The Holy See
back up
Search
riga

 MESSAGE DU PAPE JEAN PAUL II 
AU NONCE APOSTOLIQUE CHYPRE 
L'OCCASION DE LA RENCONTRE NICOSIE (CHYPRE)
SUR LE THME DU DIALOGUE 
ENTRE LES RELIGIONS ET LES CULTURES

 
A Monseigneur Pietro Sambi Nonce apostolique à Chypre

Je suis heureux d'apprendre que vous serez présent à la Rencontre organisée à Nicosie, à Chypre, par la Fondation culturelle du Saint Monastère de Kykkos, Archangelos, en collaboration avec le Département des Communications et des Médias, et la section culturelle de la Panteion University à Athènes, et je vous prie de transmettre aux organisateurs et à tous les participants l'assurance de mon soutien et de mon encouragement dans la prière.

Le thème de la Rencontre, le dialogue entre les religions et les cultures, est tout à fait opportun. Il contient le défi de promouvoir des moyens pratiques d'accroître la compréhension entre les peuples, et offre donc un point de départ d'où affronter un grand nombre des problèmes qui pèsent sur la famille humaine au début de ce millénaire. La tyrannie de l'injustice, de l'égoïsme et du préjudice ne peut être vaincue qu'à travers un vaste renouveau de l'esprit humain dans le coeur de chaque homme et dans les relations entre les peuples du monde. Je prie de tout coeur pour que la rencontre de Nicosie montre qu'il n'existe pas de fondement, ni théorique, ni pratique, à aucune sorte de discrimination entre les personnes ou entre les peuples. Tous partagent la même dignité humaine et les droits qui en découlent (cf. Concile Vatican II, Déclaration Nostra Aetate, n. 5).

A Assise, la ville de saint François, de nombreux chefs religieux du monde se sont réunis le 24 janvier dernier pour prier pour la paix et pour s'engager à servir la cause de la paix. Ils ont voulu montrer que la véritable croyance religieuse est une source inépuisable d'harmonie et de respect mutuels entre les peuples; elle est même le remède principal à la violence et au conflit. C'est également le message qui a résulté de la rencontre interreligieuse entre les trois religions monothéistes, réunies en décembre dernier à Bruxelles par le Patriarche oecuménique, Sa Sainteté Bartholomaios I, sur le thème:  Vers une coexistence et une collaboration pacifiques entre les religions monothéistes, et de la déclaration ratifiée le 21 janvier à Alexandrie par les chefs chrétiens, juifs et musulmans de Terre Sainte.

Ces événements, ainsi que les convictions qu'ils expriment, constituent des signes d'espérance authentique. Je suis certain que la Rencontre actuelle à Chypre renforcera ultérieurement le dialogue entre les religions et les cultures, en tant que part essentielle de la recherche de la paix dans le monde. Je demande donc au Seigneur de combler de ses Bénédictions les participants, et je les assure de l'engagement indéfectible de l'Eglise catholique à cette cause.

Du Vatican, le 6 mars 2002

 

top