The Holy See
back up
Search
riga

 CÉRÉMONIE D'ARRIVÉE À MALTE
À L’AÉROPORT INTERNATIONAL DE GUDJA

DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II

Mardi 8 mai 2001

 

Monsieur le Président,
Messieurs les membres du gouvernement,
Chers frères dans l'épiscopat,
Mesdames et messieurs,


1. C'est avec une profonde gratitude à Dieu que je pose le pied sur le sol maltais pour la seconde fois. Le pèlerinage jubilaire que j'accomplis à l'occasion du deux-millième anniversaire de la naissance de Jésus-Christ m'a conduit à Malte. Après avoir visité quelques-uns des lieux liés de façon particulière à l'histoire du salut au Sinaï, en Terre Sainte, et maintenant à Athènes et Damas, mon pèlerinage sur les traces de l'Apôtre Paul me conduit chez vous.


2. Monsieur le Président, je vous remercie de l'aimable invitation que vous m'avez adressée au nom du peuple maltais. Merci de vos aimables paroles de bienvenue ici aujourd'hui. Je suis également reconnaissant aux illustres membres du Parlement, aux représentants des Autorités civiles et militaires, aux membres du Corps diplomatique et à tous ceux qui honorent cette cérémonie de leur présence.

Avec affection dans le Seigneur, je salue votre Archevêque, Mgr Mercieca, vos Evêques, Mgr Cauchi et Mgr Depasquale, ainsi que les autres Evêques présents, dont certains représentent la vocation missionnaire de l'Eglise maltaise, tandis que d'autres descendent des émigrés maltais. Je salue les prêtres, les diacres, les religieux et les religieuses, et en particulier les jeunes qui se préparent à servir le Seigneur dans le sacerdoce et la vie consacrée. Je salue les catéchistes, ainsi que tous ceux qui collaborent activement à la mission de l'Eglise.

A travers les paroles de votre Patron saint Paul, je salue tous le peuple maltais, sans exception:  "A vous grâce et paix de par Dieu notre Père et le Seigneur Jésus-Christ!" (Ph 1, 2).


3. Le souvenir de ma première visite, il y a onze ans, me revient naturellement à la mémoire. Je me souviens de ma rencontre avec les prêtres et les religieux, avec le monde du travail, avec les intellectuels, avec les familles et avec les jeunes. Je me souviens de la co-cathédrale de Saint-Jean à La Valette, des sanctuaires mariaux de Mellieha et Ta'Pinu sur l'île de Gozo. Je me souviens de la baie et des îles de Saint-Paul et en particulier de l'antique grotte, vénérée comme le lieu où il vécut.
Je me souviens avant tout de la foi et de l'enthousiasme des Maltais et des habitants de l'île de Gozo.

Saint Paul arriva à Malte alors qu'il était prisonnier, en route pour Rome, le lieu de son martyre. Ici, lui et ses compagnons de naufrage furent traités - comme nous le lisons dans les Actes des Apôtres, "avec une humanité peu banale" (28, 2). Ici, il témoigna du Christ et guérit le père de Publius, ainsi que d'autres personnes de l'île qui étaient malades (cf. Ac 28, 8). La bonté du peuple maltais fut récompensée par "la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes" (Tt 3, 4). Pendant deux millénaires, vous avez été fidèles à la vocation que comporte cette singulière rencontre.

Aujourd'hui, le Successeur de Pierre désire vous confirmer dans la même foi et vous encourager dans l'esprit de l'espérance et de l'amour chrétiens. Il prie pour que, comme vos ancêtres, vous puissiez également porter des fruits bons et abondants. Les bons arbres donnent de bons fruits (cf. Mt 12, 33-35), comme cela a été le cas des vénérables Serviteurs de Dieu que j'aurai la joie de déclarer bienheureux demain.


4. En vertu de sa position en Europe et dans la Méditerranée, Malte a reçu en héritage une tradition culturelle particulièrement riche, au centre de laquelle se trouve l'humanisme de l'Evangile. Dans un monde à la recherche d'une lumière sûre  qui oriente  les transformations en cours, vous disposez d'un héritage spirituel et moral à même de guérir et d'élever la dignité de la personne humaine, de renforcer le tissu de la société et de conférer à l'activité humaine un sens et une signification plus profonds (cf. Gaudium et spes, n. 40). Telles sont la sagesse et la vision que Malte peut offrir à la nouvelle période historique qui émerge lentement, mais sûrement.

Chers amis maltais! Soyez fiers de votre vocation chrétienne! Soyez fiers de votre héritage religieux et culturel! Tournez-vous vers l'avenir avec espérance, et engagez-vous avec une vigueur renouvelée à faire de ce nouveau millénaire un temps de solidarité et de paix, d'amour pour la vie et de respect pour la création de Dieu.


5. J'ai confié mon pèlerinage à la protection de la Bienheureuse Vierge Marie et de l'Apôtre Paul. J'invoque leur intercession sur tous les habitants de Malte et de Gozo! Je vous bénis tous, en particulier les malades, les personnes âgées et tous ceux qui souffrent dans leur corps et dans leur esprit.

Il-Mulej ibierek il-poplu kollu ta' Malta u ta' Ghawdex! Que Dieu bénisse le peuple de Malte et de Gozo!

 

top