The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II 
AUX NOUVELLES RECRUES DE LA GARDE SUISSE PONTIFICALE

Lundi 6 mai 2002


Monsieur le Commandant,
chers Gardes,
chers parents et amis de la Garde suisse!

1. Je vous salue de tout coeur, ici, dans le Palais apostolique! J'adresse un salut particulier aux recrues qui sont aujourd'hui avec joie réunies avec leurs parents, leurs familles et leurs amis. Vous avez, chers gardes, le privilège de travailler pendant quelques  années  dans  la Ville sainte et de pouvoir vivre dans la "Ville éternelle".

Vos familles et les nombreux invités, ici présents, ont uni à leur participation à la cérémonie d'assermentation, un pèlerinage aux lieux saints de notre foi, aux tombeaux des Apôtres. Je souhaite à tous que vous fassiez ici à Rome l'expérience exceptionnelle du sens de l'"Eglise universelle", et surtout que le joyeux Office divin et les rencontres d'aujourd'hui puissent renouveler et approfondir votre foi.


2. Aujourd'hui, 6 mai, est un jour significatif et mémorable dans la vie de la Garde suisse pontificale et de toutes les personnes qui ont un lien avec elle, que ce soit à Rome ou dans votre pays bien-aimé, la Suisse.

Chers gardes, il y a 475 ans, vos prédécesseurs démontrèrent, au cours du "sac de Rome" en 1527, leur fidélité héroïque au Siège de Pierre et au Souverain Pontife par le sacrifice de leur propre vie. Au cours de l'histoire, les soldats de la Garde suisse ont toujours voulu montrer au Pape et à toute l'Eglise que le Successeur de Pierre pouvait compter sur eux. Le service honorable et courageux de la protection de la personne du Saint-Père ne pouvait à l'époque, et ne peut pas non plus aujourd'hui, s'accomplir sans ces qualités qui caractérisent tout Garde suisse:  fermeté dans la foi catholique, fidélité et amour pour l'Eglise de Jésus-Christ, conscience et persévérance dans les devoirs, petits et grands, du service quotidien, courage et humilité, altruisme et humanité. Votre coeur doit être empli de ces vertus lorsque vous accomplissez votre service d'honneur et de sécurité au Vatican.


3. Chers jeunes, je vous remercie d'accepter de donner quelques années de votre vie pour veiller sur le Pape, et pour assurer la sécurité de tous ceux qui travaillent pour le Saint-Siège, devenant ainsi les héritiers d'une longue tradition de fidélité et de dévouement, au sein de la Garde suisse. Je souhaite que, malgré les difficultés et les lourdeurs de votre service, vous viviez pleinement ce temps de mission comme un approfondissement de votre foi et de votre attachement à l'Eglise, et comme une expérience de fraternité entre vous. Soyez attentifs les uns aux autres, pour vous soutenir dans le travail quotidien et pour vous enrichir mutuellement, vous souvenant toujours qu'"il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir", comme dit l'Apôtre (Ac 20, 35). J'adresse  un  salut cordial à vos familles,  à vos amis, ainsi qu'aux représentants des Autorités suisses, qui sont venus vous entourer en ce jour de fête.


4. Chères recrues, n'oubliez jamais de vivre la responsabilité du service que vous prêtez au Saint-Siège en qualité de "soldats du Pape", comme une mission que le Seigneur lui-même vous confie. Profitez du temps que vous passez ici à Rome, au coeur de l'Eglise, pour croître dans l'amitié avec le Christ et cheminer vers le but de toute vie véritablement chrétienne:  la sainteté.
Que Marie, que nous célébrons de façon particulière au cours du mois de mai, vous aide à faire chaque jour davantage l'expérience de cette communion profonde avec Dieu, qui pour nous croyants, commence sur la terre et s'achèvera au ciel. Nous sommes en effet appelés, comme le rappelle saint Paul, à être "des concitoyens des saints" et à être "de la maison de Dieu" (Ep 2, 19).

5. Je vous confie, ainsi que vos familles, vos amis et ceux qui, à l'occasion de la prestation de serment, sont venus à Rome, à l'intercession de la Sainte Vierge et Mère de Dieu, de vos patrons, saint Martin et saint Sébastien, et du protecteur de votre patrie, Nicolas de Flüe, et je vous donne de tout coeur la Bénédiction apostolique.

 

top