The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II 
AUX PARTICIPANTS AU CHAPITRE GÉNÉRAL 
DE LA CONGRÉGATION DE LA SAINTE-FAMILLE DE NAZARETH 

Vendredi 6 juillet 2001


Chères Soeurs de la Sainte-Famille de Nazareth!

1. Je vous salue cordialement à l'occasion de cette rencontre, qui se déroule au cours du XXIème Chapitre général de votre Congrégation. J'adresse une salutation particulière à la Mère générale, Soeur Maria Teresa Jasionowicz.

Vous représentez vos huit provinces religieuses qui incluent quinze pays, dans lesquels s'accomplit votre activité apostolique. Vous êtes venues à Rome, dans la Maison généralice, et aux tombeaux des saints Apôtres Pierre et Paul, pour réfléchir de façon responsable sur la situation actuelle de la Congrégation et pour préparer l'avenir. Dans cette perspective, vous entendez mettre à jour vos Constitutions et procéder à l'élection  du nouveau gouvernement général.


2. Dans le "Message aux personnes consacrées", que j'ai adressé aux communautés religieuses dans le Sanctuaire de la Madone de Czestochowa, le 4 juin 1997, j'ai rappelé que "nous vivons une époque de chaos, de confusion et d'égarement spirituels, dans laquelle apparaissent des tendances libérales et de laïcisation; on efface souvent ouvertement Dieu de la vie sociale, [...] et, dans la conduite morale des hommes, se diffuse un dangereux relativisme. L'indifférence religieuse se répand. La nouvelle évangélisation représente un besoin urgent de notre époque [...] L'Eglise attend de vous que vous vous consacriez de toutes vos forces [...] en vous opposant à la plus grande tentation de notre temps, qui est celle de refuser le Dieu de  l'Amour"  (cf.  ORLF n. 25 du 24 juin 1997).

Le monde d'aujourd'hui comporte de nombreuses menaces. Des hommes et des femmes, des couples mariés, des jeunes, des enfants, en font l'expérience. Toutefois, la famille semble la plus menacée! Il ne faut pas perdre courage. Plus les dangers sont nombreux, plus le besoin de foi, d'espérance, de charité, de prière et de témoignage de vie chrétienne est grand. Votre Congrégation veut offrir une réponse évangélique aux inquiétudes de l'homme contemporain. Je me réjouis de ce que, durant vos travaux capitulaires, vous entendez relire votre charisme religieux dans la perspective de la nouvelle évangélisation.


3. Votre Fondatrice, la bienheureuse Franciszka Siedliska, Marie de Jésus Bon Pasteur, que j'ai proclamée bienheureuse le 23 avril 1989, indiqua à votre communauté comme modèle de vie, la vie de la Sainte-Famille de Nazareth:  je vous invite à juste titre à vous inspirer  des  exemples  de  Jésus, Marie et Joseph. Elle aimait qualifier l'incarnation du Fils de Dieu et la vie cachée de Jésus dans le mystère de la sainte Famille comme le royaume de l'Amour divin.

En formant une communauté religieuse d'amour, vous aidez les familles à s'opposer "à la plus grande tentation de nos temps", le refus du Dieu de l'Amour. Aidez les familles à s'ouvrir au Christ! Cela sera possible dans la mesure où votre vie de prière et votre témoignage seront imprégnés de façon particulière de sollicitude pour la famille. Grâce à votre service, puissent les familles retrouver dans la Famille de Nazareth le modèle de leur vie et de leur conduite. Que l'exemple de vos bienheureuses Consoeurs, les onze martyres de Nowogròdek, qui, au cours de la Seconde Guerre mondiale, offrirent leur vie pour libérer de prison des pères de famille, qui habitaient dans cette localité, soit pour vous d'un grand réconfort. J'exprime ma joie d'avoir pu les élever à la gloire des autels au cours des célébrations du grand Jubilé de l'An 2000, le 5 mars. Que le témoignage de votre vie et la fidélité à votre charisme soutiennent l'oeuvre d'évangélisation et l'édification, dans les familles, du Royaume de l'Amour de Dieu.


4. Le thème des travaux de votre Chapitre général est:  la Loi de l'Amour comme appel à un don total de soi. Depuis de nombreuses années, vous vous efforcez de correspondre à cet appel à travers votre apostolat, dans lequel vous vous efforcez de coopérer avec le Christ et avec son Eglise. Témoignez de la loi de l'amour dans vos communautés et en particulier dans le service aux familles qui ont besoin de soutien spirituel et matériel, dans les conseils de la pastorale familiale, dans le service zélé des malades, parmi les porteurs de handicap, dans le travail paroissial, dans les écoles, dans les centres d'éducation, dans les foyers pour mères seules, parmi les personnes dans le besoin et les sans-abris, parmi les enfants, parmi les personnes égarées et indésirables.

Je profite de l'occasion de votre Chapitre général pour vous exprimer ma profonde satisfaction pour cet apostolat de l'amour, qui est l'annonce la plus efficace du Christ au monde de nos jours et la réalisation concrète de votre charisme religieux. Je vous confie ce Message, chères Soeurs réunies ici, afin que vous le transmettiez à toute la Communauté. Je prie le Seigneur afin que les Autorités de la Congrégation, élues au cours du Chapitre général, accueillent, dans l'esprit de ses indications, les nouveaux défis, afin que votre charisme - le royaume de l'Amour de Dieu - brille avec une splendeur encore plus grande dans vos communautés, dans l'Eglise et dans le monde. Que cela demeure le clair reflet de l'"Amour qui nous vient d'en-haut" (cf. Jn 1, 8)!


5. Dans la Lettre apostolique Novo millennio ineunte, j'ai adressé à tous les fidèles l'exhortation:  Duc in altum - Avance au large! Aujourd'hui, avec les mêmes paroles, j'invite votre communauté "à faire mémoire avec gratitude du passé, à vivre avec passion le présent, à s'ouvrir avec confiance à l'avenir:  "Jésus est le même, hier et aujourd'hui,  il  le  sera  à  jamais""  (cf. n. 1). Dans l'esprit de cette Exhortation, je prie Dieu afin que la grâce de votre vocation religieuse porte d'abondants fruits spirituels.

Je donne de tout coeur ma Bénédiction apostolique à la Supérieure générale, aux participantes au Chapitre et à toute la communauté des Soeurs de la Sainte-Famille de Nazareth.

 

top