The Holy See
back up
Search
riga

 CONCLUSION DES EXERCICES SPIRITUELS DE LA CURIE ROMAINE

PAROLES DU SAINT PÈRE

Samedi 10 mars 2001

 

1. Nous avons conclu les Exercices spirituels par une méditation sur le "Magnificat". Je voudrais que ma brève intervention fasse écho au cantique de Marie, en exprimant à travers ses paroles un remerciement sincère au Seigneur, pour ce qu'il nous a donné en ces jours de silence et de recueillement.

La prédication du cher Archevêque de Chicago, le Cardinal Francis Eugene George, nous a guidés dans la contemplation des mystères divins. Je vous exprime, vénéré Frère, également au nom des Cardinaux et des Prélats de la Curie Romaine, qui ont participé aux Exercices, mon remerciement le plus cordial. Le style personnel et sobre que vous avez adopté fait ressortir dans toute son efficacité la Parole évangélique. Vous nous avez fait véritablement ressentir saint Luc comme compagnon de voyage au cours de notre itinéraire quadragésimal. A l'approfondissement du texte biblique, vous avez uni des témoignages stimulants tirés de votre riche expérience de missionnaire et d'Evêque, qui ont facilité l'application de nos réflexions à la vie. Autour des grands thèmes de la conversion, de la liberté et de la communion, vous nous avez conduits chaque jour à contempler le Christ et à approfondir notre foi en Lui, cette foi qui est "pour tous les peuples".


2. Les références aux Documents préparés après les récentes Assemblées synodales et continentales ont également été fréquentes. Cela a contribué à conférer  à  notre  retraite  un  climat intensément apostolique, plus que jamais approprié à la saison ecclésiale que nous vivons, au lendemain du grand Jubilé de l'An 2000.

Il s'agit d'une saison que j'ai voulu placer sous le signe de la parole du Christ à Pierre:  "Duc in altum", "Avance en eau profonde" (Lc 5, 4). Nous savons quelle fut la réponse de Simon:  "Sur ta parole, je vais lâcher les filets" (Lc 5, 5). "Sur ta parole":  c'est ce que nous avons voulu faire ces jours-ci. Nous sommes restés à l'écoute du Seigneur pour renforcer, avec l'aide de l'Esprit Saint, la foi, fortifier l'espérance, raviver la charité. En plaçant sa confiance dans l'efficacité de la parole du Christ, l'Eglise jette les filets dans le vaste océan du nouveau millénaire qui vient de commencer. Il s'agit d'un filet particulier:  celui qui y est pris est libéré! La foi dans le Christ est, en effet, une liberté qui naît de la conversion personnelle et qui ouvre à la communion avec tous les hommes.


3. Merci, Monsieur le Cardinal, de nous avoir guidés sur ce chemin. Que le Seigneur vous récompense. Pour notre part, ayez l'assurance que nous vous rappellerons dans nos prières, en invoquant pour vous et pour votre ministère l'assistance maternelle de la Madone Immaculée, Mère de votre consécration missionnaire.

J'adresse un remerciement cordial également à tous ceux qui ont collaboré au meilleur déroulement possible des Exercices spirituels, que ce soit en ce qui concerne l'animation liturgique ou le service d'accueil.

Que Marie nous aide tous à préserver ces dons spirituels reçus au cours des Exercices spirituels, et à poursuivre avec un élan renouvelé l'itinéraire quadragésimal. Avec ces sentiments, je donne de tout coeur à chacun, une Bénédiction apostolique particulière.

 

top