The Holy See
back up
Search
riga

 DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II 
AUX PARTICIPANTS AU CHAPITRE GÉNÉRAL 
DE LA SOCIÉTÉ DES MISSIONS AFRICAINES

Samedi 19 mai 2001


En souhaitant à tous une chaleureuse bienvenue à l'occasion de Votre Assemblée générale, je salue de façon particulière votre nouveau Supérieur général, le Père Kieran O'Reilly, que je remercie pour les paroles aimables qu'il m'a adressées en votre nom. Je salue également son prédécesseur immédiat, le Père Daniel Cardot, qui a guidé votre Société au cours des six dernières années.

Tandis que votre première Assemblée générale du nouveau millénaire touche à son terme, je vous encourage à puiser abondamment au riche patrimoine spirituel du grand Jubilé de l'An 2000, alors que vous renouvelez votre engagement pour la mission et l'évangélisation. Un nouveau siècle et un nouveau millénaire ont commencé à la lumière du Christ, mais, comme je l'ai écrit dans ma Lettre apostolique à la fin du grand Jubilé, "tous ne voient pas cette lumière. Nous avons la mission admirable et exigeante d'en être le "reflet"" (Novo millennio ineunte, n. 54). Dans un monde où existent de nombreuses lumières qui détournent de la lumière pure du Christ, ou qui lui sont même contraires, vous devez vous engager à être toujours plus semblables à Jésus, en vous nourrissant de sa Parole, et en étant solidement enracinés dans la prière et dans la contemplation, afin de pouvoir refléter fidèlement sa lumière et le faire connaître aux autres de façon efficace.

Je suis heureux de constater parmi vous aujourd'hui la présence de jeunes prêtres missionnaires africains et asiatiques. Il s'agit d'un signe positif du caractère toujours plus international de votre société. Continuez à promouvoir et à alimenter les vocations missionnaires, car "l'annonce de l'Evangile requiert des annonciateurs, la moisson a besoin d'ouvriers" (Redemptoris missio, n. 79). Vos efforts pour faire participer les laïcs à votre oeuvre missionnaire représentent un autre élément essentiel de la plantatio Ecclesiae dans les terres de mission, car c'est à travers un laïcat mûr et responsable que le message chrétien et l'exemple de sainteté chrétienne sont transmis de façon plus immédiate à la vie de la société. A l'imitation de notre Seigneur et Maître, renouvelez votre engagement à travailler avec les pauvres, en particulier avec les réfugiés qui ont besoin avec une grande urgence d'un signe de l'amour de Dieu! Acceptez le défi du dialogue interreligieux, un chemin auquel l'Eglise doit consacrer une plus grande attention en ce nouveau millénaire! Défendez la vie humaine à chaque stade de son existence, de sa conception jusqu'à sa mort naturelle, et ne manquez pas de rendre les personnes plus conscientes de leur responsabilité pour transformer leur communauté et leur culture, selon les vérités salvifiques de l'Evangile!

Chers amis, à l'occasion de notre brève rencontre, je désire vous encourager dans votre entreprise missionnaire et vous exhorter à être fidèles à l'esprit que vous avez reçu de votre Fondateur, le Serviteur de Dieu Marion de Brésillac. Remplis d'espérance et d'enthousiasme, continuez donc avec confiance à affronter les défis du nouveau millénaire, toujours tournés vers la Bienheureuse Vierge Marie, qui demeure l'"aurore lumineuse et guide sûre pour notre chemin" (Novo millennio ineunte, n. 58). A vous qui êtes ici présents et à tous les membres et les amis de la Société des Missions africaines, je donne de tout coeur ma Bénédiction apostolique.

 

top