The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU SAINT PÈRE
AUX FRÈRES DES ÉCOLES CHRÉTIENNES

 

Au Frère John Johnston,
Supérieur général des Frères des Écoles chrétiennes

Le grand Jubilé de l’Incarnation marquera pour les Frères des Écoles chrétiennes un double anniversaire. Au cours de ce mois de mai, sera fêté le centenaire de la canonisation de saint Jean-Baptiste de La Salle, le fondateur de votre Institut, de même que le cinquantenaire de sa proclamation, par mon prédécesseur le Pape Pie XII, comme Patron spécial de tous les éducateurs de l’enfance et de la jeunesse. Ce double événement me donne l’occasion de m’unir profondément à votre prière et à votre action de grâce, ainsi qu’à celles de tous les membres de votre famille religieuse et d’adresser à tous un cordial salut, notamment au moment où se réunit autour de vous le 43e chapitre général de votre Institut.

Par son génie pédagogique, saint Jean-Baptiste de La Salle fut un illustre pionnier de l’éducation populaire des enfants et des jeunes. En véritable apôtre, il sut servir les enfants qui venaient dans ses écoles, s’attachant d’abord à former leurs maîtres. Une telle intuition reste fondamentale aujourd’hui, car elle souligne combien l’éducation suppose, d’une part, la transmission des valeurs humaines et chrétiennes, et, d’autre part, le témoignage d’adultes qui montrent aux jeunes ce qu’est une vie belle et équilibrée. L’éducation est donc plus qu’un métier, c’est une mission, qui consiste à aider chaque personne à reconnaître ce qu’elle a d’irremplaçable et d’unique, afin qu’elle grandisse et s’épanouisse. En proclamant votre fondateur Patron de tous les éducateurs de l’enfance et de la jeunesse, l’Église le propose comme modèle à imiter et comme exemple pour tous ceux qui ont une tâche éducative, les invitant à faire preuve d’inventivité, de patience et de dévouement, et à discerner les besoins des jeunes, répondant ainsi à leurs aspirations profondes.

Il revient aux Frères de faire connaître la grandeur de l’apostolat et la vision chrétienne d’éducateur de saint Jean-Baptiste de La Salle, qui conservent toute leur actualité pour le monde d’aujourd’hui. Son charisme, nourri de la contemplation assidue de Dieu, Créateur et Sauveur, et vécu selon l’idéal religieux d’une existence consacrée au Seigneur dans une vie communautaire et fraternelle, montre qu’éduquer, enseigner et évangéliser forment un tout. L’éducation reste incomplète si elle ne conduit pas à l’apprentissage du respect de la vie et de la liberté, du service de la vérité et du désir du don de soi. En annonçant l’Évangile dans les écoles, ce qui est le but de votre apostolat, vous attachez à former chaque homme, à former l’homme intégral.

J’encourage donc tous les Frères dans leur mission d’éducation et d’évangélisation, notamment auprès des enfants et de la jeunesse pauvres ou en difficulté, leur montrant que chacun est infiniment précieux aux yeux de Dieu. Ils participent ainsi de manière insigne à la mission de l’Église. Je les exhorte à être de véritables fils de saint Jean-Baptiste de La Salle, se soutenant mutuellement dans la voie de la sainteté. En prenant leur part à l’ "ouvrage de Dieu" et en vivant pleinement la dimension catéchétique de leur noble tâche, qu’ils relèvent toujours, dans les nombreux pays où ils sont présents, les défis présents et à venir, particulièrement en ces temps où, dans un monde en évolution, bien des repères de la vie morale disparaissent! Comme je vous le disais lors de votre dernier chapitre général, le 14 mai 1993, "soyez en toutes circonstances des maîtres, des témoins du Christ, des éducateurs chrétiens, par l’exemple et la parole" ! Puissiez-vous, par cette double commémoration au cœur de l’année jubilaire, raviver la mission qui est la vôtre et appeler des jeunes à suivre l’idéal lassaient dans la vie religieuse !

En vous confiant à l’intercession de la Vierge Marie et de saint Jean-Baptiste de La Salle, ainsi que tous vos Frères, les Professeurs, les élèves de vos écoles et leur parents, les anciens élèves et la famille lasallienne, qui collaborent avec vous dans votre mission, j’accorde à tous de grand cœur la Bénédiction apostolique.

Du Vatican, le 2 mai 2000

IOANNES PAULUS II

top