The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU PAPE JEAN-PAUL II 
À SA BÉATITUDE MICHEL SABBAH 
PATRIARCHE LATIN DE JÉRUSALEM
 PRÉSIDENT DE L'ASSEMBLÉE 
DES ORDINAIRES CATHOLIQUES DE TERRE SAINTE

 

A Sa Béatitude Michel SABBAH
Patriarche latin de Jérusalem
Président de l’Assemblée des Ordinaires catholiques de Terre Sainte

Les épreuves que connaissent en ces jours les populations de la Terre Sainte sont pour moi une occasion de grande souffrance et je voudrais exprimer à chacun, sans aucune exception, toute ma vive solidarité.

Le passage brutal de la négociation à la confrontation représente sans aucun doute un échec pour la paix, mais personne ne doit se résoudre au fatalisme: les peuples israélien et palestinien sont appelés par la géographie et par l’histoire à vivre ensemble.

Ils ne pourront le faire de manière pacifique et durable que si les droits fondamentaux sont assurés à chacun: le peuple israélien aussi bien que le peuple palestinien ont le droit de vivre chez eux, dans la dignité et la sécurité.

Seul le retour à la table des négociations sur un même pied d’égalité, dans le respect du droit international, est en mesure d’ouvrir un avenir de fraternité et de paix à qui vit sur cette terre bénie.

Me souvenant de mon pèlerinage chez vous, il y a quelques mois, je pense avec émotion à tous ces lieux qui parlent de l’histoire de Dieu avec l’homme et qui sont un appel à collaborer afin que plus jamais la violence, la haine ou la suspicion ne défigurent cette partie du monde.

Je vous encourage, vous les Évêques catholiques de Terre Sainte, ainsi que tous les responsables des communautés chrétiennes, à renouveler vos efforts pour que le respect mutuel, dans l’humilité et la confiance, inspire les rapports entre tous.

J’en appelle aussi à ceux qui ont la tâche de guider les fidèles du Judaïsme et de l’Islam, afin qu’ils puisent dans leur foi toutes les énergies nécessaires pour que la paix intérieure et extérieure à laquelle aspirent les peuples devienne réalité.

J’invite la communauté internationale à poursuivre ses efforts, afin d’aider les uns et les autres à bâtir des solutions qui leur assurent la sécurité désirée et la juste tranquillité, prérogatives de toute nation et conditions de vie et de progrès pour toute société.

Tandis que j’invoque sur tous les hommes de bonne volonté la Bénédiction de Dieu tout-puissant, qui annonce la paix pour son peuple et pour ses fidèles, pour ceux qui mettent en lui leur espérance (cf. Ps 85, 9), j’adresse également à Votre Béatitude et à ses Confrères dans l’épiscopat, ainsi qu’à tous les fidèles confiés à leurs soins, une affectueuse Bénédiction apostolique.

Du Vatican, le 6 novembre 2000

IOANNES PAULUS II

                   

top