The Holy See
back up
Search
riga

  DISCOURS DU SAINT PÈRE 
POUR LA CÉLÉBRATION DU SOIXANTE-DIXIÈME ANNIVERSAIRE
DE LA FONDATION DE RADIO VATICAN

Mardi 13 février 2001


Très chers frères et soeurs!

1. C'est bien volontiers que je vous adresse un salut cordial, à vous tous qui formez la grande famille de Radio Vatican. Merci pour cette visite, que vous avez voulu me rendre à l'occasion du 70ème anniversaire de fondation de votre émetteur radio de grand mérite.

Ma pensée affectueuse s'adresse à chacun de vous, qui avec intelligence et dévouement, en faites chaque jour un instrument vivant et efficace au service du Siège apostolique. La rencontre d'aujourd'hui m'offre l'occasion d'exprimer à tous ma reconnaissance. Je remercie en particulier le Directeur général, le Père Pasquale Borgomeo, pour les aimables paroles qu'il m'a adressées en votre nom, illustrant dans le même temps les multiples activités que vous avez accomplies, en particulier au cours de l'Année jubilaire. Avec lui, je salue le Père Federico Lombardi, Directeur des Programmes, et le Père Lino Dan, Directeur des Services techniques. A travers leurs personnes, je voudrais faire parvenir une pensée reconnaissante à tous les Pères de la Compagnie de Jésus, qui dès le début, ont apporté leur contribution précieuse à cette structure, dans un esprit authentique de fidélité au charisme de saint Ignace de Loyola.

C'est également pour manifester de façon concrète ma satisfaction que j'ai voulu inscrire au nombre des membres du Collège cardinalice le Père Roberto Tucci, Président de votre Comité de gestion. C'est à lui que s'adresse mon remerciement le plus cordial pour l'oeuvre accomplie dans le cadre de Radio Vatican, ainsi que pour m'avoir aidé pendant de longues années dans la réalisation des voyages apostoliques dans de nombreuses parties du monde, assisté en cela par M. Alberto Gasbarri, diligent Directeur administratif.


2. Nous voulons commémorer aujourd'hui les soixante-dix ans de Radio Vatican. Comment ne pas élever un hymne de gloire et d'action de grâce au Seigneur pour avoir permis à l'Eglise de devenir, par amour pour l'Evangile, un pionnier dans le domaine de la communication radiophonique? Je repense à ce 12 février 1931, lorsque mon vénéré prédécesseur, le Pape Pie XI, inaugura à travers un message prophétique au monde, la première station de radio à portée universelle.

Depuis lors, la vie de celle que, avec une fierté légitime, vous appelez la "Radio du Pape", s'entremêle aux drames, aux attentes et aux espérances de l'humanité. Pendant sept décennies, votre émetteur a suivi les événements, exaltants et terribles, du siècle qui vient de s'écouler. Il a diffusé dans chaque partie du monde l'annonce de l'Evangile et la parole du Successeur de Pierre. Il serait trop long d'énumérer les multiples services rendus au Siège apostolique. Je voudrais me limiter à rappeler la contribution apportée au déroulement fructueux du grand Jubilé qui vient de se conclure, et en particulier les émissions spéciales, Iubilaeum, diffusées également sur Internet, avec des milliers d'heures de diffusion dans diverses langues, plus de 2500 invités en studio et presque le double au téléphone, et un nombre exceptionnel de liaisons. Ces programmes ont nécessité l'aide de volontaires, ont maintenu des contacts réguliers avec d'autres médias présents dans le monde, en suivant les rendez-vous spéciaux pour les pèlerinages nationaux, ainsi que de nombreuses autres initiatives. Une fois de plus, merci à tous ceux qui, de diverses façons, ont collaboré au cours de ces soixante-dix ans au travail quotidien de Radio Vatican. J'adresse une pensée spéciale et je forme une prière pour tous ceux qui, au cours de ces années, sont entrés dans la vie éternelle.


3. De par son Statut, Radio Vatican a reçu le devoir "d'annoncer dans la liberté, la fidélité et l'efficacité le message chrétien et de relier le centre du catholicisme aux divers pays du monde, en diffusant la voix et les enseignements du Pontife romain, en informant sur l'activité du Saint-Siège, en se faisant l'écho de la vie catholique dans le monde, en encourageant à évaluer les problèmes du moment à la lumière du Magistère ecclésial et dans l'attention constante aux signes des temps".

