The Holy See
back up
Search
riga
DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II 
LA "PAPAL FOUNDATION"

Lundi 8 avril 2002


Chers frères dans le Christ,

Dans la joie pascale de la victoire du Seigneur sur le péché et la mort, je suis heureux de vous saluer, membres de la "Papal Foundation", à l'occasion de votre pèlerinage annuel à Rome. "A vous grâce et paix de par Dieu notre Père et le Seigneur Jésus-Christ" (Rm 1, 7).

Ces paroles de l'Apôtre Paul nous rappellent que notre monde regorge de preuves évidentes qui montrent combien l'humanité a désespéremment besoin de la grâce et de la paix de Dieu. Les terribles conséquences des événements tragiques du 11 septembre se font encore ressentir. La spirale de la violence et le conflit armé en Terre Sainte, la terre où le Seigneur est né, mort et ressuscité, une terre sainte pour les trois religions monothéistes - a atteint des niveaux inconcevables et intolérables. Partout dans le monde, des hommes, des femmes et des enfants innocents continuent à souffrir des ravages de la guerre, de la pauvreté, de l'injustice et de l'exploitation de tout genre.

Nous vivons actuellement une situation internationale très difficile. Mais la victoire du Seigneur et sa promesse de rester avec nous "jusqu'à la fin du monde" (Mt 28, 20) sont des phares lumineux qui nous guident pour affronter les défis qui se présentent à nous avec courage et confiance. La "Papal Foundation" elle-même, à travers la générosité de nombreuses personnes, permet d'accomplir des oeuvres nécessaires au nom du Christ et de son Eglise. C'est pourquoi je vous suis très reconnaissant:  à travers votre soutien, le message pascal de joie, d'espérance et de paix est proclamé avec plus d'ampleur.

Je  vous  assure  que  votre dévouement et votre amour à l'Eglise et au Successeur de Pierre sont très appréciés. Tandis que nous continuons à parcourir ensemble le chemin de lumière, je vous encourage à poursuivre votre engagement généreux afin que les hommes "voient vos bonnes oeuvres et glorifient votre Père qui est dans les cieux" (cf. Mt 5, 16). En vous confiant à l'intercession de la Bienheureuse Vierge Marie, dont nous sommes tous devenus les enfants (cf. Novo millennio ineunte, n. 58), je vous donne cordialement ma Bénédiction apostolique, ainsi qu'à vos familles, en signe de joie et de paix dans le Seigneur ressuscité.

 

top