The Holy See
back up
Search
riga

  DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II
AUX MEMBRES DE LA "LIGUE INTERNATIONALE D'HUMANISTES" DE SARAJEVO

Vendredi 9 février 2001


Mesdames et Messieurs!

1. Je suis heureux de vous rencontrer et j'adresse à chacun mes salutations les plus cordiales. A travers votre présence à Rome, vous voulez témoigner des souffrances, des joies et des espérances de la population de Bosnie-Herzégovine, et de façon particulière du drame des réfugiés et des exilés, qui n'a pas encore obtenu de solution satisfaisante  à  la  lumière  des  Accords  de Washington et de Dayton. Votre visite m'offre l'occasion de renouveler à ces chères populations l'assurance de ma proximité spirituelle.

Nous vivons à une époque où nous ressentons avec une évidence croissante les conséquences du phénomène de la mondialisation. Il ne s'agit pas seulement de conséquences négatives. Le phénomène suppose en effet une proximité croissante et une meilleure connaissance entre les hommes de toutes les parties du monde, et cela ouvre la voie à de possibles ententes pour un partage plus équitable des ressources. Très souvent, toutefois, cela n'est pas le cas. C'est ainsi qu'apparaissent des problèmes qui interpellent la conscience de chacun, les invitant à une prise de position. Pour répondre à ce genre de problèmes "humains", vous avez voulu créer votre "Ligue internationale". Vous avez l'intention de consacrer vos énergies à promouvoir l'avènement d'un monde plus juste et plus humain.


2. Aujourd'hui comme hier, l'Eglise est proche de ceux qui se placent au service de la cause de l'homme. Le Concile Vatican II rappelle à cet égard, qu'"il n'est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans [le] coeur" des disciples  du  Christ  (Gaudium  et  spes, n. 1).

L'attention de l'Eglise pour l'homme fait partie intégrante de sa mission. L'être humain est la voie de l'Eglise, précisément parce que le salut opéré par Jésus-Christ, fils de Dieu qui a voulu également être fils de l'homme, concerne chaque personne dans sa totalité. L'action sociale de la communauté ecclésiale se développe de diverses façons et embrasse de nombreuses initiatives. Diverses structures sont nées au sein de l'Eglise pour répondre aux besoins de l'humanité. Tout aussi vaste est sa collaboration avec tous les hommes de bonne volonté qui ont à coeur le bien commun. Il s'agit d'une collaboration qui touche de vastes domaines d'action et concerne le respect de l'homme, de sa dignité et de ses droits inaliénables, sa promotion matérielle, morale et spirituelle, le soutien à la qualité de sa vie.


3. C'est dans cet esprit qu'elle agit dans les diverses parties du monde, comme également en Bosnie-Herzégovine, terre qui m'est particulièrement chère. Je connais bien les problèmes sociaux, politiques et économiques que les populations locales vivent en cette période. Au cours des années du récent conflit armé, le Saint-Siège n'a pas manqué de faire entendre sa présence pacificatrice. A présent également, il continue à s'engager dans diverses initiatives en faveur de la justice et de la paix.

La période la plus difficile pour la Bosnie-Herzégovine est passée, mais la souffrance des personnes continue, en particulier dans le drame des réfugiés et des exilés. Des dizaines de milliers de personnes de la région de Banja Luka, de Bosanska Posavina et d'autres régions du pays attendent encore de rentrer chez elles. Nous ne pouvons pas oublier ce drame. Au contraire, nous devons devenir les promoteurs d'une solidarité effective au niveau local et international. Il faut avant tout corriger les injustices existantes, en se mettant à l'écoute des attentes légitimes de ceux qui sont directement intéressés et demandent le respect de leurs droits inaliénables. Telle est la base pour construire un avenir d'espérance dans la société multiethnique, multiculturelle et multireligieuse qui caractérise la Bosnie-Herzégovine.


4. Je prie Dieu afin que, grâce à l'engagement de tous, on mette bientôt fin, en Bosnie-Herzégovine, aux souffrances provoquées par le récent conflit armé et que soient offertes à chacun les mêmes opportunités, en garantissant ensemble la pleine et inconditionnelle liberté  de  religion.  Soutien  et   compréhension sont nécessaires:  soutien pour surmonter les problème sociaux, politiques et économiques actuels; compréhension pour trouver les solutions les meilleures qui répondent aux attentes légitimes des trois peuples qui constituent le pays.

Mesdames et Messieurs! Je suis certain que votre collaboration active ne manquera pas à cette importante oeuvre d'édification pour un avenir de paix. Je vous exhorte à vous engager de façon généreuse avec les Autorités civiles et religieuses, dans la promotion, du bien des populations de Bosnie-Herzégovine.

Je confie vos intentions à l'intercession de la Bienheureuse Vierge Marie, qui connaît les souffrances, les joies et les espérances de ces populations, et je vous donne avec affection, ainsi qu'à tous ceux qui vous sont chers, une Bénédiction apostolique.

 

top