The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II
AU GRAND SÉMINAIRE PONTIFICAL ROMAIN

Samedi 13 février 1999

 

Monsieur le Cardinal,
vénérés frères dans l'épiscopat et le sacerdoce,
très chers séminaristes,
frères et sœurs,

1. C'est pour moi une grande joie de vous retrouver au grand Séminaire romain, à l'occasion de la fête de la Madone de la Confiance. Je vous salue tous avec affection, en commençant par le Recteur, Monseigneur Pierino Fragnelli, et par les Supérieurs, et chacun de vous, très chers séminaristes, les Sœurs et le personnel, les familles respectives et les jeunes de l'«école de prière».

Nous sommes reconnaissants à Monseigneur Marco Frisina, aux musiciens et aux choristes qui ont exécuté l'Oratorio consacré à l'apôtre Pierre. Cette belle composition nous a fait méditer sur la vocation sacerdotale, comme appel à devenir «pêcheurs d'hommes», selon l'invitation adressée par le divin Maître aux premiers disciples, sur les rives du lac de Galilée (cf. Mc 1, 17). Le Seigneur a voulu confier le filet du «Royaume des cieux» (cf. Mt 13, 47) aux mains des Apôtres, de leurs successeurs et collaborateurs: des évêques et des prêtres.

Le travail du pêcheur est dur. Il exige des efforts constants et de la patience. Il exige surtout la foi dans la puissance de Dieu. Le prêtre est l'homme de la confiance, qui répète avec l'Apôtre Pierre: «Maître, nous avons peiné toute une nuit sans rien prendre, mais sur ta parole je vais lâcher les filets» (Lc 5, 5). Il sait bien que les hommes se pêchent grâce à la force de la Parole de Dieu, qui possède un dynamisme intrinsèque. Il ne se laisse donc pas prendre par l'impatience, mais demeure dans une attitude de vigilance attentive pour saisir les temps de Dieu.

2. Dans le séminaire, grâce à l'œuvre diligente et discrète des éducateurs, on apprend à l'école du Christ, sous l'action de l'Esprit Saint, le secret de la pêche évangélique. La Très Sainte Vierge Marie est le guide-expert: Elle est la Mère de la Confiance pour tous les chrétiens, et de façon particulière pour les apôtres. Nous pouvons imaginer ses paroles de réconfort et de soutien au cours des jours passés avec la communauté des origines, en attente de la Pentecôte. Laissons-la nous parler également. Lorsque les difficultés de l'apostolat se font ressentir et que les échecs suscitent des pensées de découragement, c'est alors que commence le meilleur moment de la «pêche», celui qui s'appuie uniquement «sur sa parole». C'est ce que Marie nous répète, nous rappelant son «oui» qu'elle prononça lors de l'Annonciation: «Fiat mihi secundum verbum tuum».

«Sicut Maria, ita et Ecclesia», cette expression d'Yves de Chartres est le thème que vous avez choisi pour la fête de cette année. L'Eglise est une école de confiance pour chaque chrétien, et elle l'est de façon particulière pour l'apôtre et pour le collaborateur de l'apôtre. Dans ce grand Séminaire romain, qui m'est si cher, on apprend à pêcher particulièrement de Marie, Madone de la Confiance, qui enseigne à chaque séminariste le secret de la pêche évangélique. Marie est une maîtresse également pour vous, jeunes qui fréquentez le Séminaire et qui y trouvez un lieu précieux pour votre formation apostolique. Qu'Elle vous aide à maintenir de façon responsable les décisions importantes concernant votre avenir. Soyez généreux, ayez confiance en Elle, ayez confiance en Jésus.

3. Très chers amis, merci pour cette occasion renouvelée que vous m'avez offerte, de méditer avec vous sur cette vérité réconfortante. Je vous remercie également car vous l'avez transformée en prière, non seulement pour vous, mais également pour tous les prêtres du diocèse de Rome. Je m'unis volontiers à vous dans la prière et, tandis que j'invoque de Dieu une fidélité persévérante pour chacun d'entre vous, je vous donne de grand cœur la Bénédiction apostolique.

top