The Holy See
back up
Search
riga

 DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II
AUX SOEURS DE SAINT-PAUL DE CHARTRES

Samedi 15 septembre 2001

 

Aux Sœurs de Saint-Paul de Chartres

Je suis heureux de vous accueillir et de vous souhaiter une cordiale bienvenue. À l’occasion de votre quarante-cinquième Chapitre général, au moment où vous vous apprêtez à élire un nouveau conseil général, vous avez tenu à rencontrer le Successeur de Pierre, manifestant ainsi votre filial attachement à sa personne et votre vif sens de l’Église. En vous assurant de ma proximité spirituelle tout au long de vos travaux, j’invoque volontiers l’Esprit Saint, afin qu’il vous donne d’imiter l’élan de l’Apôtre Paul, votre saint patron, pour participer à cette nouvelle imagination de la charité que j’appelais de mes vœux au début de ce nouveau millénaire. Que la contemplation du visage du Christ, source de toute fécondité apostolique, stimule votre fidélité à votre charisme fondateur et dynamise votre engagement missionnaire, en particulier auprès des plus démunis !

Depuis le temps de votre fondation en 1696 par l’abbé Louis Chauvet, vous avez toujours voulu maintenir cette fidélité à votre charisme, vous consacrant de manière particulière au service de la jeunesse et des plus pauvres. Votre désir de vous conformer totalement au Seigneur lui-même vous a poussées à chercher sa face dans le visage de ceux auxquels il a voulu lui-même s’identifier. Aujourd’hui encore, sur les cinq continents, votre présence dans le monde de l’éducation, dans le monde de la santé et auprès des marginaux demeure un signe éminent de la "folie" de l’amour du Christ pour tous les hommes et un appel courageux à travailler à l’avènement du Royaume de Dieu.

La jeunesse actuelle vit dans tous les continents des situations difficiles, liées au matérialisme, aux mutations culturelles, aux divisions familiales, à la violence sous toutes ses formes, au manque de repères moraux et spirituels. Dans vos missions d'éducation, avec les laïcs qui collaborent à vos œuvres, il importe que vous offriez une formation scientifique, humaine, morale et religieuse de qualité, donnant ainsi aux jeunes la possibilité d'édifier et de structurer leur personnalité, et de surmonter les difficultés rencontrées, leur permettant d'envisager un avenir plus serein. N'ayez pas peur de proposer le chemin de la foi et de transmettre avec joie l'appel du Seigneur au sacerdoce ou à la vie consacrée. De même, il importe que les adultes leur fassent découvrir la beauté de l’appel spécifique que constitue le mariage chrétien. Les jeunes attendent que leurs aînés leur montrent les chemins de la sainteté.

Alors que votre Chapitre général vous donne l’occasion de trouver un élan nouveau pour repartir dans l’espérance, je vous encourage à enraciner votre consécration dans le Christ, le consacré du Père, dont vous êtes invitées à manifester la présence amoureuse et salvifique, montrant par toute votre vie le bonheur qu’il y a à se consacrer totalement dans la sequella Christi. Dans le mystère de sa mort et de sa résurrection, il a révélé à toute l’humanité la vérité sur Dieu et sur l’homme, invitant chaque croyant à communier à cette dynamique pascale pour porter l’Évangile au monde. Attentives à répondre dans la confiance aux nouveaux défis que vous aurez à relever, réconfortées par la prière des Sœurs âgées, apprenez à passer chaque jour avec le Christ de la mort à la vie ! Laissez-vous renouveler par lui, "pour construire avec l’aide de son Esprit des communautés fraternelles, pour laver avec Lui les pieds des pauvres et pour apporter votre contribution irremplaçable à la transfiguration du monde" (Vita consecrata, n. 110) !

Vous confiant à l’intercession de la Vierge Marie, Notre-Dame des Douleurs, que l’Église nous invite à fêter aujourd’hui, je vous accorde une particulière Bénédiction apostolique, et je l’étends à toutes les Sœurs de votre Congrégation, aux laïcs qui travaillent avec vous et à toutes les personnes qui bénéficient de votre apostolat.

       

top