The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II 
AUX PARTICIPANTS AU CHAPITRE GÉNÉRAL 
DE L'ORDRE DE LA TRÈS SAINTE TRINITÉ 

Vendredi 15 juin 2001


Très chers frères de l'Ordre de la Très Sainte Trinité!

1. Je suis heureux de vous rencontrer à l'occasion du Chapitre général de votre Institut. Il s'agit d'un événement de grâce qui constitue un puissant rappel à retourner à vos racines, à approfondir votre charisme spécifique, en tentant de discerner les moyens les plus adaptés de le vivre dans le contexte socio-culturel actuel.

Je salue le Ministre général, le Père José Hernández Sánchez, qui a été reconfirmé dans sa fonction, ainsi que les membres de son Conseil et les délégués à l'Assemblée capitulaire. J'adresse également une pensée cordiale à tous les Trinitaires qui accomplissent leur apostolat généreux dans diverses nations. Au cours de ces jours d'intenses travaux d'Assemblée, vous réfléchissez sur le thème:  "Vivre ce que nous sommes". Fidèles au charisme trinitaire-rédempteur, vous voulez maintenir vivant et actif l'enseignement de votre Règle, dont vous avez commémoré il y a trois ans le VIIIème centenaire de l'approbation. En cette circonstance, j'ai voulu moi aussi m'unir à votre joie commune, en vous envoyant un Message, dans lequel je rappelais que votre charisme est "extraordinairement actuel dans le contexte social multiculturel d'aujourd'hui, marqué par des tensions et des défis parfois dramatiques. Il engage les Trinitaires à trouver avec courage et audace missionnaire des voies toujours nouvelles d'évangélisation et de promotion humaine" (Lettre du 17 juin 1998, cf. ORLF n. 36 du 6 septembre 1998).


2. Votre spiritualité, qui tire sa vigueur du mystère de la Trinité et de la Rédemption, n'a pas cessé de vous pousser au service des prisonniers et des pauvres, au cours de votre longue histoire, marquée par de nombreux exemples de sainteté. Parmi les membres de votre Ordre, figurent de courageux témoins du Christ, dont certains ont confirmé leur fidélité à l'Evangile à travers le martyre. Votre spiritualité vous place au coeur du message chrétien:  l'amour de Dieu le Père qui embrasse chaque homme à travers la Rédemption du Christ, dans le don permanent de l'Esprit Saint.

Très chers amis, préservez cet inestimable patrimoine spirituel. Que les paroles du Christ résonnent dans votre esprit:  "Duc in altum!" (Lc 5, 4). J'ai voulu les rappeler dans la récente Lettre apostolique Novo millennio ineunte, afin qu'elles constituent un avertissement et une invitation pour tous les baptisés, à l'aube du troisième millénaire. Oui, avancez en eau profonde, jetez les filets au nom du Christ. "Vivez" avec passion ce que vous "êtes", en vous ouvrant avec confiance à l'avenir. A une époque marquée par une "culture du vide" préoccupante et par des existences "privées de sens", vous êtes appelés à annoncer sans compromis le Dieu trinitaire, le Dieu qui entend le cri des opprimés et des affligés. Qu'au centre et à la racine de votre engagement apostolique, figure toujours la Très Sainte Trinité. Que la communion trinitaire soit pour tous et pour chacun la source, le modèle et la fin de toute action pastorale.


3. L'Eglise compte sur vous! Oeuvrez en union avec le Christ, "révélateur du nom du véritable Dieu, glorificateur du Père et Rédempteur de l'homme" (Constitutions de l'Ordre trinitaire, n. 2). Il est le Rédempteur; en Lui, vous pouvez être "trinitaires" et "rédempteurs", participant à la charité rédemptrice qui jaillit de son Coeur miséricordieux. Vivre ce que vous êtes vous conduit à réaffirmer la fidélité au patrimoine spirituel de votre Fondateur, saint Jean de Matha. Revenez souvent sur son exemple et son enseignement. Vous êtes appelés à poursuivre  sa mission, valide aujourd'hui comme hier, car elle tend à annoncer et à témoigner du Christ, mort et ressuscité pour le salut de tous les hommes.

Une importante perspective missionnaire s'ouvre devant vous. N'ayez pas peur de consacrer toutes vos énergies au Christ, que vous devez "connaître, aimer, imiter, pour vivre en lui la vie trinitaire et pour transformer avec lui l'histoire" (Novo millennio inente, n. 29). La sainteté est un devoir essentiel pour votre Famille religieuse et pour chacun de ses membres. Ce n'est que si vous êtes saints, que vous accomplirez le service que l'Eglise et le Pape attendent de vous. D'une façon spéciale, vous êtes des modèles de vie trinitaire intense, comme vous le demande l'identité de votre vocation, dans la mesure où vous êtes consacrés de façon particulière à la Très Sainte Trinité pour la rédemption des hommes - identité exprimée par l'antique devise:  Gloria tibi Trinitas et captivis libertas. Telle est votre mission; telle est la plus grande contribution que vous puissiez apporter à la nouvelle évangélisation, à travers un service apostolique en faveur des plus pauvres.


4. Des perspectives fécondes s'ouvrent devant vous, même si les difficultés et les obstacles ne manquent pas. Ayez confiance dans le Seigneur et n'hésitez pas à accepter les défis du moment historique que nous vivons. Je vous rappelle que l'effort prioritaire de chacune de vos communautés consiste à être un cénacle de louange à Dieu Un et Trine et un foyer de don gratuit aux frères (cf. Lettre aux Trinitaires, n. 3; cf. ORLF n. 36 du 8 septembre 1998). En vous répétant cette exhortation, que je vous ai adressée il y a trois ans, je vous encourage à embrasser dans la charité chaque homme, sans distinction, à rechercher courageusement, avec une liberté prophétique et un sage discernement, des voies nouvelles afin que vous puissiez être des présences vivantes dans l'Eglise, en communion avec le Pape et en collaboration avec les Evêques.

En regardant les vastes horizons de la nouvelle évangélisation, ressort avec force l'urgence de proclamer et de témoigner du message évangélique à tous, sans distinction. Combien de personnes attendent encore de connaître Jésus et son Evangile! Combien de situations d'injustice, de difficultés morales et matérielles sont présentes dans tant de parties de la terre! La mission est urgente et la contribution de chacun indispensable. Une contribution qui exige le soutien d'une prière incessante et fervente. Ce n'est qu'ainsi qu'elle peut être en mesure d'indiquer aux autres le chemin pour rencontrer le Christ et pour le suivre fidèlement. C'est ce qu'ont fait votre fondateur, saint Jean de Matha, et votre réformateur, saint Jean-Baptiste de la Concepcíon, sur les traces desquels vous entendez marcher fidèlement. Tel est le témoignage offert par tant de vos confrères, qui ont servi l'Eglise dans les domaines les plus divers, souvent dans des situations difficiles. Comme eux, devenez également de fidèles disciples du Christ et des ouvriers généreux de l'Evangile, avec une confiance constante et un élan apostolique renouvelé.

Que la Très Sainte Vierge Marie, que vous vénérez dans votre Ordre sous le beau titre de Notre-Dame du bon remède, vous protège et vous guide sur le chemin vers la sainteté, en portant à terme tous vos projets de bien.

Avec ces voeux, je vous bénis avec affection, tandis que j'assure de mon souvenir dans la prière chacun de vous, ainsi que tous ceux que vous rencontrez dans le cadre de votre ministère apostolique quotidien.

 

top