The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU SAINT PÈRE 
AUX PARTICIPANTS AUX DIVERS PÈLERINAGES JUBILAIRES

Samedi 29 avril 2000

 


Très chers frères et soeurs!

1. Dans le climat de joie spirituelle typique de cette Octave de Pâques, je salue chacun de vous qui provenez de diverses localités et qui êtes venus dans la ville de Rome pour célébrer le Jubilé. Votre visite d'aujourd'hui souligne également l'intense communion qui vous unit au Successeur de Pierre. Je vous remercie de votre témoignage; je remercie, en particulier, pour les paroles courtoises adressées en votre nom par Mgr Antonio Forte, Evêque d'Avellino; par Mgr Angelo Scola, Recteur Magnifique de l'Université du Latran et par MM. Gianfranco Gambelli et Francesco Cardile, respectivement Présidents des Miséricordes et de l'Association Groupes de donneurs de sang "Fratres".

Aux fidèles du diocèse d'Avellino

Je vous salue tout d'abord, chers pèlerins du diocèse d'Avellino, guidés par votre pasteur. Soyez les bienvenus! En m'adressant à vous, je pense aux prêtres, aux personnes consacrées, hommes et femmes, qui vivent avec fidélité leur témoignage et exercent avec générosité leurs ministères dans l'Eglise. Je pense aux familles, aux jeunes, aux travailleurs chrétiens qui, avec ténacité, expriment leur adhésion au Christ dans les lieux où la Providence les a placés. Je pense avec une affection particulière aux chômeurs, aux personnes âgées, aux malades et aux pauvres qui attendent soutien et compréhension de la part de la communauté. J'adresse à tous ma parole de réconfort, d'encouragement et d'espérance:  élevez le regard vers le Ressuscité et persévérez avec une ardeur renouvelée à l'édification d'une société qui soit réellement à mesure d'homme.

Poursuivez avec ferveur l'itinéraire de l'Année Sainte et intensifiez les initiatives d'évangélisation et de charité entreprises par votre diocèse. Que la solidarité des uns envers les autres, en collaborant à l'édification du Royaume de Dieu, soit le signe distinctif de votre communauté ecclésiale, réunie autour de son évêque et de ses prêtres.

Que les familles soient le temple de la vie et de l'amour; que les paroisses deviennent des lieux ouverts et accueillants, où la prière, le respect réciproque et la solidarité constituent le style et le dynamisme de l'activité pastorale. Tout le diocèse deviendra ainsi un lieu privilégié de maturation humaine et spirituelle pour les enfants et les adultes, pour les jeunes et les personnes âgées.
Que Marie de l'Assomption au ciel, Patronne  de  votre  cathédrale,  vous conserve unis sous son manteau maternel et exauce votre désir de bien.

Aux professeurs, aux étudiants de l'Université du Latran et à l'Association internationale du Latran

2. Je vous salue à présent, chers professeurs et étudiants de l'Université du Latran, que j'accueille avec joie à l'occasion de votre Jubilé, avec votre Recteur Magnifique et les membres de l'"Association internationale du Latran", à commencer par le Président, S.Em. le Card. Edmund Szoka, qui ont tenu leur journée annuelle en concomitance avec ce rendez-vous jubilaire. Ma pensée s'adresse également à vous, chers étudiants et professeurs des sièges académiques reliés, à divers titres, à l'Université pontificale du Latran et à l'Institut pontifical Jean-Paul II pour les études sur le mariage et la famille. J'ai en particulier à coeur de souligner la présence, pour la première fois, d'étudiants provenants de Saint-Peters-bourg, d'Alba Julia et de Iasi, de Gyor, ainsi que de Denver et de Washington. J'associe à cette pensée les responsables des autres institutions académiques liées à l'Alma Mater Lateranensis.

