The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II 
AUX ARCHEVÊQUES MÉTROPOLITAINS 
AYANT REÇU LE PALLIUM

Lundi 1er juillet 2002


Vénérés Archevêques,
Très chers frères et soeurs!

1. Je suis très heureux de vous accueillir et de vous renouveler mon salut cordial. Après la célébration de samedi dernier, solennité des saints Pierre et Paul, au cours de laquelle, selon la tradition, je vous ai remis le saint Pallium, à vous Archevêques métropolitains nommés au cours de l'année qui vient de s'écouler, cette rencontre nous permet de nous retrouver dans une atmosphère plus familiale.

C'est la Famille de l'Eglise, que je peux admirer aujourd'hui encore en tournant mon regard vers vous, qui provenez de communautés diocésaines des cinq continents.


2. Je salue avec affection le Patriarche de Venise et l'Archevêque de Catane, ainsi que les nombreux confrères, amis et fidèles qui ont voulu les accompagner dans ce pèlerinage particulier. Puissent vos diocèses se distinguer toujours par un esprit de communion intense et concret.

J'adresse un salut cordial aux pèlerins de langue française venus entourer les Archevêques lors de la réception du pallium, en particulier les fidèles des diocèses de Gagnoa en Côte-d'Ivoire, de Saint-Boniface au Canada et de Bordeaux en France. Puisse ce signe, donné à vos Evêques, vous aider à vivre toujours davantage en communion avec toute l'Eglise.

J'étends ma cordiale bienvenue aux Archevêques métropolitains de langue anglaise et aux pèlerins qui les accompagnent, venus de Newark, de Madang, de Visakhapatnam, de Cardiff, d'Adélaïde, de Kumasi, de la Nouvelle-Orléans, de Glasgow, de Calcutta et de Kingston. Votre présence est un signe éloquent de l'universalité de l'Eglise et un puissant témoignage de la communion à travers laquelle l'Eglise vit et accomplit sa mission salvifique.

Chers amis, puisse votre pèlerinage auprès des tombeaux des saints Pierre et Paul vous confirmer dans la foi catholique qui nous vient des Apôtres. Je vous assure, ainsi que les Eglises locales que vous représentez, de mes prières et de mon affection dans le Seigneur.

Je salue avec affection les nouveaux Archevêques des archidiocèses de Burgos et Oviedo en Espagne, Asunción au Paraguay, et Calabozo et Cumanà au Venezuela, ainsi que leurs proches et leurs amis. Tout en vous présentant mes voeux les plus cordiaux en ce jour de l'imposition du Pallium, je désire que, revêtus de ce parement, signe d'un lien de communion particulier avec le siège de Pierre, vous soyez des témoins vivants de la foi et des messagers de l'espérance dans le Christ ressuscité dans les Eglises particulières qui vous sont confiées.

Je salue également avec affection les nouveaux Archevêques brésiliens, ainsi que leurs proches et leurs amis, des archidiocèses de Rio de Janeiro, Juiz de Flora, Florianópolis, Goiânia, Vitória da Conquista et de Feira de Santana. En vous présentant mes voeux pour ce jour, je souhaite que, revêtus de ce parement, signe d'un lien particulier de communion avec le Siège de Pierre, vous puissiez donner un élan à la foi et à l'espérance dans le Christ ressuscité, dans les Eglises particulières qui vous sont confiées.

Je suis heureux de saluer Mgr Tadeusz Kondrusiewicz, Archevêque de la Mère de Dieu à Moscou, et le groupe de parents, d'amis et de fidèles qui l'entourent. Que la Vierge Theotokos obtienne à chacun et, en particulier, à la communauté catholique russe, les grâces souhaitées.
Je salue cordialement les pèlerins venus de Poznan, qui accompagnent leur Archevêque, Mgr Stanislaw Gadecki à l'occasion de la remise du Pallium, signe de l'union avec le Successeur de Pierre. Je vous demande de rester toujours fidèlement à ses côtés et de le soutenir par votre prière. Que Dieu vous bénisse.


3. "Plebs adunata de unitate Patris et Filii et Spiritus Sancti":  telle est l'Eglise, selon l'antique définition de saint Cyprien (De Orat. Dom. 23:  PL 4, 553), reprise par le Concile Vatican II (cf. Lumen gentium, n. 5).

Vénérés frères dans l'épiscopat, soyez toujours des serviteurs passionnés de l'unité de l'Eglise! Et vous, chers frères et soeurs, sachez toujours collaborer avec eux, afin que chaque communauté ecclésiale vive et agisse avec un seul coeur et une seule âme.

En invoquant sur les pasteurs et sur leur ministère la protection constante de la Très Sainte Vierge Marie, Mère de l'Eglise, je renouvelle à chacun ma Bénédiction avec une grande affection.

top