The Holy See
back up
Search
riga

   DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II 
AUX MEMBRES DE LA "KÖLPINGFAMILIEN"

Jeudi 25 octobre 2001

 


Monsieur le Cardinal,
Chers frères et soeurs,

1. Aujourd'hui, la Place Saint-Pierre appartient aux familles Kölping. De tout coeur, je vous souhaite la bienvenue à cette joyeuse rencontre.

Je remercie le Cardinal Joachim Meisner pour les paroles amicales qu'il m'a adressées et je salue avec lui le Directeur général, Mgr Heinrich Festing, ainsi que tous les Directeurs présents avec leurs familles Kölping. Nombreux sont ceux d'entre vous qui se trouvaient ici voici dix ans, lorsque j'ai élevé aux honneurs des autels le fondateur de votre mouvement et précurseur de la doctrine sociale catholique. C'est certainement une bénédiction pour votre oeuvre de pouvoir vous tourner depuis lors vers un bienheureux qui n'est plus seulement un exemple pour vous, mais également un intercesseur.


2. Aujourd'hui, votre pèlerinage d'action de grâce s'accomplit sous le signe de l'invitation que Jésus adresse à Matthieu:  "Suis-moi" (Mt 9, 9). A peine ordonné prêtre, Adolph Kölping choisit ce passage de l'Evangile à l'occasion de sa première homélie dans sa ville natale de Kerpen. Ce fut un choix heureux, parce que, ce que Matthieu  fut  pour  les douanes, Adolph Kölping le fut pour la boutique de l'artisan. Il était cordonnier et répondit à l'appel du Seigneur, qui ne le quitta plus. Il ne continua pas à exercer son métier, mais changea de vie et devint prêtre. D'apprenti cordonnier, il devint l'ami de Jésus. Il découvrit que suivre le Christ conduit à la liberté authentique:  "Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous appelle amis. Ce n'est pas vous qui m'avez choisi mais c'est moi qui vous ai choisis pour que vous alliez et portiez du fruit et que votre fruit demeure" (cf. Jn 15, 15-16).


3. De fait, Adolph Kölping a porté des fruits spirituels abondants. La moisson de l'oeuvre de Kölping aujourd'hui de par le monde est immense. C'est un héritage exigeant. Dieu, qui nous a donné la vie, a également un dessein pour chacun de nous. Il attend que nous nous établissions dans la force de la Bonne Nouvelle et, comme un bon arbre, que nous portions de bons fruits.
En tant que frères et soeurs des familles Kölping, vous avez une mission particulière qui vous a été donnée par votre "père" Kölping:  en tant que "sel de la terre" et "lumière du monde" (Mt 5, 13-14), vous devez irradier dans la société et la modeler selon les principes de la doctrine sociale catholique. Je vous remercie de votre engagement qui, par le passé, a produit tant de bien. Je vous exhorte, pour l'avenir:  Dieu n'a pas besoin de chrétiens à mi-temps, mais de catholiques authentiques!


4. Chers frères et soeurs! Le bienheureux Adolph Kölping dit un jour:  "Il est important de porter le christianisme en esprit et en pratique dans la réalité de la vie sociale". Cette phrase de votre fondateur est aujourd'hui plus actuelle que jamais. Je me réjouis du fait que, par le monde entier, plus de cinq mille familles Kölping l'ont adoptée comme devise. Je vous remercie de tout coeur pour cela. Dans le même temps, je ne peux que vous encourager à ne pas négliger votre témoignage. "Fidèle Kölping, fidèle à Kölping". Je fais mien ce salut qui est le vôtre et je vous donne ainsi qu'à vos proches restés à la maison, la Bénédiction apostolique.

 

top