The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II 
À L'OCCASION DE L'INAUGURATION 
DE LA NOUVELLE ENTRÉE DES MUSÉES DU VATICAN

Lundi 7 février 2000



Messieurs les Cardinaux,
Vénérés Frères dans l'épiscopat et dans le sacerdoce!
Mesdames et Messieurs!


1. L'inauguration de la nouvelle entrée des Musées du Vatican est pour moi un motif de joie particulière. Le fait qu'elle ait lieu au cours de la première phase du Jubilé lui confère une importance symbolique particulière. Après avoir ouvert les Portes Saintes des Basiliques romaines, accès à la grâce du Rédempteur, j'inaugure aujourd'hui l'entrée qui introduit à ce temple de l'art et de la culture que sont les Musées.

La réalisation d'une oeuvre si difficile suscite une profonde satisfaction. Je remercie le Cardinal Edmund Szoka des sentiments qu'il m'a exprimés, en votre nom également, et pour la présentation documentée qu'il a faite des travaux réalisés et des résultats atteints:  à lui et à la direction des services techniques, j'exprime ma plus vive reconnaissance, en l'étendant aux consultants et aux spécialistes, et en rappelant avec gratitude le Cardinal Castillo Lara, aujourd'hui présent parmi nous, auquel va  le mérite d'avoir lancé cette entreprise.

J'adresse également un encouragement sincère, en la personne du Directeur général, M. Francesco Buranelli, aux dirigeants et à tout le personnel des Musées du Vatican. C'est à eux, en effet, qu'il revient maintenant de gérer de la meilleure façon possibler cette imposante structure, afin qu'elle atteigne les objectifs pour lesquels elle a été conçue et réalisée.


2. Lorsque, vers la fin du XVIII siècle, les Papes Clément XIV et Pie IV fondèrent les Musées du Vatican dans le sens moderne du terme, les visiteurs formaient une élite très restreinte. Aujourd'hui, ils sont des milliers quotidiennement, issus de tout milieu social et culturel et provenant de toutes les parties du monde. On peut véritablement dire que les Musées constituent, sur le plan culturel, l'une des portes les plus importantes du Saint-Siège ouvertes sur le monde.

De là, la valeur non seulement fonc-tionnelle, mais également symbolique d'une entrée ayant une plus grande "capacité", c'est-à-dire plus accueillante, pour exprimer la volonté renouvelée de l'Eglise de dialoguer avec l'humanité sous le signe de l'art et de la culture, mettant à disposition de tous le patrimoine qui lui a été confié par l'histoire.


3. Je salue cordialement Giuliano Vangi, auteur de la sculpture placée dans cette nouvelle entrée, et je le remercie, car son oeuvre n'est pas célébrative, mais constitue une invitation à la réflexion sur le mystère pétrinien, auquel la Providence m'a appelé. Dès le premier jour de mon pontificat, j'ai vivement ressenti la mission d'aider l'homme à "franchir le seuil":  à sortir de la contrainte du matérialisme vers la liberté de la foi, la liberté d'être soi-même en suivant le Christ Rédempteur, suprême défenseur de sa dignité et de ses droits. Ce service à l'homme comprend deux moments, qui sont représentés sur les deux côtés du bloc de marbre:  le moment de l'action et celui, tout aussi important, de la prière. En effet, face aux souffrances humaines, l'Eglise trouve en Dieu la force pour pousser l'homme vers un avenir d'espérance et de liberté.

Je félicite également le sculpteur Cecco Bonanotte, auteur du portail de la nouvelle entrée. Le thème de la création, qu'il a évoqué de façon symbolique, s'harmonise bien avec celui de l'art, et semble inviter le visiteur à reconnaître avec émerveillement dans l'univers, dans les êtres vivants et surtout dans la personne humaine, le mystère de l'Esprit Créateur.


4. La collaboration entre l'Eglise et les artistes a toujours été une "source d'enrichissement spirituel réciproque", dont "elle a retiré comme profit la compréhension de l'homme, de son image authentique, de sa vérité" (Lettre aux Artistes, n. 13).

C'est avec cette conviction que j'inaugure la nouvelle entrée des Musées du Vatican, tandis que je vous remercie encore tous et que je vous bénis de tout coeur, ainsi que ceux qui ont participé à la réalisation de cette oeuvre véritablement monumentale.

 

top