The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU PAPE JEAN-PAUL II
À LA SUPÉRIEURE GÉNÉRALE DES MISSIONNAIRES
DU SACRÉ-COEUR DE JÉSUS

 

A la Révérende Mère Soeur Lina Colombini
Supérieure générale des Missionnaires du Sacré-Coeur de Jésus

1. A l'occasion du prochain Chapitre général de cet Institut, je suis heureux de vous transmettre, ainsi qu'à vos consoeurs du Chapitre, mon salut et mes voeux, ainsi que l'assurance de ma proximité spirituelle, témoignée par une prière particulière au Seigneur pour le bon déroulement des travaux.

Ce premier Chapitre général ordinaire du nouveau millénaire représente un moment privilégié de grâce pour la famille de Francesca Cabrini, appelée à accueillir l'invitation de Jésus à Pierre et à ses premiers compagnons à "avancer en eau profonde et à lâcher leurs filets" (cf. Lc 5, 4), invitation que j'ai voulu reproposer à toute l'Eglise dans la Lettre apostolique Novo millennio ineunte.
"Duc in altum! Cette parole du Seigneur résonne aujourd'hui pour nous et elle nous invite à faire mémoire avec gratitude du passé, à vivre avec passion le présent, à nous ouvrir avec confiance à l'avenir:  "Jésus-Christ est le même hier et aujourd'hui, il le sera à jamais" (He 13, 8)" (ibid., n. 1). La Congrégation des Missionnaires du Sacré-Coeur de Jésus entre dans le troisième millénaire enrichie non seulement par l'expérience extraordinaire du grand Jubilé de l'An 2000, mais également par les fruits récoltés au cours des célébrations du 150 anniversaire de la naissance de la fondatrice, sainte Francesca Saverio Cabrini, ainsi que par celles du 50 anniversaire de sa proclamation comme patronne des migrants.

2. Le thème choisi pour le Chapitre actuel - "Avancez en eau profonde et lâchez vos filets" (Lc 5, 4). Défis et prophétie de la famille de Francesca Cabrini" - se situe dans ce contexte et invite à un enthousiasme apostolique généreux, au début d'un siècle riche de défis souvent inédits, mais toujours empreints de la présence de Dieu, attentive et active. A cet égard, vos Constitutions rappellent que "la vocation de missionnaires du Sacré-Coeur engage à diffuser ce feu que Jésus est venu apporter sur la terre" (Const. 15).

C'est ce que Francesca Cabrini fit avec courage au cours d'une vie entièrement consacrée à apporter l'amour du Christ à tous ceux qui, éloignés de leur patrie et de leur famille, risquaient de s'éloigner également de Dieu. Elle répétait souvent à ses filles: "Imitons la charité du coeur adorant de Jésus dans le salut des âmes, consacrons-nous toutes à tous, pour conduire chacun à Jésus, comme lui-même le fait continuellement", et encore: "Si seulement je pouvais, ô Jésus, ouvrir les bras et embrasser le monde entier pour te le donner, oh, comme je serais contente!".

Si elles veulent suivre les traces de leur Fondatrice, ses Filles spirituelles ne peuvent pas manquer d'avancer sur les frontières de la charité, pour rendre visible l'amour miséricordieux du Christ là où la Providence les a placées pour oeuvrer.

3. Face aux conditions changeantes de la mobilité humaine, les religieuses de Mère Cabrini sont appelées à offrir un accueil attentif et solidaire aux migrants de notre temps, qui portent souvent avec eux, outre leur poids de souffrance, de solitude et de pauvreté, également un riche bagage d'humanité, de valeurs et d'espérance. Qu'elles se sentent en outre engagées à apporter un soin particulier à la promotion de la femme, en particulier dans les milieux où  elle est le plus menacée et sans défense. Que l'éducation des enfants et des adolescents, la catéchèse et la pastorale des jeunes continuent à être pour elles des voies privilégiées d'évangélisation et de formation chrétienne, des voies de transmission d'une foi qui influence la culture et la vie.

Soutenues par la parole du Seigneur qui invite à "avancer en eau profonde", et attentives à l'exemple de leur Fondatrice, les Missionnaires du Sacré-Coeur de Jésus se consacreront avec zèle et enthousiasme à la récolte que le Seigneur leur confie. En dépit du contexte social souvent hostile, elles ne renonceront pas à témoigner de la primauté de Dieu et, à travers leurs paroles et leur vie, elles diffuseront autour d'elles la joie de leur consécration au Christ chaste, pauvre et obéissant.

Cela suppose en elles la conscience claire que leur engagement premier et prioritaire doit être l'effort quotidien de l'ascèse chrétienne personnelle et communautaire pour se configurer au Christ, "en prenant, comme l'écrivait Mère Cabrini, Jésus comme modèle dans tous les événements et toutes nos actions, en unissant nos pas aux siens, afin de ne marcher que sur la voie de son amour".

4. Je suis certain que le désir de fidélité à la mission et au charisme originel conduira votre Institut à préserver toujours la grande valeur de la vie communautaire. Il est plus que jamais important d'édifier des communautés fraternelles, qui évangélisent en premier lieu à travers leur témoignage de vie. Que les maisons qui abritent les Missionnaires du Sacré-Coeur de Jésus soient de véritables écoles de formation et de croissance humaine et spirituelle, des lieux où s'exprime l'amour de Dieu dans le service et dans la charité, dans le pardon donné et accueilli. Un tel style de vie constituera pour tous un écho éloquent de la Bonne Nouvelle et une proposition efficace pour les vocations, qui ne manquera pas de motiver les jeunes à une réflexion sérieuse sur la vie consacrée.

Un autre engagement important de l'Institut consistera à poursuivre le chemin déjà entrepris de communion et de partage de votre charisme avec les laïcs, en affrontant ensemble les défis actuels. Le désir d'être fidèles au charisme des origines, en conservant vivantes  les  exigences supérieures du Royaume de Dieu, ne pourra manquer de pousser chaque membre et chaque communauté à parcourir un itinéraire exigeant de formation permanente, dans l'attention constante aux défis modernes et aux signes des temps.

5. Révérende Mère, que le Seigneur guide avec la force de son esprit les travaux de votre Chapitre, afin qu'ils apportent à toute votre Famille religieuse les fruits  spirituels  et apostoliques souhaités.

En invoquant sur vous la protection maternelle de la Très Sainte Vierge Marie des Grâces, que sainte Francesca Saverio Cabrini indiquait à ses filles comme Mère et Maîtresse, je vous encourage dans votre mission et je vous donne avec affection, Révérende Mère, ainsi qu'à chacune des Missionnaires du Sacré-Coeur du Christ, une Bénédiction apostolique particulière, comme signe de grâces abondantes et de joie spirituelle.

Du Vatican, le 24 juin 2002

JEAN-PAUL II

top