L'audience d'aujourd'hui est pour vous l'occasion de rendre la visite que j'ai eu le plaisir d'accomplir, le 16 novembre dernier, à l'Université de Saint- Jean de Latran. Je vous ai alors confié l'importante mission de redéfinir les limites idéales et effectives de l'Université qui, en ce nouveau millénaire, est appelée à faire croître sa dimension universelle. Toutefois, le caractère international de votre institution académique ne suffit pas à en faire un centre de nouvelle culture et civilisation. Il est nécessaire que vous poursuiviez, dans tous les centres du Latran, l'unité de la recherche, de l'enseignement et de l'étude, en édifiant une communauté vitale entre les enseignants et les étudiants. Il est également important de surmonter toute fausse opposition entre l'engagement chrétien et le travail universitaire, à travers une ouverture inconditionnée à l'action de l'Esprit de vérité, qui est toujours un Esprit d'unité authentique.

Dans l'accomplissement quotidien de votre tâche n'oubliez pas non plus le message du Jubilé, qui nous appelle à une conversion permanente au Seigneur ressuscité. Que Marie, Mère du Rédempteur, consolide les liens qui vous unissent, vous qui appartenez à la grande famille du Latran et qu'elle vous accompagne sur le chemin entrepris.

Aux confédérations nationales des Miséricordes d'Italie et aux Groupes de donneurs de sang "Fratres"

3. J'adresse à présent une chaleureuse bienvenue à vous, chers membres des "Miséricordes d'Italie", et à votre Président, ainsi qu'aux Groupes de donneurs de sang "Fratres", et à leur Président. Vous êtes venus ici pour célébrer votre Jubilé:  je vous rencontre avec une grande joie.

Je désire vous manifester ma satisfaction pour votre engagement et surtout pour votre action discrète et généreuse. Ces dernières années vous vous êtes prodigués pour conjuguer vos tâches traditionnelles avec celle de faire disparaître les causes de la pauvreté, à travers une présence effective sur les lieux où l'on effectue les choix sociaux, politiques et d'assistance. Dans ces contextes, vous avez cherché à affirmer les valeurs évangéliques, patrimoine inspirateur de votre activité et irremplaçable garantie du respect de la dignité de l'homme. Une expression particulière du zèle qui vous anime a été, en outre, votre présence effective au Kosovo, l'engagement pour la construction du Centre diocésain missionnaire à Taiwan, et le don apprécié que vous me faites aujourd'hui de deux ambulances. Grâce à ces généreux signes de solidarité vous faites sentir à ceux qui souffrent la miséricorde providentielle du Seigneur. Très chers amis, poursuivez votre lumineuse tradition de bien qui vous pousse à élargir les horizons de votre charité.

Aux groupes de fidèles allemands

J'adresse un cordial salut à tous les groupes provenant des zones de langue allemande présents à cette audience:  les pèlerins de la Osterreische Cartellverband et un groupe de membres du Bundestag allemand. Bien que vous proveniez de pays différents et que vous ayez des buts différents, vous êtes tous unis par un objectif commun:  vous voulez exprimer la foi chrétienne dans la société. Que franchir la Porte Sainte vous donne la force et le courage pour agir comme sel et levain dans le monde. Je vous donne à tous ma Bénédiction apostolique.

Aux fidèles de la paroisse de San Francisco de Borja, à Madrid

Je salue avec affection les fidèles de la paroisse de San Francisco de Borja, de Madrid. En vous remerciant de votre visite, je souhaite que le Seigneur vous comble avec abondance de ses dons en cette Année jubilaire, au cours de laquelle vous avez eu la joie de franchir la Porte Sainte.

Aux autres groupes de pèlerins

5. J'adresse enfin un salut aux autres groupes et aux pèlerins venus seuls, qui sont ici présents. En particulier aux fidèles de la paroisse de San Giovanni Battista, d'Albegno de Treviolo (Bergame), à ceux de la Communauté paroissiale de la Bienheureuse Vierge Marie Médiatrice de toutes les grâces, de Favara (Agrigente), aux membres de l'Institut italien des Castelli, Section Pouilles, aux religieux et aux séminaristes de l'Institut Saint Charles de Buccinigo d'Erba (Côme) de l'OEuvre de Dom Orione. Je vous confie tous à Marie, Mère du Christ ressuscité, en ce samedi qui lui est consacré de manière particulière, alors que je vous donne, ainsi qu'à vos familles, ma Bénédiction apostolique spéciale.

 

top