The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II 
À LA RENCONTRE POUR LA PASTORALE DES JEUNES 
PROMUE PAR LE CONSEIL PONTIFICAL POUR LES LAÏCS

Samedi 15 janvier 2000

 


Chers amis,

1. Soyez les bienvenus! Je vous salue cordialement et je vous accueille avec joie alors que, représentant les Conférences épiscopales et les Mouvements, Associations et Communautés ecclésiales, vous participez à la Deuxième Rencontre internationale en vue de la prochaine Journée mondiale de la Jeunesse. Je remercie le Conseil pontifical pour les Laïcs et le Comité italien pour la XVème Journée mondiale de la Jeunesse du travail d'organisation et de coordination qu'ils accomplissent afin de  préparer  ce  grand  événement  jubilaire.

Vous représentez, dans un certain sens, les groupes de jeunes qui, de toutes  les  parties  du  monde,  et  depuis longtemps, se sont désormais en esprit mis en marche vers Rome. Je voudrais les saluer, un par un, par votre intermédiaire et leur dire:  "Le Pape vous aime, il compte sur vous et vous attend pour la grande fête de foi et de témoignage, que nous célébrerons ensemble au  mois  d'août  prochain!".  Il  fera très chaud, peut-être plus chaud qu'à Paris.


2. Les Journées mondiales de la Jeunesse constituent désormais un rendez-vous significatif dans le pèlerinage des jeunes générations, qui dure désormais depuis 1985. Elles constituent des occasions providentielles pour proclamer et célébrer le mystère du Christ, Sauveur et Rédempteur de l'homme, proposé aux jeunes de notre temps comme fondement de leur vie de foi et d'engagement au service des frères.

De plus, la Journée mondiale trouve cette année sa place dans l'itinéraire spirituel du Jubilé, et devient ainsi le "Jubilé des jeunes":  une circonstance privilégiée pour contempler ensemble le mystère de l'incarnation du Fils de Dieu, adorer et louer l'Emmanuel, le Dieu-avec-nous, et découvrir quelles sont les conséquences qui dérivent d'une aussi forte expérience spirituelle pour la vie de tous les jours.


3. Je prie le Seigneur afin que la prochaine Journée mondiale de la Jeunesse devienne pour tous les participants un encouragement à professer ensemble la foi au début du troisième millénaire. Dans cette ville et dans cette Eglise de Rome, rendue féconde par le sang des Apôtres et des martyrs, les jeunes du monde se retrouveront pour tourner le regard vers Jésus, auteur et perfectionnateur de la foi (cf. He 12, 2) et pour Lui donner la réponse de leur engagement chrétien.

Je suis certain qu'ils repartiront sur les routes de leur vie pour être les ouvriers de la nouvelle évangélisation, les constructeurs de la civilisation de l'amour. En effet, c'est à eux que revient principalement la tâche de "faire passer" l'Evangile dans le premier siècle du nouveau millénaire (cf. Tertio millennio adveniente, n. 58), en communiquant à l'existence quotidienne les valeurs immuables contenues dans ce "Livre de la Vie" éternel et immuable.

En invoquant sur votre travail la protection maternelle de la Très Sainte Vierge, je vous présente mes voeux de bonne année Deux mille et je donne à tous ma Bénédiction.

 

top