The Holy See
back up
Search
riga

  MESSAGE DU PAPE JEAN PAUL II
AU PRÉSIDENT INTERNATIONAL
DE LA MILICE DE L’IMMACULÉE

 

Au Révérend Père Eugenio GALIGNANO o.f.m.conv. 
Président international de la Milice de l'Immaculée

1. C'est avec un vif intérêt que j'ai appris que le Centre international de la Milice de l'Immaculée, avec le soutien des Facultés pontificales de Théologie "Saint-Bonaventure" et "Marianum", sur lesquelles s'appuie l'Association mariologique interdisciplinaire italienne, a organisé le Congrès international "Maximilien Kolbe en son temps et aujourd'hui. Une approche interdisciplinaire de la personne et des écrits".

En vous faisant part de ma satisfaction pour cette initiative, je vous salue  cordialement, Révérend Père, ainsi que les Cardinaux, les vénérés frères dans l'Episcopat, les autorités académiques, le Ministre général et les Frères mineurs conventuels, les intervenants et tous ceux qui participent à cet événement si significatif.

Soixante ans après l'héroïque martyre du Père Maximilien Marie, le Symposium souligne combien son témoignage est actuel et combien sa pensée est présente dans la réflexion actuelle de la théologie catholique. Le geste extraordinaire du martyr d'Oswiecim offre l'occasion, à travers une étude interdisciplinaire, de mieux comprendre sa figure et son oeuvre; d'approfondir ses intuitions théologiques et spirituelles aiguisées dans la perspective de la nouvelle évangélisation et de l'élan missionnaire renouvelé qui engagent l'Eglise du troisième millénaire.


2. Homme qui connut en profondeur les angoisses et les aspirations de ses contemporains, Maximilien Marie Kolbe sut saisir, dans chaque culture, la présence vivifiante des "semences du Verbe" et, à travers un dialogue confiant et plein d'amour avec Celle qui enfanta dans le temps le Fils de Dieu, il s'efforça de les mettre en valeur à travers une oeuvre d'évangélisation courageuse. L'Immaculée fut toujours pour lui, outre "la douce Mère", un exemple et un critère de fidélité absolue au plan du salut divin.

Dès sa jeunesse, il voulut être de manière inconditionnelle tout à Marie, Celle que Dieu considéra dès l'Eternité être la Mère de son Fils. La Bienheureuse Vierge fut la créature qui sut le mieux accueillir le dessein de rédemption que la Très Sainte Trinité avait voulu, dans le Christ, pour toute l'humanité. "Combien de mystères sur Jésus - écrivait saint Maximilien - cet Esprit Divin qui vivait et oeuvrait en toi n'aura-t-il pas révélé de manière exclusive à ton âme immaculée" (SK, 1236).
Il était intimement persuadé que, celui qui est, avec Marie, docile au souffle de l'Esprit, sait en accueillir l'inspiration et peut adhérer pleinement au Christ. Qui veut connaître et annoncer l'Evangile, semble-t-il suggérer, doit s'approcher avec confiance de l'Immaculée puisqu'elle connut en profondeur les mystères du Fils de Dieu.

L'Eglise, en intercédant avec confiance en  vue  de  l'accomplissement du Royaume de Dieu, continue d'annoncer la Bonne Nouvelle dans un monde qui change, fidèle à l'héritage reçu mais consciente que les méthodes et les paroles doivent être adaptées à la mentalité de l'homme d'aujourd'hui. Saint Maximilien sut parler et se faire comprendre de ses contemporains. Il sut être fidèle à Dieu et fidèle à l'homme dans la vérité et dans la sainteté.


3. Le Père Kolbe a laissé cet héritage à ses confrères, les Mineurs conventuels, et, à travers leur engagement et leur témoignage, à toute la communauté chrétienne. La Milice de l'Immaculée, qu'il a fondée et qui a été récemment reconnue comme Association publique et internationale de fidèles, a recueilli de manière  spécifique cette consécration à Marie, afin que l'Evangile continue à être généreusement prêché à tous et qu'il soit lumière pour l'humanité tout entière.

Que le Congrès puisse, à travers les différentes approches de la personnalité et des écrits du saint martyr de la charité, contribuer à en approfondir les contenus doctrinaux et les méthodes apostoliques au service de l'oeuvre évangélisatrice de l'Eglise.

Avec ces voeux, alors que je vous confie, Révérend Père, ainsi que les participants au Congrès et tous les membres de la Milice de l'Immaculée, à la protection céleste de la Bienheureuse Vierge Marie et à l'intercession de saint Maximilien Marie Kolbe, je vous donne de grand coeur une Bénédiction apostolique particulière.

Castel Gandolfo, le 18 septembre 2001

top