The Holy See
back up
Search
riga

 DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II 
AUX CHANOINES RÉGULIERS DE SAINT-AUGUSTIN

Jeudi 6 septembre 2001


Révérend Abbé Primat,
Chers chanoines réguliers de Saint-Augustin!

1. Je suis heureux de vous accueillir à l'occasion du Congrès international de votre Confédération et je souhaite une cordiale bienvenue à chacun de vous. Je salue le cher Abbé Primat et je le remercie de s'être fait l'interprète des sentiments communs. Je salue tous ceux qui ont pris part à votre rencontre qui vient de se conclure, qui a eu pour thème:  "La participation des Laïcs à notre charisme".

Il s'agit d'une occasion importante qui vous est offerte pour réfléchir sur une ancienne forme de vie religieuse, qui puise ses racines dans la formule traditionnelle "Contemplare, et contemplata aliis tradere". La vénérée tradition augustinienne unit l'esprit contemplatif à l'activité apostolique et ce style de vie caractérise aujourd'hui encore vos communautés présentes sur chaque continent. Vous poursuivez ainsi une spiritualité capable de parler à l'esprit et au coeur des hommes d'aujourd'hui à la recherche de modèles spirituels auxquels s'inspirer de façon bénéfique. Tandis que je vous félicite avec joie de votre vitalité, je vous exhorte à persévérer dans l'engagement d'offrir à tous ceux que vous rencontrez dans votre apostolat, l'annonce évangélique éternelle, traduite dans le témoignage quotidien de fidélité à votre charisme.


2. Dans l'histoire de l'Eglise, votre Ordre de grand mérite, qui s'inspire du grand pasteur et docteur Saint Augustin, a joué un rôle significatif. Dans la mesure où s'affirmait le célibat du clergé, la vie en commun des chanoines réguliers autour des Evêques permit de créer les meilleures conditions pour un don total à la cause du Royaume de Dieu. La diffusion rapide de cette pratique au sein du clergé, de l'Afrique nord-occidentale à l'Espagne, de l'Italie à la France, et tout le nord de l'Europe, témoigne de sa validité.

Il s'agit d'une forme typique de vie consacrée caractérisée par la communion fraternelle, l'apostolat et un inten-se souffle liturgique. Ces trois éléments conservent intacte leur validité, même s'ils exigent d'être attentivement adaptés aux exigences des temps qui évoluent rapidement. A cet égard, vous pouvez trouver une assistance importante dans cette même Règle qui, bien que liée à la spiritualité des premières communautés de chanoines, demeure toujours actuelle, car elle présente le charisme communautaire lié à des principes évangéliques impérissables, tels que la charité, l'unité, la liberté.


3. Dans votre Règle, qui réunit le coeur, l'esprit, la personnalité, la maturité humaine et religieuse de saint Augustin, tout est centré sur le Christ, tout s'organise autour du Christ, sublime Maître divin intérieur. Tout invite à la redécouverte d'une ascèse qui se caractérise comme obéissance et fidélité à l'Esprit.

De là découle l'accent particulier placé par saint Augustin sur la valeur de la contemplation et sur son lien étroit avec la vie comunautaire. La contemplation, qui jaillit d'une orientation radicale vers le Christ, consiste à maintenir le regard fixé sur Lui pour se laisser imprégner et transformer par son Esprit. Cela exige un effort incessant pour approfondir l'Evangile et le mettre en pratique, en vivant en communauté une authentique charité fraternelle, sincère et généreuse, fruit et en même temps moyen pour progresser sur l'itinéraire intérieur contemplatif. La charité fraternelle qui a son origine dans le contact intime avec le Seigneur, devient de cette façon un don et une grâce à partager avec ses frères.

Telle est la contribution que l'Eglise attend de vous. Je suis certain que, en vivant pleinement votre charisme, vous pourrez aider l'Eglise à atteindre les objectifs missionnaires vers lesquels elle est projetée, en imprégnant, dans la mesure de vos compétences, une impulsion bénéfique à la nouvelle évangélisation.


4. Le thème même du Congrès, en ce qui concerne la participation des laïcs au charisme de l'Ordre, souligne un aspect important de votre contribution à l'action évangélisatrice de la communauté ecclésiale. Dans la mesure où celle-ci cherche à valoriser le sacerdoce commun à tous les baptisés et invite les fidèles laïcs à être missionnaires dans le monde moderne complexe, votre proposition de vie représente déjà un modèle à suivre. En effet, vous présentez une expérience de communauté dans laquelle les laïcs assument avec une participation responsable leur rôle ecclésial spécifique, renforcés par la grâce qui provient d'une spiritualité liturgique approfondie. Tout cela crée les conditions pour un service efficace à l'évangélisation, en faisant revivre le climat de la première communauté chrétienne, où "ils se montraient assidus à l'enseignement des apôtres, fidèles à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières" (Ac 2, 42).

Très chers frères! Tandis que nous inaugurons le nouveau millénaire, devant affronter de nombreux défis sociaux et religieux, témoignez avec courage de votre fidélité à la mission que le Seigneur vous confie, en suivant l'exemple de saint Augustin, Pasteur zélé et courageux. Comme lui, confiez-vous à l'action de l'Esprit et ne craignez pas de vous ouvrir avec un optismisme évangélique aux nécessités de l'homme, "toujours prêts à la défense contre quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous" (1 P 3, 15).

Que la Très Sainte Vierge, que vous vénérez avec un élan filial particulier, vous accompagne et fasse fructifier votre ministère quotidien. Que vous aide également la Bénédiction, que je vous donne de tout coeur, ainsi qu'à vos confrères et à tous ceux qui font référence à votre spiritualité augustinienne.

 

top