The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DE JEAN PAUL II 
AU CORPS DIPLOMATIQUE
ACCRÉDITÉ PRÈS LE SAINT-SIÈGE
VENU POUR EXPRIMER LES VOEUX
À L'OCCASION DE SON QUATRE-VINGTIÈME ANNIVERSAIRE*

Vendredi 19 mai 2000

 

1. C’est avec émotion et gratitude que je m’adresse à vous, Chefs des Missions diplomatiques accréditées près le Saint-Siège, qui êtes venus ici pour m’exprimer vos vœux à l’occasion de mon quatre-vingtième anniversaire.

Le Professeur Giovanni Galassi, votre Doyen, s’est fait votre interprète avec une courtoise délicatesse qui m’a vivement touché. Je le remercie pour les sentiments qu’il a exprimés; je les accueille volontiers en les faisant remonter vers Dieu, l’Auteur suprême de la vie et de tout autre bien.

En vous saluant, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, je salue aussi vos familles et vos collaborateurs, ainsi que les Autorités et les populations de vos pays. Vous savez qu’ils ont une place particulière dans le cœur du Pape, et cela grâce aux contacts personnels intenses et constants qui se sont établis au long des années à travers les audiences privées, les rencontres communes et mes nombreux voyages apostoliques.

Vous êtes venus ici remercier Dieu avec moi pour le don qu’Il m’a fait d’une longue vie, et aussi confirmer, une fois de plus, les attentes de paix, de valeurs qui donnent un sens à la vie de l’homme, et d’engagement de l’Évêque de Rome pour la promotion et la défense de la dignité de toute personne et de tout peuple.

Votre proximité spirituelle m’est précieuse et me permet de vous associer à la prière que j’élève avec le psalmiste qui s’exclamait avec ferveur: "Tu as fait pour nous tant de choses, toi, Seigneur mon Dieu!/ Tant de projets et de merveilles: / non, tu n’as point d’égal!/ Je les dis, je les redis encore;/ mais leur nombre est trop grand!" (Ps 39, 6).

2. Le don de la vie ! Oui, la vie est un don qui jaillit d’un acte d’amour. C’est donc avec amour qu’il faut l’accueillir, la respecter, la cultiver, la promouvoir de toutes les manières et la défendre quand elle est menacée. Mes quatre-vingts ans se sont écoulés dans un siècle qui a connu des attentats à la vie comme on n’en avait jamais vus, mais en même temps des témoignages sublimes en sa faveur. Tout au long de mon pontificat, encouragé par les paroles de l’Apôtre Paul à Timothée "insiste à temps et à contretemps" (2 Tm 4, 2), je me suis souvent appuyé sur votre généreuse collaboration pour faire parvenir aux Chefs d’État du monde entier mes appels en faveur du respect et de la promotion de la vie dans ses divers moments et dans ses multiples exigences.

Les attentes dont vous êtes les ambassadeurs sont pour moi un aiguillon dans l’accomplissement quotidien de mon ministère sur la Chaire de Pierre. Après vingt ans d’histoire, l’Église, "colonne et support de la vérité" (1 Tm 3, 15), se sent plus que jamais appelée à accueillir le dessein de Dieu sur l’humanité, à écouter la voix qui s’élève des diverses sociétés, des cultures et des civilisations du monde entier, à en percevoir les exigences les plus profondes pour se mettre à leur service.

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, je vous renouvelle mes remerciements cordiaux pour ce geste solennel par lequel vous avez voulu m’honorer dans une circonstance personnelle de ma vie.

Je vous confie l’expression de ma gratitude déférente envers les Autorités que vous représentez et qui, en grand nombre, m’ont fait parvenir des témoignages appréciés de vœux et de reconnaissance.

Dans ces sentiments, j’invoque volontiers sur vos personnes et sur votre mission l’abondance des Bénédictions du Dieu tout-puissant.


*Insegnamenti di Giovanni Paolo II, vol.XXIII, 1 pp.892-894.

L'Osservatore Romano 20.5.2000 p.7.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.22 p.9.

La Documentation Catholique n.2227 p.505.

 

© Copyright 2000 - Libreria Editrice Vaticana

 

top