The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU PAPE JEAN PAUL II 
AU CHAPITRE GÉNÉRAL DES SOEURS FRANCISCAINES 
DE L'IMMACULÉE CONCEPTION

Samedi 17 juin 2000

 


Très chères Soeurs Franciscaines de l'Immaculée Conception!

1. Je suis heureux d'adresser mon salut le plus cordial à vous toutes, venues de diverses parties d'Italie, du Brésil, des Philippines et d'Inde, pour participer au Chapitre général de votre Congrégation. Je salue en particulier la Supérieure générale et les consoeurs qui partagent avec elle le service de l'autorité pour le bien de l'Institut tout entier. J'étends ma pensée affectueuse à toutes les Soeurs Franciscaines de l'Immaculée Conception, ainsi qu'aux laïcs associés aux oeuvres apostoliques de l'Institut.

Au cours de vos intenses travaux capitulaires, vous réfléchissez sur le thème:  "Au cours du troisième millénaire, dociles à l'Esprit Saint comme Thérèse, missionnaires sur les routes du monde". Guidées par les suggestions intérieures de l'Esprit Saint, vous vous efforcez d'approfondir la spiritualité spécifique de votre oeuvre et la fraîcheur originelle du charisme de fondation, qui vous a été laissé par le Père capucin Lodovico Acernese; un charisme vécu de façon exemplaire par la servante de Dieu Teresa Manganiello, véritable pierre d'angle de votre famille spirituelle.

Ce charisme, qui vous a été confié par la Providence, doit inciter chaque Soeur Franciscaine de l'Immaculée Conception à être missionnaire dans les milieux qui sont les plus conformes à la vie de consécration et à vos activités apostoliques:  de l'instruction et de l'éducation des enfants et des jeunes, à la catéchèse, à la collaboration aux activités pastorales des paroisses et des missions, ainsi qu'à toutes les initiatives de solidarité et d'assistance qui sont non seulement compatibles avec l'Esprit de l'Institut, mais surtout qui répondent le mieux aux nécessités de l'Eglise de notre temps.

I
l s'agit d'un charisme plus que jamais actuel, qui trouve son origine et sa vigueur dans l'authentique tradition franciscaine et dans la plus authentique spiritualité mariale.


2. Vous êtes tout d'abord franciscaines. Le premier élément caractéristique de votre vie et de votre activité apostolique est l'idéal franciscain. C'est ce qu'indiquent vos Constitutions elles-mêmes, lorsqu'elles définissent la règle suprême de la vie de chaque Soeur Franciscaine de l'Immaculée dans le fait de "suivre le Christ de plus près, selon la forme du saint Evangile", tel qu'il est proposé "dans les exemples et dans les enseignements du séraphique père saint François" (Constitutions, n. 2).

Le "Poverello" d'Assise fit de l'Evangile le centre de sa propre expérience intérieure (cf. Testament 16-18:  Sources franciscaines, n. 116) et le proposa à ses frères comme norme suprême de vie (cf. Regola Bollata I, 2:  Sources franciscaines, n. 75). Sur ce chemin évangélique, il fut suivi par une foule nombreuse de fils et de filles spirituelles, parmi lesquels se détache de façon particulière sa "petite plante", sainte Claire (cf. Règle de sainte Claire, I, 1-2:  Sources franciscaines, n. 2750).

A l'école de saint François et de Claire d'Assise, chaque Franciscaine de l'Immaculée Conception est appelée à témoigner à l'humanité du troisième millénaire de la force transformante de l'Evangile annoncé à travers la parole et l'exemple, en apportant à tous la Bonne Nouvelle de la réconciliation et du salut.

Que la fraternité universelle, vécue de façon particulièrement intense par saint François et sainte Claire, vous serve de guide dans l'engagement apostolique et missionnaire, auquel votre Congrégation, dès ses humbles origines de la Maison Mère de Pietradefusi, a accordé une grande importance, en diffusant partout le parfum du Christ, unique Sauveur de l'humanité.


3. Le second élement fondamental de votre identité religieuse est la spiritualité mariale. Comme vous le rappelle votre législation, le Père Lodovico Acernese se distinguait par son amour singulier pour la Vierge Immaculée, c'est pourquoi il voulut consacrer à la Très Sainte Vierge l'Institut qu'il a fondé, comme un "nouvel hommage à sa Conception Immaculée" (Constitutions, n. 4).

Vos Constitutions indiquent ensuite la façon la plus appropriée pour montrer le visage marial de l'Institut:  "Nous ferons resplendir dans la Congrégation et en chacune de nous cet "hommage", à travers une vie de consécration totale à la Vierge Immaculée. En la regardant et en l'imitant, comme modèle suprême de vie évangélique, nous voulons vivre et agir pour la conversion et la sanctification des âmes, en animant d'un joyeux renoncement toute notre vie" (ibid.).

Que la Vierge Immaculée soit donc votre guide, votre modèle inspirateur, l'aide constante sur le chemin quotidien, le refuge lors des immanquables difficultés et le bonheur lors des moments de joie et de partage.


4. Très chères soeurs! Votre Assemblée capitulaire se déroule au coeur du grand Jubilé de l'An 2000, qui est pour tous un temps particulier de grâce et de renouvellement spirituel. Comme je l'ai souligné dans la Bulle d'indiction, il comporte également un aspect missionnaire. En effet, "l'entrée dans le nouveau millénaire encourage la communauté chrétienne à étendre son regard de foi vers des horizons nouveaux pour l'annonce du Règne de Dieu" et pousse les disciples du Christ à embrasser avec ferveur l'"engagement missionnaire de l'Eglise face aux exigences actuelles de l'évangélisation" (Incarnationis mysterium, n. 2).

Je souhaite de tout coeur que la célébration du Chapitre général communique à votre Institut un élan missionnaire renouvelé, de sorte que vous puissiez continuer votre oeuvre dans le style franciscain et dans la spiritualité mariale qui, dès le début, vous ont distingués et qui constituent l'héritage le plus précieux que vous ont légué le P. Lodovico Acernese et Teresa Manganiello. Continuez à marcher sur leurs traces, en portant des fruits abondants de bien.

Je vous confie, ainsi que vos consoeurs qui oeuvrent en Italie et dans le monde et les personnes qui vous sont chères, à la protection céleste de Marie Immaculée, "Femme du silence et de l'écoute, docile entre les mains du Père" (Ibid., n. 14), et de saint François d'Assise, tandis que je vous bénis avec affection, en même temps que ceux que vous rencontrez au cours de votre apostolat franciscain et marial quotidien.

Du Vatican, le 17 juin 2000

 

top