The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II 
AUX PÈLERINS RÉUNIS 
POUR LA BÉATIFICATION DE 8 SERVITEURS DE DIEU

Lundi 5 novembre 2001


Vénérés frères dans l'épiscopat et le sacerdoce,
Très chers religieux et religieuses,
Chers frères et soeurs!

1. Quelques jours après la solennité de la Toussaint, lors de laquelle nous avons rendu grâce à Dieu pour les merveilles accomplies chez tant de nos frère et soeurs qui nous ont précédés sur le chemin de la sainteté, l'Eglise continue à être en fête pour la proclamation de huit nouveaux bienheureux, qui a eu lieu hier.

Au cours de la rencontre de ce matin, nous avons l'opportunité de nous confronter avec les enseignements et les témoignages de charité qu'ils nous ont laissés. Tout cela doit nous inciter à trouver la confiance et le courage pour poursuivre le chemin exigeant et exaltant vers la sainteté ""haut degré" de la vie chrétiennne ordinaire" (Novo millennio ineunte, n. 31).


Pavel Peter Gojdic et Metod Dominik Trcka

2. Mon salut cordial s'adresse tout d'abord à vous, très chers pèlerins provenant de Slovaquie, qui vous réjouissez de la béatification de Pavel Peter Gojdic et de Metod Dominik Trcka. Suivant l'esprit évangélique et l'ardeur apostolique des saints Cyrille et Méthode, apôtres des slaves, les deux nouveaux bienheureux brillent par leur amour pour le Christ, par leur service à leurs frères et par leur fidélité au Siège de Pierre.

Pour exercer son ministère épiscopal, le bienheureux Pavel Gojdic choisit la devise "Dieu est amour, aimons-le!", qu'il traduisait par une dévotion profonde à l'Eucharistie et au Sacré-Coeur. Il nourrit une affection filiale pour la Mère de Dieu, particulièrement vénérée dans l'effigie de la Vierge de Klokocov, qu'il conservait dans la chapelle de sa résidence. Lorsque l'Eglise grecque-catholique fut mise hors-la-loi par le pouvoir d'Etat, le bienheureux Gojdic fut arrêté et emprisonné. Il aurait pu sortir de prison en trahissant sa fidélité à l'Eglise et au Pape; mais il resta fidèle et aujourd'hui, nous le vénérons dans la gloire des bienheureux, comme un exemple de profonde spiritualité et d'activité pastorale illuminée.

Le bienheureux Metod Dominik Trcka, accomplit son travail missionnaire comme Supérieur de la maison de Michalovce et Visiteur apostolique des Soeurs basiliennes à Presov et à Uzhorod, devenant le point de référence de nombreuses personnes en ce qui concerne la vie spirituelle et les initiatives apostoliques. Lors de l'avènement du régime communiste, le Père Trcka fut incarcéré, interrogé à plusieurs reprises, jugé et condamné à douze ans de prison. En raison des privations et des violences subies en prison, il s'éteignit dans sa cellule, en offrant un témoignage héroïque de fidélité à l'Evangile, de solidarité avec son peuple et d'amour pour la tradition du christianisme de rite oriental.


Giovanni Antonio Farina

3. Je m'adresse à présent aux pèlerins de langue italienne, en particulier à ceux qui sont venus à Rome pour participer à la béatification de Giovanni Antonio Farina, qui fut l'Evêque zélé et illuminé, tout d'abord de Trévise, puis de Vicence. Je salue les pasteurs de ces deux diocèses, successeurs du nouveau bienheureux, et les Soeurs Maîtresses de Sainte-Dorothée Filles des Sacré-Coeurs, qu'il a fondées.

Le bienheureux Farina se consacra totalement à l'authentique progrès humain et spirituel du troupeau confié à ses soins. Eprouvant le désir d'être tout à tous, il allait jusqu'à négliger ce qui était nécessaire à sa propre vie. Son intense activité apostolique, au cours de sa jeunesse comme durant les années de sa maturité, fut constamment imprégnée par l'union avec Dieu. Homme de charité, il consacra une attention particulière à la formation de la jeunesse et au soin des indigents, des laissés-pour-compte et des personnes atteintes par toutes sortes de souffrances, répondant aux graves nécessités sociales de l'époque avec une richesse créative et un esprit de total abandon à Dieu.


Paolo Manna

4. La journée missionnaire mondiale, célébrée en octobre, trouve une sorte de prolongement dans la béatification du Père Paolo Manna, qui fut le Supérieur général de l'Institut pontifical des Missions étrangères, un grand apôtre de l'évangélisation "ad gentes". A travers son existence, entièrement consacrée à la cause missionnaire, il fut un authentique précurseur des intuitions et des orientations du Concile oecuménique Vatican II. Le nouveau bienheureux possède le grand mérite d'avoir profondément insisté sur une sainteté sans compromis et sans hésitation, comme prémisse indispensable afin d'être des apôtres authentiques et crédibles de l'Evangile.


