The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU SAINT-PÈRE
AUX PROFESSEURS ET SÉMINARISTES DE PARIS

25 Octobre 1999



Monsieur le Cardinal,
Chers Amis,

1. Je suis heureux de vous accueillir, professeurs et séminaristes de Paris, avec votre archevêque Monsieur le Cardinal Jean-Marie Lustiger, auquel je m’associe particulièrement à quelques jours de son vingtième anniversaire d’épiscopat. Je salue l’attention que le diocèse de Paris porte à la formation sacerdotale dont l’importance est capitale (cf. décret Optatam totius, préambule). Les éléments qui sont acquis pendant la période de formation, temps de discernement par l’Église, sont pour chaque prêtre comme la charte de sa vie sacerdotale. L’année à la Maison Saint- Augustin vous permet d’approfondir votre Baptême par une relation d’intimité avec le Christ, notamment par la parole de Dieu et les sacrements, afin de répondre à son appel. Vous marchez ainsi résolument sur le chemin de sa Pâque, en devenant à sa suite pauvres, obéissants et chastes. Votre formation au séminaire et la formation permanente vous rendent disponibles pour la mission. Ce que vous avez commencé à pratiquer avec régularité doit demeurer la règle de votre vie: rencontre du Seigneur dans les sacrements, en particulier l’Eucharistie, amour confiant envers l’Église, prière liturgique et personnelle, lectio divina, vie fraternelle, qui est comme l’âme du presbytérium, et sollicitude envers le peuple de Dieu, notamment envers les pauvres.

2. Vous êtes appelés à scruter le mystère chrétien, pour entrer dans l’intelligence de la foi. Ce n’est pas une simple connaissance, mais un chemin de croyant où l'on se laisse d’abord modeler et unifier par le credo afin de proclamer l’Évangile en des termes adaptés à notre temps. L’étude de l’Écriture, lue dans la Tradition, doit être au cœur de votre vie; elle “est comme l’âme de la théologie” (Dei Verbum, n. 24), et, pour répondre à la crise actuelle du sens de l’homme, elle “présuppose et implique une philosophie de l’homme, du monde et plus radicalement de l’être, fondée sur la vérité objective” (encyclique Fides et Ratio n. 66).

3. Par l’ordination sacerdotale, vous serez configurés au Christ Tête et Pasteur. Aimez l’Église de l’amour même dont le Seigneur l’a aimée, se livrant pour Elle (cf. Ep 5, 25)! À temps et à contretemps, proclamez le mystère de la Croix par votre vie, par la prédication, par le don des sacrements! Vous serez ainsi, pour vos frères, de vrais pasteurs et de vrais serviteurs, disponibles et prompts à répondre aux exigences de l’annonce du salut, dans le respect et l’obéissance dus à votre évêque.

Je confie votre formation sacerdotale à la Vierge Marie, Mère du Christ et Trône de la Sagesse. Qu’Elle vous apprenne à répondre avec joie à la volonté de Celui qui vous appelle!

top