The Holy See
back up
Search
riga

PRIÈRE DU PAPE JEAN PAUL II
POUR LA SOLENNITÉ DE L'IMMACULÉE CONCEPTION 

Vendredi 8 décembre 2000, 
Place d'Espagne

 

1. Aujourd'hui, huit décembre, se renouvelle
le pèlerinage pieux des Romains,
sur cette historique Place d'Espagne,
où le bienheureux Pie IX voulut élever, en 1856,
ce monument marial en souvenir
de la promulgation du dogme
de l'Immaculée Conception.

Nous rendons hommage à la Très Sainte Vierge
préservée dès le premier instant
de la tache de la faute originelle
et de tout autre ombre de péché,
en vertu des mérites de son Fils Jésus-Christ,
notre unique Rédempteur.

Comme chaque année, je m'unis volontiers
à cet hommage floral traditionnel,
symbole éloquent d'un acte choral de consécration
au Coeur immaculé de la Mère du Seigneur.


2. Dans le contexte du grand Jubilé,
retentit avec une importance particulière
la vérité de foi
que l'Eglise professe et proclame aujourd'hui: 

"Je mettrai une hostilité entre toi et la femme,
entre ton lignage et le sien.
Il t'écrasera la tête" (Gn 3, 15).
Des paroles d'espérance prophétiques,
qui ont retenti à l'aube de l'histoire!

Elles annoncent la victoire que Jésus,
"né d'une femme" (Ga 4, 4),
devait remporter sur satan, prince de ce monde.
"Il t'écrasera la tête":  la victoire du Fils
est la victoire de la Mère,
la Servante Immaculée du Seigneur,
qui intercède pour nous
en tant qu'avocate de miséricorde.

Tel est le mystère
que nous célébrons aujourd'hui;
telle est l'annonce que nous renouvelons avec foi
au pied de cette statue mariale.

Rome, berceau d'histoire et de civilisation,
choisie par Dieu comme siège de Pierre
et de ses successeurs,
terre sanctifiée par de nombreux martyrs
et témoins de la foi,
ouvre aujourd'hui ses bras au monde entier.

Rome, centre de la foi catholique, devient la voix
du peuple chrétien présent sur les cinq continents
et proclame avec une foi joyeuse: 
en Toi, Marie, l'Amour a vaincu.


3. "Je mettrai une hostilité entre toi et la femme..."
Dans ces paroles mystérieuses
du Livre de la Genèse
la vérité dramatique de toute l'histoire de l'homme
n'est-elle pas résumée?

Il y a trente cinq ans, au terme de ses travaux,
le Concile oecuménique Vatican II rappelait
que l'histoire est, dans sa réalité profonde,
le théâtre d'"un dur combat
contre les puissances des ténèbres;
commencé dès les origines,
il durera, le Seigneur nous l'a dit,
jusqu'au dernier jour" (Gaudium et spes, n. 37).

Dans cette lutte sans trève
se trouve l'homme, chaque homme, qui
"doit sans cesse combattre pour s'attacher au bien,
et ce n'est qu'au prix de grands efforts,
avec la grâce de Dieu,
qu'il parvient à réaliser son unité intérieure"
(ibid.).


4. Vierge Immaculée, Mère du Sauveur,
les siècles parlent de ta présence maternelle
pour soutenir le peuple
en pèlerinage sur les routes de l'histoire.

Vers Toi nous élevons nos yeux
et nous Te demandons de nous soutenir
dans la lutte contre le mal
et l'engagement pour le bien.

Garde-nous sous ta protection maternelle,
Vierge très belle et très sainte!
Aide-nous à avancer dans le nouveau millénaire
revêtus de cette humilité qui T'a rendue
bien-aimée aux yeux du Très-Haut.

Que les fruits de cette Année jubilaire
ne se perdent pas!

Entre tes mains nous déposons
l'avenir qui nous attend,
en invoquant sur le monde entier
ta protection constante.

C'est pourquoi, comme l'Apôtre Jean,
nous voulons que tu viennes chez nous
(cf. Jn 19, 27).

Reste avec nous, Marie,
reste avec nous en tout temps!

Ora pro nobis, intercede pro nobis,
ad Dominum Iesum Christum!

Amen.

top