The Holy See
back up
Search
riga

Audience du Pape aux membres du Chapitre général 
des Clercs réguliers de Saint-Paul
(Barnabites) 

Samedi 8 juillet 2000



Très chers Clercs réguliers de Saint-Paul! 

1. Je suis heureux de vous rencontrer à l'occasion du Chapitre général de votre Institut. Il s'agit d'un événement de grâce qui constitue pour vous un profond rappel à rechercher les racines authentiques de votre Congrégation, à approfondir votre charisme spécifique, en cherchant à discerner les moyens les plus adaptés de le vivre dans le contexte socio-culturel actuel. 

Je salue le Préposé général et son Conseil, ainsi que les délégués de l'Assemblée capitulaire. J'étends mon salut cordial à tous les Barnabites, qui accomplissent leur apostolat généreux en Italie, en Europe, en Afrique, en Amérique et en Asie. En ces jours d'intense travail en Assemblée, vous réfléchissez sur le thème stimulant: "Regarder vers l'avenir". Fidèles à votre charisme, vous entendez conserver vivant et actif l'enseignement de saint Paul dans le troisième millénaire au service de l'Eglise et des hommes. 

Je vous encourage dans vos intentions. Réaffirmez avec joie votre fidélité au patrimoine spirituel de votre fondateur, saint Antonio Maria Zaccaria, dont nous avons célébré mercredi dernier la mémoire liturgique. Prêtre enraciné en Dieu et dans le même temps passionné par l'homme, il vécut une spiritualité exigeante fondée sur la "folie de la croix". Il adopta l'apôtre Paul comme maître, modèle de vie et guide dans la réalisation d'un apostolat de charité en faveur du clergé et de tout le peuple chrétien. A une époque de relâchement général, saint Antonio Maria Zaccaria raviva la foi
en promouvant une intense vie de renouveau intérieur, centré sur le Crucifié et le culte de l'Eucharistie, coeur de la vie de l'Eglise. Que son exemple constitue pour vous un encouragement à poursuivre sa mission, valable aujourd'hui comme alors, car elle vise à annoncer et à témoigner du Christ, mort et ressuscité pour notre salut.

2. Très chers frères, en indiquant à ses fils spirituels l'idéal de vie religieuse et apostolique, saint Antonio Maria Zaccaria a mis en évidence la charité qui, elle seule, possède une véritable valeur (cf. Sermons IV), en ajoutant que pour atteindre la plus haute vertu théologale, il faut avancer dans la perfection, selon trois voies spirituelles prioritaires: l'observance des Commandements, l'étude de la vérité de l'Evangile, l'annonce de la Bonne Nouvelle (Constitutions, VI). Sur la base solide de ces points de référence concrets, s'est développée la spiritualité missionnaire de votre Famille religieuse. "Plantes et colonne du renouveau de la ferveur chrétienne" (Lettre, VII), vos Confrères qui constituèrent, en l'église Saint-Barnabé à Milan, le premier cénacle de vie ascétique et apostolique inspirée par le prêtre Antonio Maria Zaccaria, choisirent comme père et guide l'Apôtre des nations, en s'efforçant de mettre en pratique sa doctrine et son exemple. Ils prirent en outre l'engagement de réformer les coutumes, en se consacrant avec un soin particulier à l'éducation de la jeunesse dans les écoles et les aumôneries. 

Dans cette même lignée exigeante et évangéliquement féconde, les Clercs réguliers de Saint-Paul se sentent, aujourd'hui également, envoyés à témoigner de l'Evangile de la charité à leurs contemporains. L'amour pour Jésus, le "Crucifié vivant", et le désir d'embrasser dans la charité chaque homme, sans distinction, les poussent à rechercher avec une liberté prophétique et un sage discernement, des voies nouvelles pour être des présences vivantes dans l'Eglise, en communion avec le Pape et en collaboration avec les Evêques. 

3. En regardant les vastes horizons de la nouvelle évangélisation, l'urgence de proclamer et de témoigner le message évangélique à tous, sans distinction, devient toujours plus vivante. C'est pourquoi votre domaine d'apostolat est vaste comme le monde, et doit, comme le disait votre saint Fondateur, s'étendre jusqu'où le Christ a "placé la limite" (Lettre, VI). En effet, combien de personnes attendent encore de connaître Jésus et son Evangile! Combien de situations d'injustice, de malaise moral et matériel sont présentes dans de nombreuses régions de la terre! Mais pour accomplir une mission si urgente, il est indispensable que chacun de vous, chers Frères, rencontre chaque jour le Christ dans la prière incessante et fervente. Ce n'est qu'ainsi que vous serez en mesure d'indiquer aux autres le chemin pour Le rencontrer. 

Forts de ce dialogue intérieur avec le Seigneur, vous pourrez collaborer avec Lui à sauvegarder les âmes, en allant au-devant des besoins des personnes dans l'esprit de l'apôtre Paul, sans craindre les obstacles et les difficultés.  

4. A ce propos, j'ai appris que votre Congrégation s'interroge avec une profonde préoccupation au sujet d'une de vos activités principales, l'activité scolaire, qui traverse une profonde crise en Italie. Ces dernières années, vous avez dû malheureusement fermer des Instituts éducatifs prestigieux, qui ont formé les consciences de nombreux jeunes, en leur transmettant des idéaux élevés de vie humaine et chrétienne. Je voudrais vous inviter à ne pas perdre courage, mais à demeurer sereins également face à cette épreuve douloureuse, en ayant confiance en l'aide divine et dans le soutien de votre Fondateur. 

Vous appartenez à un Institut religieux ayant une profonde tradition d'hommes qui ont servi l'Eglise dans les domaines les plus divers, affrontant souvent des situations très difficiles. Il suffit de rappeler des figures telles que celles de saint Alessandro Sauli, confesseur de saint Charles Borromée et de saint François-Xavier Bianchi, disciple de saint Alfonso Maria de' Liguori. En regardant le témoignage de vos confrères, fidèles disciples du Christ et ouvriers généreux de l'Evangile, vous progressez avec confiance et intensifiez votre élan apostolique. 

Que la Vierge Marie vous protège et guide le chemin de votre Famille religieuse, en menant à terme tous vos projets de bien. 

Avec ces voeux, je vous bénis avec affection, tandis que j'assure de mon souvenir dans la prière chacun de vous et tous ceux que vous rencontrez dans votre ministère apostolique quotidien. 

 

top