Luigi Tezza

Notre regard se tourne à présent vers le bienheureux Luigi Tezza, en qui resplendissent de façon singulière la charité et l'amour envers les plus démunis. Il vécut jour après jour une pleine fidélité à sa vocation, en recherchant, en réalisant constamment la volonté divine et en accomplissant un service généreux et désintéressé à l'égard de son prochain. L'affirmation du Seigneur Jésus:  "J'étais malade et vous m'avez visité" (Mt 25, 36) se trouve à la base de son existence  de  religieux  appartenant  à l'Ordre des Ministres des malades, et de fondateur de l'Institut des Filles de saint Camille,  auxquelles il voulut transmettre le charisme de "témoigner l'amour miséricordieux du Christ envers les malades avec un coeur de mère".


Gaetana Sterni

Gaetana Sterni, fondatrice des Soeurs de la Volonté Divine, sut, elle aussi, mener une vie ordinaire avec un esprit extraordinaire. Elle dut subir de nombreuses souffrances, en particulier au cours de ses années de jeunesse, qui affinèrent cependant sa sensibilité, la rendant capable d'amour gratuit, de pardon, de disponibilité envers les pauvres. Vivant dans un état de recherche et d'accomplissement permanent de la volonté de Dieu, elle comprit qu'accomplir la volonté divine signifiait s'engager à faire ressortir, avec la force de l'amour, le bien du mal lui-même, à la manière de Jésus. C'est précisément pour cela que le témoignage de sa vie est plus que jamais nécessaire, également à notre époque.


Bartolomeu dos Mártires

5. Le bienheureux Bartolomeu dos Mártires, dominicain par vocation et par idéal de vie, brûlait de zèle pour la cause de Dieu qui est le salut des hommes, en illuminant la voie par l'Evangile. Fidèle à la règle apostolique, "nous resterons assidus à la prière et au service de la parole" (Ac 6, 4), il entraîna le clergé avec lui:  il en promut la formation permanente, il mit à sa disposition les moyens utiles pour prêcher au peuple et il fonda le séminaire, afin de préparer dignement les futurs prêtres.
Le séminaire était seulement l'un des moyens de la réforme préconisée par le Concile de Trente, auquel il se consacra coeur et âme, non sans affronter des obstacles, certains ayant des répercussions ici à Rome. Le Pape Pie IV s'exprima ainsi, en parlant de Frère Bartolomeu:  "Il nous donna une telle satisfaction à l'époque où il participa au Concile, en raison de sa bonté, de sa religion et de sa dévotion, que nous continuons à le tenir en grande considération, en ayant une telle opinion de son honneur et de sa vertu qu'elle ne pourra être altérée par les critiques d'aucune personne" (Lettre au Roi du Portugal, Cardinal Dom Henrique). Hier, à travers l'acte de sa béatification, j'ai pu confirmer ces sentiments de mon prédécesseur. Je salue l'Eglise de Lisbonne, qui a été son berceau, et de Viana do Castelo, qui l'accueillit au cours de ses dernières années et qui conserve la vénérable relique de sa dépouille mortelle. Je salue également l'archidiocèse de Braga tel qu'il était alors, et tout le Portugal qu'il servit et qu'il aima, en particulier dans la personne des pauvres.


Maria Pilar Izquierdo

6. Je salue avec une grande affection tous les pèlerins qui ont participé hier à la béatification de Mère Maria Pilar Izquierdo, provenant des lieux où l'OEuvre missionnaire de Jésus et Marie est présente. En Europe:  d'Espagne et d'Italie; en Amérique:  de Colombie, de l'Equateur et du Venezuela; en Afrique:  dans les villes de Nacala et de Maputo, au Mozambique.

Dans le monde actuel, où prévaut parfois la recherche démesurée du plaisir et de l'utilité immédiate, la figure de Mère Pilar Izquierdo proclame avec une sublime éloquence la valeur rédemptrice du sacrifice, librement accepté et offert, en même temps que celui du Christ pour le salut du genre humain. La bienheureuse Pilar Izquierdo fut une authentique apôtre de la diffusion de l'Evangile. Avec un groupe de disciples, elle se consacra à son annonce dans les quartiers pauvres et marginaux,  affamés  de  pain  et  surtout  de Dieu, au cours d'une période de sa vie où ne manquèrent pas les incompréhensions de toutes sortes. Elle ne perdit  jamais son amour pour le sacrifice, constituant en ce sens un exemple lumineux pour ceux qui, même face à de  nombreuses difficultés, ont consacré leur vie à la cause du Royaume des Cieux.


7. Très chers frères et soeurs! Nous adressons notre prière au Seigneur pour implorer également pour nous la même foi, le même courage et le même dévouement qui ont fait la grandeur de ces huit nouveaux bienheureux.


Que leur intercession céleste nous soutienne toujours, de même que celle de la Vierge Marie, à la protection maternelle de laquelle je vous confie tous, ainsi que vos familles et vos communautés d'origine, alors que je donne de tout coeur à chacun une Bénédiction spéciale.

 

top