The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II 
AUX MEMBRES DE LA "FÉDÉRATION INTERNATIONALE
 DE FOOTBALL ASSOCIATION" (FIFA)

Lundi 11 décembre 2000

 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs,

C'est avec un grand plaisir que je vous accueille ce matin à l'occasion de la réunion du Comité exécutif de la FIFA. Je salue le Président, M. Joseph Sepp Blatter et ses Vice-présidents, le Secrétaire général, M. Michel Zen-Ruffinen, les Présidents des Confédérations internationales, ainsi que vous tous, qui êtes chargés de superviser le monde du football, une tâche véritablement universelle.

Le football est, en effet, un sport mondial, et cela est plus évident que jamais, étant donné l'ampleur de l'intérêt populaire et de la couverture médiatique que ce sport suscite. Vous avez une responsabilité mondiale, avec plus de deux cents pays et cent-vingt millions de joueurs réunis dans votre Association. Vous détenez entre vos mains une puissance immense, et celle-ci doit être utilisée pour le bien de la famille humaine.

Vous êtes certainement des administrateurs; mais vous êtes également des éducateurs, car le sport peut effectivement inculquer de nombreuses valeurs élevées, telles que la loyauté, l'amitié et l'esprit d'équipe. Il est particulièrement important de garder cela à l'esprit à une époque où le football est devenu pour ainsi dire une industrie mondiale. Il est vrai que le succès financier du football peut aider à soutenir de façon méritoire de nouvelles initiatives, comme le "Charity Project" (projet caritatif) de la FIFA. Mais il peut également contribuer à créer une culture de l'égoïsme et de l'avidité. C'est pourquoi les valeurs les plus nobles du sport doivent être soulignées et transmises à travers les organismes représentés par votre Fédération.

En tant que sport dont la passion est partagée par des personnes de différents milieux ethniques, raciaux, économiques et sociaux, le football est un excellent moyen de promouvoir la solidarité qui est si nécessaire dans un monde profondément marqué par les tensions ethniques et raciales. La "Fair Play Campaign" (la campagne "Jouons selon les règles") de la FIFA constitue un signe positif de votre volonté de contribuer à utiliser le sport pour établir un climat de respect et de compréhension entre les personnes.

Le sport est éducatif, car il transforme les impulsions humaines, même celles qui sont potentiellement négatives, en intentions positives. Les jeunes apprennent à avoir un sain esprit de compétition sans conflit. Ils apprennent à entrer dans un stade dans lequel leurs adversaires ne sont pas leurs ennemis. C'est pour cette raison que j'exprime le souhait sincère que la FIFA continue à tous les niveaux d'affronter le problème de la violence, qui nuit tant au jeu.

En fait, en dépit de son importance en tant qu'instrument d'éducation aux grands défis de la vie, le football demeure un jeu. Il est une forme de jeu, à la fois simple et complexe, dans lequel les personnes jouissent des merveilleuses possibilités de la vie humaine - physiques, sociales et spirituelles. Ce serait triste si l'esprit de jeu et le sentiment de joie présents dans la saine compétition devaient être perdus. Vous êtes les gardiens du véritable esprit du jeu. Vous avez adopté comme devise les paroles:  "Pour le bien du Jeu". Il ne fait aucun doute que le bien du jeu peut aussi devenir une partie importante du bien du monde! En tant que signe de la présence du Tout-Puissant auprès de vous dans cette tâche, j'invoque sur vous et sur ceux que vous représentez les dons divins de paix et de joie. Dieu vous bénisse tous!

 

top