The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU SAINT PÈRE 
AUX MISSIONNAIRES 
DE L'IMMACULÉE-PÈRE KOLBE  

Lundi 19 juin 2000

 

Très chères Missionnaires de l'Immaculée-Père Kolbe!

1. Je suis heureux de vous accueillir à l'occasion de votre Assemblée ordinaire qui a lieu au cours de ces journées à Bologne. Je souhaite à tous une affectueuse bienvenue. Mon salut s'adresse de façon particulière à la Directrice générale et au Conseil, ainsi qu'au Père Luigi Faccenda, Fondateur et Aumônier de l'Institut. Votre visite entend renforcer votre communion avec le Successeur de Pierre. Je vous suis reconnaissant de cette preuve de fidélité et d'amour envers l'Eglise.
En effet, vous êtes devenus une nouvelle branche de l'arbre millénaire et fructueux de l'Eglise, lors de votre entrée, le 25 mars 1992, parmi les Instituts séculiers de droit pontifical. En m'unissant à votre action de grâce à Dieu pour le chemin parcouru jusqu'ici, je  souhaite que l'Assemblée générale constitue une occasion favorable pour approfondir toujours davantage votre spiritualité de consécration totale à l'Immaculée, selon l'exemple de saint Maximilien Kolbe, le martyr d'Auschwitz.

Je suis certain que les travaux de votre Assemblée, soutenus et orientés par la grâce jubilaire, vous renforceront dans l'engagement de consécration à Dieu, de façon à être un levain d'espérance dans le monde d'aujourd'hui, qui attend d'être transfiguré "de l'intérieur par la force des Béatitudes" (Vita consecrata, n. 10). De cette façon, vous rappellerez la mission propre à chaque disciple du Christ, qui fut décrite avec éloquence par un célèbre auteur des premiers siècles, en ces termes:  "Tout en suivant les usages du lieu (les chrétiens) se proposent une forme de vie merveilleuse [...] Ils habitent leurs maisons, mais comme étrangers et comme hôtes de passage. Chaque terre étrangère est une patrie pour eux, alors que chaque patrie est pour eux une terre étrangère [...] Ils sont dans le monde ce que l'âme est dans le corps [...] L'âme est contenue dans le corps, mais elle soutient le corps:  les chrétiens sont ceux qui soutiennent le monde" (Lettre à Diognète, chap. 5-6; Funk, Patres Apostolici).

2. J'apprends avec joie que votre jeune Institut se diffuse dans divers pays et que les "Maisons de l'Immaculée" sont présentes en Italie, au Luxembourg, en Argentine, en Bolivie, au Brésil, en Californie et en Pologne, où, pour conserver vivant l'héritage du martyr Maximilien Kolbe, vous êtes en train de terminer un "Centre de spiritualité" à Auschwitz, qui se propose d'offrir un message d'espérance à ceux qui se rendent en ce lieu, symbole de la négation la plus atroce de la dignité humaine qui se soit produite au XX siècle.

Je sais également qu'à vos côtés travaillent les "Volontaires de l'Immaculée", hommes et femmes de chaque état de vie, qui embrassent votre spiritualité et qui partagent votre apostolat.
Votre Institut se distingue par le charisme marial, tiré des enseignements et des exemples de saint Maximilien Kolbe, dont l'amour pour l'Immaculée est célèbre. Il avait eu l'intuition que le mystère de l'Immaculée contenait la profonde synthèse entre le malheur du péché originel, l'histoire dramatique qui en a dérivé pour l'humanité pécheresse et le dessein divin du salut, qui dans le Verbe incarné dans le sein de la Vierge touche à son point d'arrivée. Poussé par cette intime certitude, le Père Kolbe exhortait à semer la vérité de l'Immaculée dans le coeur de chaque homme et de chaque femme, afin que la Vierge, - comme il disait - puisse élever en tous le trône de son Fils, en introduisant chacun à une connaissance plus intime de l'Evangile et à son amour. Il observait ensuite que, lors-que l'on se consacre à l'Immaculée, on devient entre ses mains un instrument de la miséricorde divine, comme Elle le fut entre les mains de Dieu. Et il exhortait à se laisser prendre par la main par Marie, en marchant "tranquilles et sûrs sous sa direction".

3. Très chers Missionnaires de l'Immaculée-Père Kolbe! Votre expérience quotidienne vous fait ressentir concrètement combien les hommes de notre époque sont impatients d'entendre à nouveau l'annonce sortie de la bouche de Marie de Magdala, le matin de Pâques:  "Le Seigneur est ressuscité!" (cf. Mc 16, 10). Ils ont besoin d'apôtres qui, comme cela eut lieu à l'aube de la foi, annoncent aujourd'hui le Christ, unique Sauveur de l'homme, et proclament avec vigueur que sa mort et sa résurrection donnent à tous la possibilité d'espérer et de vivre en plénitude. Soyez vous aussi des apôtres et des missionnaires!

Semez avec une ardeur franciscaine la vérité de l'Evangile dans le coeur et dans la vie des frères que vous rencontrez dans votre service ecclésial quotidien. Cet effort d'évangélisation marquera le coeur de celui qui vous écoute, si vous restez solidement enracinés en Jésus-Christ. Votre apostolat doit naître d'une prière incessante et d'une vie fraternelle qui soit une recherche permanente de Dieu et de son action dans les réalités terrestres complexes.

Je demande au Seigneur, par l'intercession de saint Maximilien Kolbe, de vous renforcer dans vos intentions d'engagement, et de vous assister avec l'ardeur de son Esprit, pour que le chapitre général que vous célébrez porte des fruits abondants pour votre institut et pour l'Eglise.

Avec ces souhaits, je donne de tout coeur à chacun de vous, aux membres de votre Famille spirituelle et à ceux qui sont l'objet de vos soins pastoraux, une Bénédiction apostolique spéciale.

 

top