Ce texte trouve un commentaire lumineux dans les paroles que mon vénéré prédécesseur, le Serviteur de Dieu Paul VI, que vous considérez à juste titre comme le second fondateur de Radio Vatican, vous adressa à l'occasion du quarantième anniversaire:  "Quelle puissance acquiert la voix! Quel rôle que celui confié à la Radio! - disait-il à cette occasion -Y a-t-il un service plus en harmonie avec notre mission apostolique que celui que vous rendez, vous qui êtes devenus les ministres de la Parole, à la cause de l'Evangile et de l'Eglise?" (27.02.1971, AS LXIII [1971], p. 225, cf. ORLF n. 11 du 12 mars 1971).

Oui, votre mission principale est de diffuser le Magistère, la parole et la voix même du Successeur de Pierre; faire connaître à travers vos antennes la vitalité de l'Eglise, ses initiatives de charité, ses joies, ses souffrances et ses espérances. Continuez de vous consacrez à cette mission ecclésiale particulière, en consacrant vos meilleures énergies au bien de tout le peuple chrétien. Vous apportez une contribution qualifiée et moderne à l'oeuvre de la nouvelle évangélisation dans notre temps, qui se caractérise par l'extension et l'intensification du phénomène de la communication globale.


4. A cet égard, deux grands défis se présentent aujourd'hui à vous:  le défi technologique et le défi éditorial. Le premier, de nature technologique, concerne la production et la diffusion des programmes. Depuis plusieurs années, a été mise en place avec succès la diffusion par satellite et télématique, avec une augmentation décisive des auditeurs, grâce à la retransmission autorisée à environ huit cents stations locales. En outre, l'introduction de la technique digitale, en offrant à la production des possibilités vastes et inédites, modifie sensiblement les profils professionnels classiques. Si le défi technologique exige des ressources financières et des capacités techniques et de gestion, celui éditorial exige surtout des capacités intellectuelles et créatives. Il s'agit de donner à la richesse et à la densité des contenus à communiquer, des formes  et  un  langage  spécifiques  au moyen radiophonique, adaptés à son évolution et aptes à atteindre les objectifs propres à un émetteur radiophonique au service de l'Eglise.

Evangéliser à travers la radio signifie offrir une information professionellement irréprochable qui, à travers le commentaire implicite et explicite des faits, devient une catéchèse quotidienne ancrée dans la vie et l'expérience de l'auditeur. Cette action évangélisatrice exige un effort permanent d'adaptation, de mise à jour, mais également une solide formation humaine, culturelle et professionnelle, unie à de solides motivations spirituelles et missionnaires. La capacité d'annoncer de façon efficace la Bonne Nouvelle s'appuie avant tout sur une prière intense, sur l'écoute de Dieu et sur une courageuse fidélité au Christ, divin Communicateur de salut.


5. Très  chers frères et soeurs! Le soixante-dixième anniversaire de Radio Vatican coïncide avec le début du troisième millénaire et avec le lendemain de la conclusion de l'extraordinaire expérience jubilaire. Le dynamisme que le grand Jubilé a imprimé à l'Eglise ne peut que vous encourager à repartir, avec un humble courage, pour un nouveau bout de chemin au service de l'Evangile. Le Pape compte beaucoup sur votre aide pour accomplir son ministère pétrinien et vous demande de devenir chaque jour les diffuseurs de la vérité qui rend libre.

Continuez à écrire des pages intéressantes de votre histoire, riche déjà de nobles souvenirs. Que les urgences apostoliques de l'Eglise, en cette phase de mutations rapides, soient pour vous un encouragement à aller de l'avant avec enthousiasme. Je vous adresse, à vous aussi, l'exhortation que j'ai lancée dans la récente Lettre apostolique Novo millennio ineunte:  "Nous devons maintenant regarder devant nous, nous devons "avancer au large", confiants dans la parole du Christ:  Duc in altum!" (n. 15). Avancez au large et ne craignez rien, très chers membres de la grande famille de Radio Vatican. Un avenir non dénué d'ombres s'ouvre devant vous, mais dans lequel l'espérance chrétienne laisse entrevoir des promesses qui ne déçoivent pas. Ne soyez pas découragés par les difficultés, par les limites des ressources et par vos limites personnelles. Ne soyez pas troublés par le changement toujours plus rapide de contextes, de structures, de méthodes et de façons de vivre.

"Duc in altum! - Avancez au large"; Dans le service de la foi et de l'unité des chrétiens, dans la défense de la vie et des droits humains, dans l'annonce de la paix à tous les hommes de bonne volonté, vous n'êtes pas seuls:  vous êtes dans le coeur de l'Eglise. Vous êtes également présents dans ma sollicitude et dans ma prière quotidienne.

Je confie volontiers vos personnes, votre travail et vos projets à la protection maternelle de Marie, Etoile de l'évangélisation. J'accompagne mes voeux d'une Bénédiction apostolique particulière, que j'étends avec affection à vos familles et aux millions d'auditeurs présents dans le monde, richesse et fierté de Radio Vatican.

 

top