The Holy See
back up
Search
riga

 MESSAGE DU PAPE JEAN PAUL II 
À L'OCCASION DE L'INAUGURATION 
DU COLLÈGE SACERDOTAL ARGENTIN À ROME


A Monseigneur Estanislao Karlic Archevêque de Paraná et Président de la Conférence épiscopale argentine et aux Archevêques et Evêques de la République argentine

1. A l'occasion de l'inauguration du Collège sacerdotal argentin, je salue cordialement les Archevêques et les Evêques de cette Conférence épiscopale, qui, à travers cette initiative, ont souhaité renforcer la présence des diocèses argentins à Rome. A l'église nationale "Santa María Addolorata" s'ajoute à présent un centre pour les prêtres qui, en plus de la formation théologique et scientifique qualifiée obtenue dans les divers Instituts académiques, pourront cultiver plus facilement un sentiment de proximité particulière avec le Siège du Successeur de Pierre, favorisant ainsi une vision plus universelle de l'Eglise et une plus grande adhésion d'esprit et de coeur au Magistère pontifical.


2. En effet, les prêtres envoyés par leur Evêque dans ce centre auront l'opportunité et le privilège de perfectionner leurs études et d'approfondir, à travers des méthodes scientifiques particulièrement   qualifiées,   la   réflexion sur une même et unique foi, qui s'exprime à travers diverses langues et formes culturelles. De cette façon, dans l'exercice de leur ministère pastoral, ils seront de manière particulière en mesure de se concentrer avec ouverture d'esprit sur leur tâche d'évangélisation, car, en tant que prêtres, ils doivent rendre l'Eglise universelle visible et rassembler "la famille de Dieu, fraternité qui n'a qu'une âme" (Lumen gentium, n. 28).

A côté de la contribution de maîtres et de condisciples provenant d'autres régions du monde, qui nous permettent de connaître les diverses réalités ecclésiales, l'écho de l'évangélisation primitive retentit à Rome et l'on perçoit encore le feu laissé par les Apôtres Pierre et Paul, ainsi que par les nombreux martyrs des premiers siècles de l'Eglise. A la formation dans les instituts s'ajoute la familiarité avec certaines racines chrétiennes qui demeurent vivantes et visibles dans les nombreux vestiges appartenant au tissu urbain actuel. C'est en ce lieu que les chrétiens apprirent à vivre dans un milieu hostile et à faire face aux persécutions, en offrant un exemple éternel de fermeté et de fidélité à l'Evangile du Christ, et qu'ils surent conduire au Christ une multitude de personnes de tout âge et condition, grâce à la seule force de la vérité et au témoignage de leur vie.

A travers les siècles, de nombreux autres saints et saintes ont laissé une profonde empreinte dans cette ville, où l'on peut également admirer de nombreuses oeuvres remarquables, fruits d'une créativité merveilleuse inspirée du message chrétien, qui ont fait de celle-ci une destination de choix pour de nombreux fidèles et pèlerins du monde entier.


3. S'ajoutant à cette expérience émouvante, le séjour dans l'Eglise de Rome, siège de Pierre et de ses successeurs, doit servir à accroître la fidélité à celle-ci, "dans laquelle réside le primat de la chaire apostolique" (Saint Augustin, Ep. 43, 7) et qui est "le principe et le fondement perpétuel et visible d'unité de foi et de communion" (Lumen gentium, n. 18). La proximité physique et la possibilité de voir et d'écouter personnellement celui qui a reçu la mission de confirmer dans la foi ses propres frères (cf. Lc 22, 32) et de paître le Peuple de Dieu comme un amoris officium contribue profondément à cela (cf. saint Augustin, In Io. Ev., 123, 5). On est ainsi encouragé encore davantage à suivre fidèlement le Magistère de l'Eglise pour annoncer l'Evangile, l'expliquer comme message de salut pour tous, le proposer comme nourriture de vie spirituelle (cf. Optatam totius, n. 15) et ouvrir l'âme sacerdotale à l'amour universel.

Tous ces éléments sont, sans aucun doute, une source de vigueur évangélisatrice et de vitalité ecclésiale, car ils permettent de mieux percevoir le lien étroit de chaque projet ou action pastorale avec les origines mêmes de la  mission  de  l'Eglise.  On pourra ainsi donner une nouvelle impulsion aux efforts des nombreux Argentins afin que, dans notre société, l'esprit du monde ne l'emporte pas sur la Parole de Dieu.


4. Que la Très Sainte Vierge protège les projets du Collège sacerdotal et indique avec douceur aux responsables et aux résidents le chemin qui conduit au Christ! Ils pourront la contempler dans l'abside qui préside le temple, sous le titre de Nuestra Señora de los Dolores, et face à l'image de la Vierge de Luján, que j'ai eu l'occasion de bénir et de mettre en place personnellement, ils auront une raison particulière pour s'unir à la fervente dévotion du peuple argentin et pour demander un encouragement constant pour les pasteurs et les fidèles de cette bien-aimée nation.

Pour confirmer ces voeux sincères, je donne avec plaisir aux membres de cette Conférence épiscopale, ainsi qu'à toute la communauté du nouveau centre, une Bénédiction apostolique spéciale.

Du Vatican, le 24 février 2002

 

top