The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II
À UNE DÉLÉGATION BULGARE
À L'OCCASION DE LA FÊTE DES SAINTS CYRILLE ET MÉTHODE*

Lundi 24 mai 1999

 

Monsieur le Premier ministre,
Excellences,
Chers amis,

C'est avec joie que j'accueille votre délégation de la Bulgarie qui, comme chaque année, vient à Rome pour honorer les saints Cyrille et Méthode, dont la mémoire est très présente dans votre pays et dans toute la région.

Par la présence ici aujourd'hui de Pasteurs catholiques et orthodoxes, «nous voyons clairement que l'héritage des Frères de Salonique est et reste [...] plus profond et plus fort que n'importe quelle division» (Encycl. Slavorum Apostoli, n. 25), manifestant que les deux traditions, occidentale et orientale, sont nées au sein de l'unique Eglise du Christ. En effet, les saints Cyrille et Méthode ont contribué à établir et à diffuser la foi et la culture chrétiennes dans le monde slave; fidèlement unis au Successeur de Pierre, ils donnèrent à divers peuples un riche patrimoine, que tous se sont attachés à garder avec ferveur au long des siècles, notamment grâce à la présence active des courants monastiques et de la piété populaire. Puisse le culte des saints Cyrille et Méthode, auxquels vous manifestez votre profond attachement par votre présence à Rome, contribuer à faire grandir la foi de votre peuple, ainsi que la fraternité dans le Christ et la solidarité envers tous les hommes! 

En annonçant l'Evangile, les saints frères ont su être respectueux des valeurs humaines et morales authentiques, et des diversités culturelles, laissant à chaque peuple son originalité et ouvrant la voie à l'unité entre différentes cultures. Ils se sont attachés à éveiller chez leurs contemporains la conscience d'être des hommes d'ouverture, accueillants à tous. En agissant ainsi, ils ont été en quelque sorte les promoteurs d'une Europe unifiée et d'une paix profonde entre tous les habitants du continent, faisant apparaître les fondements d'un nouvel art de vivre ensemble, dans le respect des différences, qui ne font nullement obstacle à l'unité. Je souhaite que ces grands saints de votre terre soient des modèles de vie humaine et chrétienne pour tous les Bulgares, appelés à s'engager toujours davantage, aux côtés de leurs frères de la région, dans la voie de la paix et de la réconciliation, apportant ainsi une contribution notable à la construction de l'Europe des nations.

Au terme de notre entretien, je vous remercie vivement de votre aimable visite; je forme des vœux fervents pour votre délégation, par l'intermédiaire de laquelle j'adresse mes souhaits cordiaux aux Autorités et au peuple bulgares, les assurant de la prière fervente de l'Evêque de Rome. Vous confiant tous à l'intercession des saints Cyrille et Méthode, je demande au Seigneur de vous accorder les bienfaits de ses Bénédictions.


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.22 p.6.

Insegnamenti di Giovanni Paolo II, vol. XXII, 1 p. 1079-1080.

L'Osservatore Romano 25.5.1999 p.1.




© Copyright 1999 - Libreria Editrice Vaticana

top