elle s'efforce d'aider.


2. En fait, ce furent les souffrances et les besoins tragiques des peuples du Moyen-Orient, à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, qui suscita chez mon prédécesseur le Pape Pie XII le désir d'établir une organisation ecclésiale spécifique pour le Moyen-Orient. Il voulait un bureau qui puisse prêter une assistance et un soutien en Terre Sainte aux enfants, aux familles, aux blessés, aux malades, aux personnes âgées et aux exilés. C'est dans ce but qu'en 1949, la Mission pontificale pour la Palestine a été fondée et aujourd'hui, cinquante ans plus tard, la Mission a étendu son activité caritative à Chypre, à l'Irak et à la Syrie.

Au cours des cinquante dernières années, le Moyen-Orient n'a pas cessé de connaître des moments de grande tension et de conflit, qui ont souvent débouché sur des actes de violence et des guerres. Dans ces circonstances, la Mission pontificale a accru ses efforts en vue d'aider les populations locales à reconstruire leurs vies:  elle est engagée dans des projets de reconstruction et de développement; elle fournit les services de santé nécessaires; elle a contribué à la reprise des activités agricoles, industrielles et artisanales. De cette façon, la Mission pontificale est une expression éloquente de cette "nouvelle culture de la solidarité et de la coopération internationales"  (Incarnationis  mysterium, n. 12), qui est si nécessaire dans le monde moderne, et qui doit être un trait distinctif du nouveau millénaire. Cette responsabilité partagée pour le bien-être de tous, en particulier par les nations les plus riches et le secteur privé, fait partie de la signification la plus profonde du grand Jubilé, sur lequel nous nous apprêtons à embarquer (cf. ibid.).


3. Mes chers amis, c'est en grande partie grâce à vous et au soutien que vous apportez à la Mission pontificale pour la Palestine que l'Eglise peut être présente de façon si active et efficace en Terre Sainte et au Moyen-Orient. Je prie pour que vous, et tous ceux qui sont associés à l'oeuvre de la Mission, soyez renouvelés dans la foi et l'amour tandis que vous recherchez des façons toujours plus efficaces d'aider ceux qui ont besoin non seulement d'un soutien matériel, mais particulièrement de possibilités de développement personnel et social. Cela constitue le chemin le plus sûr pour établir une paix véritable et durable dans les vies des peuples du Moyen-Orient.

En vous confiant, ainsi que votre oeuvre et tous les bienfaiteurs de la Mission pontificale pour la Palestine, et tous ceux qu'elle s'efforce d'aider, à l'intercession puissante de Marie de Nazareth, Mère du Rédempteur, je vous donne cordialement ma Bénédiction apostolique en signe de grâce et de paix dans notre Seigneur Jésus-Christ.

 

top